Sevrage paroxétine (Deroxat)

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Didou95
Messages : 2
Enregistré le : mercredi 08 mars 2023 13:06

Aide au sevrage.

Message par Didou95 »

Bonjour à tous.
Depuis plusieurs années, je prends 40 mg de Deroxat.
Je suis en sevrage depuis le mois de juin 2022.
Après un premier sevrage raté, je diminue très lentement
de 40 mg et je suis passé à 34 mg depuis le 25 septembre 2022.
Je me sentais bien, mais je suis tout de même resté à 34 mg
jusqu'au premier mars où je suis repassé à 40 mg, car j'étais beaucoup
trop mal.
Et ce, progressivement depuis le 15 février.
Je ne m'explique pas pourquoi, d'un seul coup, sans raison apparente,
j'ai rechuté.
Depuis que je suis repassé à 40 mg, je n'ai toujours pas récupéré ma
forme, même s'il y a une petite amélioration, je suis encore trop mal
pour rester dans cet état.
Je ne voudrais surtout pas passer à 50 ou 60 mg, car 40 mg c'est déjà
fort.
Quelqu'un ayant vécu le même problème peut-il m'éclairer ?
Cordialement.
Avatar du membre
Isis34
Messages : 23
Enregistré le : lundi 10 avril 2023 9:45

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Isis34 »

Coucou, comment le prend tu pour faire 34 mg ?
Est tu sûr que c’est dû à la paroxetine et pas autre chose ?
Mauvaise journée ect ?
Moi j’ai réussi à descendre de 20 à 5 mg sur plusieurs années, mais je le prends pour phobies sociales pas pour dépression… du coup c’est sûrement différent
Avatar du membre
Ndestors45
Messages : 73
Enregistré le : mercredi 10 novembre 2021 20:51

Sevrage paroxetine

Message par Ndestors45 »

Chaussette a écrit : vendredi 15 janvier 2021 14:32
Bonjour,

Aujourd'hui j'en suis à une semaine de l'arrêt de Paroxétine et c'est très dur.
...

Ps: Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. ;)

Coucou
J’espère que tu vas bien. Je venais aux nouvelles. Tu as pu bien te sevrer et ca va toujours ?
Mchloe
Messages : 1
Enregistré le : jeudi 20 avril 2023 14:47

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Mchloe »

Bonjour Florine,

Je te remercie pour ton témoignage.
Si je compte, ça fait plus de 6 ans que je suis sous anti-dépresseurs. J'ai terminé avec le paroxetine. J'ai voulu l'arrêter il y a un an, les nausées, les vertiges, mal à la tête, aux yeux,..
Je retourne voir mon psychiatre qui me dit que je ne suis pas totalement guérie, que c'est des symptômes du stress,... Il me conseille d'en reprendre et d'augmenter la dose.
Me voici ici presque sans paroxetine, je suis hyper mal, nausées, maux de tête,...
Je ne sais pas d'où l'idée me vient qu'il pourrait y avoir des symptômes de sevrage et bing! Je tombe sur ton témoignage et un article aussi.
La douleur et le désagrément est là mais plus supportable à gerer vu que c'est "normal".
J'en veux à mon médecin de ne pas me l'avoir dit, de m'avoir fait continuer un traitement qui me rendait malade aussi.
Enfin voilà, encore merci pour ton histoire qui me rassure.
Est-ce que les symptômes ont fini par s'estomper ?
Bisous
Chloé
Avatar du membre
Chyo
Messages : 13
Enregistré le : samedi 29 avril 2023 17:27

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Chyo »

Bonjour,

Heureuse de tomber sur ce forum.
Après 6 mois de paroxetine pour une grosse crise dépressive ( je suis bipolaire ), je suis à J-7 du sevrage .

C'est mon 2 ème essaie de sevrage . Le 1er a été une catastrophe. Mon psychiatre m'a fait arrêter 40mg de paroxetine du jour au lendemain car je partais en phase maniaque. J'ai cru mourir.

J'avais des hallucinations sensorielles et visuelles. Décharges électriques dans la tête. Bourdonnements dans les oreilles. Vertiges. Nausées. Perte de mémoire. Saute d humeur . Anxiete . Cauchemars. Transpiration.... bref une horreur .

J'ai changé de psychiatre, repris la paroxetine et après quelques semaines repris un sevrage en douceur.

Je suis donc à J-7.
J'ai des vertiges ++
Bourdonnements et sorte de décharges électriques
Un peu nauséeuseais j'arrive à manger.
Je suis assez anxieuse et je dors très mal, avec des Cauchemars et je transpire excessivement ma nuit.
J'ai des grosses sautes d humeur et c'est vraiment dur. J'ai peur de replonger en dépression.
Aujourd'hui j'ai même hésité à aller aux urgences psychiatriques, voir s'ils peuvent m'aider à passer cette période.

Je m'accroche mais je suis épuisée. Pas vraiment le moral et la sensation que je n'en verrai jamais le bout.
Avatar du membre
myolis
Messages : 154
Enregistré le : vendredi 04 janvier 2013 21:00

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par myolis »

Bonjour

JH 37 ans.
Depuis la diminution jusqu'à l'arrêt de la paroxetine au cours de l'année 2017, je dormais de moins en moins et maintenant, je me réveille toutes les nuits... Est-ce dû à l'arrêt de la Paroxetine ?

Comment contrer ça sans somnifères ? Mélatonine ? Homéopathie ou huiles essentielles ... ? Je suis preneur de conseils qui ont marchés pour vous ...
Faut préciser qu'au cours de l'année 2015 je dormais en décalage de 6 h du matin à 16 h de l'après-midi...
Je dors dans un endroit légèrement bruyant (appareils electronique comme la box Internet et le NAS)... et donc légèrement lumineux...
Je suis peu actif en journée en règle générale...
Je ne fume pas et bois seulement à l'occasion.
Je suis actuellement sous injection d'Abilify 300 mg uniquement. Simplement j'aimerais mieux dormir.

Merci
Avatar du membre
Houpps
Messages : 1108
Enregistré le : vendredi 18 septembre 2020 14:52

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Houpps »

Coucou
Essai d'éteindre tout les appareils la nuits ?Les ondes ont la particularité de perturber le sommeil.
Et puis il faut du noir complet.
La melatonine et le coquelicot peuvent aider certaines personnes.
Se coucher vers 22h30 et se lever avant 8h30.
Après il faut persévérer qq semaines.
Courage
A+
Jonski
Messages : 6
Enregistré le : mercredi 12 juillet 2023 11:17

Sevrage paroxetine

Message par Jonski »

Antonio a écrit : lundi 08 février 2021 18:02
Oui, si tu switches vers un autre ISRS, tu ne subis pas de sevrage. C'est quand tu l'arrêtes qu'il y en a un.

Je disais que le sevrage de la paroxétine est très difficile (en général) à cause de sa demi-vie très courte.

Je le dis souvent, mais c'est important : si vous avez des difficultés dans le sevrage, utilisez le Prozac en gouttes.

Croyez-moi, c'est la règle d'or.
Bonjour, merci pour ces informations très utiles. Je prends Paroxétine 20mg - est-ce que je pourrais tout simplement arrêter ça et passer à Prozac du jour au lendemain en le remplaçant par Prozac 20mg en forme liquide sans avoir trop d’ennuis ? Ou bien devrais-je commencer par passer de 20mg à 10mg (un demi-comprimé) de Paroxétine ?
Avatar du membre
RmanS
Messages : 541
Enregistré le : dimanche 08 septembre 2013 13:30

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par RmanS »

Pour couper correctement les petits comprimés
il existe en pharmacie des coupe ou broie médicament


le Deroxat / Paroxetine reste difficile à bien couper mais c'est quand même mieux qu'un couteau


j'en ai acheté plusieurs et fait des cadeaux car bcp de gens ne savent pas que cela existe



question AD
j'en suis a un quart / un jour --- un demi / un jour
depuis un mois j'avance !!! tout doucement à chaque baisse je marque un palier de au moins 6 mois
cela fait 32 ans que je prends des AD ...

la demi-vie d'un médicament c'est le temps que reste un médicament dans l'organisme du moins certaines substances

le Stillnox par exemple c'est 36h : donc un jour et demi ..
Avatar du membre
Nadine1
Messages : 16758
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 13:36

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Nadine1 »

après deux ans de prise, ma fille a stoppé (faute de voir un médecin) sans autre effet que perdre les kg qu'elle avait pris avec cette molécule (pas d'effet de manque ou autre) et elle se sent beaucoup moins mal sans médication
Avatar du membre
Nadine1
Messages : 16758
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 13:36

Sevrage paroxetine

Message par Nadine1 »

Jonski a écrit : mercredi 12 juillet 2023 11:31
Antonio a écrit : lundi 08 février 2021 18:02
Oui, si tu switches vers un autre ISRS, tu ne subis pas de sevrage. C'est quand tu l'arrêtes qu'il y en a un.

Je disais que le sevrage de la paroxétine est très difficile (en général) à cause de sa demi-vie très courte.

Je le dis souvent, mais c'est important : si vous avez des difficultés dans le sevrage, utilisez le Prozac en gouttes.

Croyez-moi, c'est la règle d'or.
Bonjour, merci pour ces informations très utiles. Je prends Paroxétine 20mg - est-ce que je pourrais tout simplement arrêter ça et passer à Prozac du jour au lendemain en le remplaçant par Prozac 20mg en forme liquide sans avoir trop d’ennuis ? Ou bien devrais-je commencer par passer de 20mg à 10mg (un demi-comprimé) de Paroxétine ?
c'est à voir avec ton médecin et surement pas sur un forum...
Avatar du membre
RmanS
Messages : 541
Enregistré le : dimanche 08 septembre 2013 13:30

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par RmanS »

dans la prise d'AD chaque personne est unique
on donne son témoignage mais en effet personne ici ne peux dire ce que l'autre peut faire !!

exemple : j'ai pris du prozac durant 3 ans pas de souci ! aucun effet secondaire
ma soeur qui se l'est vu conseiller a commencé avec confiance ( voyant l'effet positif sur moi) et bien elle n'a pas du tout bien réagi
elle avait des vertiges des troubles de la parole

alors OUI même si certains médecins sont à craindre l'expérience de chaque ne sert qu'à en parler partager nos vécus mais jamais pour dire ce que l'on peut faire
Jonski
Messages : 6
Enregistré le : mercredi 12 juillet 2023 11:17

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Jonski »

Bonjour, je prends Paroxétine 20 mg en comprimé depuis ~6 mois. J'ai commencé le sevrage il y a ~6 semaines. Aujourd'hui je suis sur une dose 2mg de Paroxétine journalière. J'attends en finir définitivement d'ici une semaine. Je vais vous raconter mon parcours de sevrage au cas ou ca peut vous encourager/aider:

- J'ai acheté un broyeur à comprimés sur Amazon.fr pour 8 euros 50.
- J'ai acheté une balance de précision sur Amazon.fr pour 25 euros
- J'ai pesé une comprimé entière (360 mg)
- J'ai broyé une comprimé, et en utilisant un bouchon de bouteille d'eau de source comme récipient, j'ai pesé 290 mg (reduction de la dose de ~20%) de la comprimé broyé.
- Je continuais de prendre 290 mg de comprimé broyé le matin '(enterré un peu dans un Weetabix pour caché le mauvais goût) pendant ~5 jours.
- Par la suite je réduisais la dose de ~20mg de comprimé broyée tous les deux jours pendant ~une semaine.
- Puis je réduisais la dose de 10mg de comprimé broyée tous les deux jours jusqu'à aujourd'hui. Ma dose actuel est de 30mg de comprimé broyé étant ~2mg. de Paroxétine.
- Jusqu'à aujourd'hui, je constatais un seul effet de sevrage - l'irritabilité (étant donné je suis de nature un peu irritable). Mais ce n'est pas grave.

Donc, comme on nous dit, tout le monde n'est pas pareil, Mais pour moi, en utilisant le méthode décrit ci dessus, ca a passé facilement. J'espère que vous aurez la même chance que moi.

Bien à vous.
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 17888
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Archaos »

Merci pour cet utile retour d'expérience Jonski .
Jonski
Messages : 6
Enregistré le : mercredi 12 juillet 2023 11:17

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Jonski »

Je vous en prie.

Je veux juste ajouter que mes comprimés sont des Paroxétine BIOGARAN 20mg. A l'évidence elles conviennent bien au broyage.
Avatar du membre
RmanS
Messages : 541
Enregistré le : dimanche 08 septembre 2013 13:30

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par RmanS »

merci Jonski

j'ai le coupe médicaments avec une coupe très bonne et aussi le broyeur

le coupeur c'est un comme ça

coupe.jpg
coupe.jpg (15.06 Kio) Vu 1480 fois

le broyeur qui fait aussi coupe n'est bien que pour broyer

broyeur.jpg
broyeur.jpg (19.94 Kio) Vu 1478 fois

au passage ça me sert aussi pour les médicaments pour mes animaux ..
Nnkb
Messages : 4
Enregistré le : mercredi 30 juin 2021 11:40

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Nnkb »

Bonjour à tous,

J'ai été sous paroxétine pendant 2 ans j'avais d'ailleurs laissé un message sur le forum en expliquant les soucis,

Depuis le 4 septembre 2023 et jusqu'au 4 octobre 2023 je suis passé de 20 mg le matin à seulement 10 mg comme l'avait préconisé mon médecin traitant qui au passage lorsque je lui avais demandé si il pouvait me renseigner sur un protocole de sevrage et connaissant mes phobie mes peur il m'avait dit monsieur j'espère me tromper mais je pense que vous en aurez besoin à vie de toute façon la seule facon de le savoir cest dessuer par vous même une fois que vous n'allez plus rien prendre vous allez vite le savoir si vous en auriez encore besoin ou non
Uniquement les deux ou trois premiers jours j'ai noté les petits symptômes que je ressentais mais sans aucun impact sur ma vie des petits maux de tête et de la fatigue seulement ensuite plus rien.

et depuis le 4 octobre à aujourd'hui donc nous sommes le 15 je ne prends strictement plus rien.

alors je ne sais pas si je les effets secondaires ou le syndrome de sevrage ne sont pas encore présent ou si tout simplement je n'en ai pas car pour l'instant je ne ressens rien si ce n'est juste que j'ai récupéré une certaine sensibilité ce qui me va très bien.

lorsque j'ai commencé mon traitement à la paro je pesait 110 kg j'avais déjà perdu du poids du à la dépression environ une dizaine et maintenant aujourd'hui je n'ai pas honte de dire que je fais pratiquement 138 kg après 2 ans de prise.

dans un premier temps j'aimerais dire que je vous soutiens tous ceux qui sont comme moi en sevrage et qui ressentent malheureusement plus d'effet que moi je vous souhaite de réussir bien que moi personnellement je pense que le combat n'est pas totalement gagné justement j'avais une question par rapport à cela même plusieurs lol

comme je vous le demandais plus haut à votre avis le fait que je n'ai aucun symptôme de sevrage encore est-il possible que celui-ci vienne au bout de deux trois mois après avoir tout arrêter ?

est-ce que le poids sur la balance va redescendre quand même un petit peu ? lol

je vous cache pas que j'avais une très très grosse appréhension d'arrêter car j'avais tellement peur de retrouver mon état d'avant mais pour l'instant il n'en est rien car j'ai appris de ma dépression alors oui il y a des moments où je suis un peu triste mais j'ai envie de dire le triste lambda un peu comme tout le monde et ca passe et ca m'empeche de faire mes activités de m'occuper de ma famille et c'est ça pour moi le plus important il y a beaucoup de gens qui traite les gens de fou dès qu'ils prennent des antidépresseurs mais ils ne comprennent pas la souffrance et l'état dans lequel on peut se trouver cela peut arriver à tout le monde sans aucune raison
je vous remercie de m'avoir lu je tenais juste à rapporter ce petit message avec un peu de positif car effectivement les gens qui ont réussi leur sevrage je ne dis pas que c'est encore le cas pour moi mais je sais que je vais réussir parfois sur les forums on ne voit pas beaucoup de gens dont le sevrage ou en cours de sevrage fonctionne car les gens sont tellement heureux qu'ils ne reviennent pas en parler donc moi je me permets de venir car je suis pas encore totalement sûr que le sevrage fonctionne d'ailleurs je ne sais même pas à quel moment on peut dire que le sevrage est réussi je vous souhaite à tous une très bonne réussite sachez qu'on est tous différents et que chacun réagit différemment à des molécules différentes je ne veux pas jouer le psy mais si j'ai quelque chose à vous dire c'est pensez à vos valeurs revenez à vos valeurs cest -ce qui fait de vous que vous êtes quelqu'un de bien au passage merci d'avance pour ceux qui répondront à mes questions et désolé pour le pavé lol
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 17888
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Archaos »

Nnkb a écrit : dimanche 15 octobre 2023 15:23
comme je vous le demandais plus haut à votre avis le fait que je n'ai aucun symptôme de sevrage encore est-il possible que celui-ci vienne au bout de deux trois mois après avoir tout arrêter ?
Bonjou rNnkb,

Merci pour ce retour positif.

Tu ne sembles effectivement pas avoir de symptômes de sevrage et c'est une bonne chose .

Mais ton corps s'est habitué à être "dopé" par l'antidépresseur et ce qui pourrait arriver c'est une rechute dans les mois qui viennent.

J'ai connu cela quand j'ai essayé d'arrêter assez rapidement le seroplex que je prenais depuis plusieurs années.

Au début, tout comme toi RAS, je n'allais pas plus mal que ça.

Puis insidieusement et lentement une rechute est arrivée et j'ai dû reprendre le traitement.
La prochaine fois j'étalerai beaucoup plus le sevrage. Pendant plusieurs années si besoin.

J'espère pour toi qu'il en sera autrement mais surveille bien ton humeur pour éventuellement pouvoir réagir à temps :smile:
Nnkb
Messages : 4
Enregistré le : mercredi 30 juin 2021 11:40

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Nnkb »

merci pour ta réponse

concernant l'arrêt je n'ai pas arrêté brutalement j'ai suivi le protocole du médecin généraliste et les protocoles disponibles sur les forums médicaux sur Internet aller dans le même sens.

après tu dis que mon corps s'est habitué mais étant donné que c'est une demi-vie je ne sais pas s'il me reste encore ou pas dans le corps.
Jonski
Messages : 6
Enregistré le : mercredi 12 juillet 2023 11:17

Sevrage paroxétine (Deroxat)

Message par Jonski »

Paroxétine a une demi-vie de moins de 24h, alors ca sort du corps plutôt rapidement. On croit que c'est pour ca que la sevrage pour certaines peut être difficile. De toute façon, en supposant que la demi-vie soit exactement 24h, ca veut dire qu'après 10 jours de ne plus le prendre, 99,9% du médicament est sorti du corps. Même après 5 jours ~97% est sorti du corps.

Moi, personnellement, je ne voulais pas subir les nausées, vertiges, et maux de tête dont certaines ont parlé. C'est pour ca j'ai acheté le balance de précision et le broyeur de comprimé dont j'ai parlé dans mon message précédent.

Je ne saurai jamais si j'aurais pu arrêter plus rapidement sans subir des effets de sevrage. Mais je ne voulais surtout pas raté le sevrage, donc j'ai décidé d'aller doucement pour minimiser le risque.

Pour le risque de retomber dans la maladie initial: jusqu'à maintenant il n y a aucun probleme. Par contre, la cause de mon problème a été une surcharge de stress, et non pas un problème plus profond.

A chacun à faire son choix en vu de son histoire personnelle.

Bien à vous.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message