Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Janelle
Messages : 1
Enregistré le : lundi 11 octobre 2021 20:05

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Janelle »

Bonjour, merci de m'accueillir dans ce groupe !

Après plusieurs années de traitement à 0.75 mg puis depuis quelques semaine à 37.5 mg, je souhaite arrêter mon traitement par Venlafaxine, mais j'ai très peur des effets de sevrage.

Mon médecin est d'accord, mais lorsque je lui demande comment procéder pour minimiser les effets de sevrage, il me répond "on arrête, simplement !", donc j'en conclus que j'arrête du jour au lendemain...
Le souci est que j'ai déjà fait une tentative il y a un an, et cela a été catastrophique.
Une journée sans prise, et j'ai eu des décharges électriques au niveau de la tête, et des angoisses si importantes que je ne pouvais plus m'endormir, lorsque je m'endormais je sursautais et hurlais !

Bien sur j'en ai parlé au médecin, mais il semble ne pas y croire, il pensait d'abord que je parlais de "maux de tête", mais cela n'a rien à voir !
Il minimise totalement les effets de sevrage, ne comprend pas ce phénomène que l'on nomme le "brain zaps" alors que cela est décrit dans tous les articles concernant le sevrage difficile de ce type d'antidépresseur !!
Il a également refusé ma proposition de tenter une prise de relais avec un AD plus facile à arrêter, me disant "on ne procède jamais comme cela" ... J'ai lu des articles "sérieux" qui conseillent pourtant cette méthode...

Du coup, il m'a refait une prescription et me dit "arrêtez quand vous vous sentirez prête" !!

Je me sens incomprise et très angoissée, ce qui ne motive pas à arrêter !! C'est un cercle vicieux !

Je suis presque à me demander si je devrais changer de médecin pour entreprendre ce sevrage, car là je ne me sens pas soutenue ni "en sécurité".

Qu'en pensez vous, et comment avez vous vécu le sevrage de Venlafaxine pour ceux qui l'ont vécu ? Merciiii !
Avatar du membre
grenouille11
Messages : 717
Enregistré le : mardi 10 mars 2020 4:59

Sevrage de la Venlafaxine

Message par grenouille11 »

Bonjour @Janelle

Oui je connais bien les decharges electriques au niveau de la tête, cet espece de sensation grippale, les effets de manque de la venlafaxine, quand j'ai commencé à arreter les premieres fois ça me faisait ça. Mais aussi quand allant d'une pharmacie à une autre on me donnait une autre marque, ça me faisait les mêmes effets. C'etait il y a environ 15 ans, et quand j'en parlait au medecin de l'epoque ou au pharmacien, ils ne me croyaient pas :tourne: Ils disaient que c'etait la même mollecule et qu'il n'y avait pas de raison.
J'ai eu d'autres episodes de depression ou j'ai demandé effexor parce que c'est celui qui agissait le mieux sur moi, notament sur la tachicardie, ca diminuait le rythme cardiaque et donc m'apaisait.
Et là je suis passée a 37.5 mais tout en douceur, en alternant un 75 et un 37.5. pendant trois semaines: un 37.5 tous les deux jours et les autres jours un 75. Puis pendant trois semaines un 75 tous les deux jours et les autres jours un 37.5. Et ensuite 37.5 tous les jours pendant trois semaines.
J'en ai parlé ) mon medecin avant de commencer le traitement, de ces effets secondaires et de manque, elle avait l'air au courant, mais ca depend des gens. Du coup mieux vaut les avertir et se faire suivre suivant la façon dont on reagit au traitement.

Les trois semaines, ca permet de laisser le temps aussi pour voir comment on est, pour savoir si on continue la diminution.
Arreter trop vite peut etre dangereux au niveau de la depression et l'anxieté.

Perso si j'avais eu un medecin comme le votre et ca m'est dejà arrivé, j'en changerais.
Quand on est depressif on a surtout pas besoin d'etre incomprise !!
Sad36
Messages : 3
Enregistré le : samedi 04 juin 2022 1:54

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Sad36 »

Bonjour,

Je me permets de remonter ce fil car moi aussi je suis en train d'arrêter l'Effexor. J'ai été diagnostiqué bipolaire et on m'a introduit récemment l'Abilify en traitement de fond, avec Veratran pour les crises d'angoisse et Noctamide pour le sommeil.

Je suis sous Effexor depuis cinq ans. J'arrête par paliers : j'étais à 150mg matin et 150mg soir, actuellement je ne prends plus que 37.5mg le matin après avoir fait une transition à 37.5 mg matin et 37.5mg soir.

Les effets secondaires ont été très violents les cinq premiers jours à ce palier de 37.5mg/jour (décharges électriques dans la tête, nausées, maux de tête, vertiges) mais ont commencé à baisser au sixième. Actuellement au huitième jour de ce dosage, j'ai les mêmes symptômes mais moins prononcés, ça reste supportable. J'ai pris 30 kg en cinq ans avec cet antidépresseur, je dormais 12 heures par jour. J'ai vraiment hâte de l'arrêter pour retrouver une vie un peu plus normale.

Il ne faut pas croire tout ce qu'on peut lire sur internet concernant Effexor et la difficulté d'arrêter ce médicament (poison), au contraire avec un peu de courage c'est possible. Demandez à votre médecin un arrêt par paliers et n'essayez pas d'arrêter seul, vous allez échouer et/ou vous infliger encore plus de mal. Les premiers jours de chaque palier sont difficiles mais ça vaut le coup.

Voilà pour mon témoignage, en espérant qu'il sera utile.
Marie-Rose
Messages : 1
Enregistré le : mercredi 05 avril 2023 11:31

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Marie-Rose »

Avril 2022Marie
Mon médecin m à prescrit effexor 75mg ,que j ai prit pendant 3ans,sevrage progressif à 3 reprises pour l arrêter,un vrai cauchemard ça fait maintenant 10 ans que j ai arrêté,mon problème j ai complètement perdu le sommeil quotidiennement depuis10ana,je n avais jamais eu ce problème avant de prendre ce médicament,mon méd.me dit que c est impossible.
D autres personnes ont ils eu le même problème????
J ai essayer des médicaments,naturels et prescrits pour dormir sans résultat.
J ai l impressions que ce méd.change quelque chose dans le cerveau d irréversible???
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par vibou »

Bonjour Marie-Rose. Moi aussi j'ai prix effexor pendant des années sans dépasser 37.5mg. Pour moi aussi cela a été un cauchemar d'arrêter ce médicament malgré le faible dosage. J'ai d'ailleurs pris 3 AD différent depuis.
Toutefois je n'ai pas eu de problème de sommeil à l'arrêt. Bon courage à toi.
Avatar du membre
Thx91
Messages : 353
Enregistré le : samedi 25 juin 2022 16:53

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Thx91 »

en voyant vos témoignages ... ca me motive a arrêter... bon je ne suis qu'a un an de traitement et je suis resté a 37.5 ...
mes angoisses ont disparues ... j'espere qu'elles ne reviendront pas ...
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par vibou »

@ Thx : je reconnais une qualité à venlafaxine, celle d'avoir été efficace contre les symptômes de l'angoisse.
Dommage que pour certaines personnes, dont moi même, cela soit aussi dur d'arrêter.
Bon sevrage.
Avatar du membre
Thx91
Messages : 353
Enregistré le : samedi 25 juin 2022 16:53

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Thx91 »

@vibou
oui je comprend que ca ne doit pas être évident ... j'ai commencer hier, bon ca c'est bien passé (1jour sur 2)... je dois voir mon médecin lundi donc je verrais ce qu'il me propose... peut être de la fluoxétine en goutte .. pour un sevrage plus progressif ..
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par vibou »

@Thx91
Rien ne dit que tu auras nécessairement des problèmes pour arrêter venlafaxine.
Mon psy m'avait conseillé de mélanger le contenu d'une gélule dans de l'eau et ensuite d'enlever une cuillerée du mélange puis deux cuillerées puis trois cuillerées. Je n'ai pas testé moi-même.
A nouveau bon sevrage !
Avatar du membre
Thx91
Messages : 353
Enregistré le : samedi 25 juin 2022 16:53

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Thx91 »

@vibou
Arf j'ai lu ton message ... et j'ai ouvert une gélule pour voir ... ben dans la gélule il y a un cachet ... donc je le coupe en 2 ... :)
bon courage egalement..
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par vibou »

@Thx91
Je suppose que dans les génériques d'effexor il y a un petit cachet au lieu des micro granules.
Pour arrêter venlafaxine j'étais passé par 1/2 cp de 50mg puis 1/4 de 50 mg en coupant le comprimé en deux. Et cela sur plusieurs années.
Tu verras ce que ton médecin te dit.
Avatar du membre
Thx91
Messages : 353
Enregistré le : samedi 25 juin 2022 16:53

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Thx91 »

bon j'ai vu mon médecin, il est ok pour que j'arrête et m'a dit de continuer a un demi cachet pendant 15 jours ... puis d'arrêter. Il m'a prévenu que 2 ou 3 jours après je risquais de ressentir un léger malaise .. Pour l'instant, il n'y a que le troisième jour ou j'ai eu de légers symptômes de sevrage... mal de tête et sifflement d'oreille, mais ca n'a pas duré ..
@+
Avatar du membre
Thx91
Messages : 353
Enregistré le : samedi 25 juin 2022 16:53

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Thx91 »

c'est mon 4em jour d'arrêt total ... hier j'ai commencé a avoir cette sensation de décharges électriques ainsi que des problèmes de vue (floue)... bon j'espère que ca ne durera pas trop longtemps ...
@+
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par vibou »

Bon sevrage de 20lafaxine Thx.
Avatar du membre
Thx91
Messages : 353
Enregistré le : samedi 25 juin 2022 16:53

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Thx91 »

bon ca ne s'est pas bien passé .... hier pb digestifs et nuit en panique ... ca s'annonce pas si simple que ca ...j'ai pris un peu d'anxio vers 21 h mais ca n'a pas suffit... a 3h j'étais encore comme une pile ..
je vais reprendre l'AD la ou je m'étais arrêté et diminuer encore plus progressivement ...
j'ai pourtant écouté mon médecin ... mais ca ne le fait pas trop .
@+
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par vibou »

Thx91, chez certaines personnes dont moi, c'est difficile d'arrêter 20lafaxine. Comme tu l'écris, fait le plus progressivement possible. Bon courage.
Avatar du membre
Thx91
Messages : 353
Enregistré le : samedi 25 juin 2022 16:53

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Thx91 »

Salut @vibou
j'espère que de ton coté ca se passe bien .....
Pour moi ... je suis a 1/4 de 37.5 depuis une semaine.... et ca va bien ...
ca m'agasse quand même que l'on prescrive des médoc pour aller mieux ... soit disant pour un traitement de fond ... et que ce soit si difficile de d'arrêter... je me dis que j'ai quand même bien fait de ne jamais passer a la dose supérieure que mes médecins voulaient que je passe ...
enfin pour moi mon projet c'est d'arrêter la semaine prochaine ...
@+
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par vibou »

@Thx91

Je verrai mon psy dans 8 jours. Je ferai le point alors sur mon AD.
Les difficultés de sevrage de 20lafaxine dues à sa demi-vie courte sont connues du corps médical.
Bon sevrage à toi !
Avatar du membre
Thx91
Messages : 353
Enregistré le : samedi 25 juin 2022 16:53

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Thx91 »

Arrêté il y a 10 jours ... ca va bien ... encore quelques fois la sensation de décharges électriques... un meilleur sommeil .. moins de pb gastro ...un peu plus d'envies ... j'espère que ca va durer .. :smile:
bon courage a ceux qui passent par la .. :bye:
Sylvie
Messages : 15
Enregistré le : jeudi 22 novembre 2018 15:32

Sevrage de la Venlafaxine (Effexor)

Message par Sylvie »

Bonjou
Voilà je suis arrivée à 37.5 mg de venlafaxine. C'est mon 4 ème essai. Cette fois, j'ai acheté une balance de precision ainsi qu'un coupe comprimé. J'ai ainsi baissé de 10 mg par palier. Néanmoins, les syndromes arrivent (troubles gastriques, sudation, grande anxiété, chocs électriques, et j'en passe) j'espère pouvoir tenir. Mon psychiatre ne peut plus rien pour moi, donc je me débrouille et c'est bien le terme. La venlafaxine est une drogue et dès qu'on baisse on en ressent vite le manque.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message