Le traitement de mon ami : Deroxat, Lamictal, Seroxat, Neuleptil

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
maya
Messages : 2
Enregistré le : lundi 29 octobre 2012 17:50

Le traitement de mon ami : Deroxat, Lamictal, Seroxat, Neuleptil

Message par maya »

Bonjour a tous,

Merci a ceux qui ont eu l'idée de créer ce forum, et a ceux qui le font vivre ! j'ai pu avoir pas mal de conseils en lisant vos témoignages.
Voici mon histoire ...

Mon ami a été diagnostiqué en dépression aggravé en début d'année, alors il a consulté et a eu recours a plusieurs traitements durant les 3 premiers mois .
Malgré ça, il a fait 2 TS par médicaments,( a cette époque la il venait de séparer d'une personne avec qui cela ce passait très mal, durée de leur relation 4 mois.. et avant cette personne nous étions ensemble . ) m'inquiétant pour lui je demandai toujours de ses nouvelles a travers personnes interposés et il savait que je l'aimais toujours .. un jour il ma recontacté peu apres sa 2eme TS il était hospitalisé . Puis il a accepté que je vienne le voir mais pas a la clinique.
Depuis ce jour et ca fait 7 mois nous ne nous somme pas lâchés, mais il etait tres anxieux, ne voulait plus voir personnes cetait tres dur de le sortir faire des courses ou passer du temps dans des endroits agreable , meme au cinema il ma fait sortir plusieurs fois de la salle car son angoisse etait trop violente, et avait des choses qui tournait en boucles dans sa tete comme il dit et tjs autant d'idées noires, il ma remerciée je ne sais pas combien de fois d’être la car il disait quil aurait surement de nouveau fait une bétise ... Mais il y ya 2 mois il a passé 1 mois a l'hopital pour y soigner ses angoisses et ruminations par ECT .. il a refusé que je le vois labas par pudeur , puis il est sorti et a passé 1 autre mois en famille et ensuite il est revenu chez lui mais parce que sa famille savait que jetait la pour m'occuper de lui .
Le probleme, cest que depuis sa sorti de l'hopital je ne vois pas d'amélioration si ce n'est quil parle un peu plus et que devant le peu de personnes qui viennent nous voir il fait comme si tout ete "normal" et les gens y crois ! mais pas moi ... (je precise aucun rapport depuis 4 mois ) il refuse tout geste affectueux et se contracte des que je le touche, il ne veut pas dormir avec moi mais devant la télé car il passe ses journée et nuit dans le canapé a regarder tout et nimporte quoi. Il ne veut tjs pas sortir ni meme se laver ( aujourd’hui cela fait 2 semaines sans toilettes.. ! ) la j'étais partis durant 4 jours a sa demande "il voulait rester tout seul un peu" ca peux se comprendre mais bon et quand je suis rentrée je le trouve au même endroit , meme vêtement etc que lorsque je suis partis ( et pas un coup de fils durant les 4 jours il na même pas répondu quand je lai appelé a plusieurs reprise ) . bref je vais vous épargner tous les details car yen a un paquet ... donc il voit son psychiatre toute les semaines et ya 2 semaines il lui a baisser son traitement car depuis ca sorti de lhopital il avait toujours la même chose qui ete vraiment costaud du coup il est passé sur la meme chose mais a dose plus faible : DEROXAT 20MG 2 le matin, Lamictal 100mg cpr dispersible 30 2 par jour, Seresta cpr 10mg 50 x5 par jour , Neuleptil 4% buvable 5 a 10 gouttes au coucher .
Je ne vois pas d'amélioration il dors tjs autant et ne veut tjs pas faire quoi que ce soit . Je ne sais plus quoi faire ni quoi lui dire cest tres dur pour moi aussi mais je veux pas le lacher et il le sait ! mais jai besoin d'aide .. Jai contactée mon medecin qui a ecrit a son psychiatre pour avoir des conseils et eventuellement me recevoir .. j'attend la réponse .. mais tout ca mon ami n'est pas au courant car il ne voudrait pas .
Alors si quelqu'un parmis vous a deja eu ce traitement ou vécu quelque chose de similaire je suis preneuse !!! :D
Cette maladie est vraiment une M****** ... et je vous souhaite a tous et toutes beaucoup de courage !
A vous lire...
Maya
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 17888
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Le traitement de mon ami : Deroxat, Lamictal, Seroxat, Neuleptil

Message par Archaos »

Bonjour Maya,

quels étaient les précédents dosages pour son traitement ?
maya
Messages : 2
Enregistré le : lundi 29 octobre 2012 17:50

Le traitement de mon ami : Deroxat, Lamictal, Seroxat, Neuleptil

Message par maya »

bonsoir,

avant ce dernier traitement il avait :
Deroxat 20mg x2 le matin
Lamictal 100mg x2 par jour
Seresta 50mg x2.5 par jour
neuleptil 10 mg 1gelule le soir .

Ca cest en sortant de lhopital pendant 15jrs mais il la pris pendant 1 mois et demi ...

Mais ce que jai oubliée de dire tout a lheure cest quil vis en décallé , mange la nuit ( crise de boulimie ) et il est d'une humeur pfiouuuuu ... je serais pas la ca serait pareil ( absence totale d’émotions ).. :( mais avant son hospit meme si il etait tres tres mal psycologiquement il se forcait a faire quelques choses et il n'etait aussi je m'enfoutiste avec moi .. la ya rien a faire , je me demande si la sismo la pas plus detraqué que ce quil etait avant ..
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 17888
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Le traitement de mon ami : Deroxat, Lamictal, Seroxat, Neuleptil

Message par Archaos »

Bonsoir Maya,

Ça reste un traitement relativement "fort". J’imagine que c'est pour diminuer ses angoisses et donc le protéger. Son psychiatre devrait progressivement continuer à baisser ou changer son traitement si il reste trop "assommé". Tu as des témoignages ici sur le lamictal :
viewtopic.php?t=1516
Pour ses crises de boulimie, cela peut provenir du Neuleptil qui est un neuroleptique
C'est un peu ce qui me vient à l'esprit mais à prendre avec précautions car je ne suis pas médecin
Avatar du membre
lodiz
Captain Kirk
Messages : 8628
Enregistré le : vendredi 19 septembre 2008 9:55

Le traitement de mon ami : Deroxat, Lamictal, Seroxat, Neuleptil

Message par lodiz »

Il faut dire qu'après une et surtout plusieurs TS les médecins ne veulent pas prendre de risque. Un zombie c'est mieux qu'un mort (même si le zombie n'est pas toujours de cet avis à cause de sa maladie, la famille préfère souvent, un zombie peut revenir lentement à la vie lui).

Ils peuvent maintenant envisager de réduire le traitement sans doute, mais çà risque d'être très long et par de très petites étapes.

Bon courage en tout cas . N'hésite pas à revenir nous parler de lui.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message