Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre

Êtes-vous pour ou contre l'EUTHANASIE ASSISTÉE ?

Pour
17
81%
Contre
4
19%
 
Nombre total de votes : 21

clopinette

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par clopinette »

Bonjour à tous,

On en parle en ce moment, car il semblerait que notre "cher" président Macron semble s'y intéresser et peut-être décréter une loi pour "la mort assistée" qui n'est pas légale en France pour le moment.

La mort du réalisateur Jean-Luc Godard, qui semble en avoir bénéficié à 91 ans, relance le débat.

J'entends bien entendu des souffrances physiques et/ou morales insupportables, d'une maladie et/ou handicap incurables, qui réclameraient ne serait-ce que par simple humanité, de mettre un terme définitif à tout cela, et non "d'un suicide assisté" !

Pour ou contre ? Vos avis, merci. Perso, je suis pour. On doit pouvoir décider de mourir dignement sans souffrance et en toute conscience quand notre vie (notre corps physique) a atteint ses limites et qu'il n'y a plus d'espoir. :sad:

A bientôt vous lire. 😃
Avatar du membre
No one
Messages : 1316
Enregistré le : vendredi 08 juillet 2022 13:28

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par No one »

Je ne vote pas. J'ai du mal à avoir une position tranchée de principe sur un tel sujet. Je trouve ça compliqué de résumer à un pour ou un contre, comme sur d'autres sujets hautement polémiques du même genre. Je suis plutôt pour à priori, mais les implications sont tellement complexes que ça fait peur aussi quelque part. Je ne me sens pas habilité à donner une réponse. Peut-être qu'un référendum populaire serait à même de trancher ?
Avatar du membre
Nadine1
Messages : 16753
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 13:36

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Nadine1 »

les animaux y ont droit, à cet immense privilège, ne plus souffrir en vain, ne pas subir l'acharnement thérapeutique qui ne fait que rallonger de quelques heures/jours une vie déjà finie
si c'est fait en pleine conscience (PENSER AUX DIRECTIVES ANTICIPEES, si par malheur vous ne pourriez plus vous exprimer, pensez aussi à faire part à ses proches de son avis, de son envie, de sa pensée sur la question)
pour moi c'est très clair, j'espère être accompagnée en douceur vers une fin digne plutôt que d'agoniser pour un "semblant" de vie
c'est mon avis

après, c'est au cas par cas, des décisions qui se prennent de façon collégiales bien entendu, j'ai lu également le refus des soignants de le faire, s'ils ne le peuvent pas

en tout cas, ça serait une énorme avancée, et j'espère que ça sera au point quand mon heure viendra
Détachement

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Détachement »

Tout-à-fait d’accord avec @Nadine1.

Il faut se rappeler que si les gens n’en peuvent plus, s’ils ont l’autonomie nécessaire, il trouveront toujours un moyen de se tuer eux-mêmes.
Et ça, c’est un drame pour les familles.

La légalisation de l’euthanasie pourrait limiter les suicides, mais aussi les actes clandestins d’euthanasie ; lesquels ne respectent ni le principe de cooptation, ni de déontologie et ce, de bien des manières. Sans oublier qu’il s’agit de morts atroces faute de bons produits et dans la solitude.

Je sais à peu près comment cela se passe pour les autres pays et je peux affirmer que je suis 100% pour la légalisation de l’euthanasie et 100% contre l’acharnement thérapeutique.
Avatar du membre
Ictavia
Messages : 6081
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Ictavia »

Y a 10 ou 20 ans, ce sujet était peut-être un débat, mais de nos jours les populations du monde développé et laïc semble pas mal s'entendrent pour dire que ce qui n'est pas éthique c'est de refuser d'abréger les souffrances inutiles d'une personne comme on le ferait pour un animal aimé.

Je sais que l'échantillon du sondage est trop petit et que ceux qui fréquentent ce forum ne sont pas forcément représentatif de la population en général, mais ça demeure quand même un indicateur. Bientôt l'euthanasie fera parti des traits qui définissent l'occident au même titre que la défense des droits des minorités sexuelles ou autres.
Avatar du membre
Xayide
Messages : 1582
Enregistré le : mercredi 16 juin 2021 23:19

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Xayide »

Ictavia a écrit : vendredi 16 septembre 2022 23:02
Bientôt l'euthanasie fera parti des traits qui définissent l'occident au même titre que la défense des droits des minorités sexuelles ou autres.
:jap:
J'espère que tu as raison
:jap:
om-d-kaverne
Messages : 1946
Enregistré le : mercredi 18 mai 2022 17:49

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par om-d-kaverne »

Vais-je étonner quelqu'un(e) ? POUR !

Quand tu vis une journée de souffrances, de galères, d'enfer, même sous médocs qui ne font rien, etc. Et qu'ensuite, tu réfléchis un poil et tu te dis "Ce sera comme ça tous les jours, jusqu'à la fin de ta vie" ! Donc, dans assez longtemps, trop pour attendre...

Je vais manquer à qui ? À quoi, si des fois un meuble me regrette ? À quand ? Au futur ? Au présent ? Au passé ? Ou peut-être au Plus que parfait du subjonctif ?

Je ne ferais jamais souffrir quelqu'un comme je souffre, même si je trouve la "force" de faire de l'humour (très noir) sur moi, ma maladie, mes problèmes de santé, le corps qui déconne comme si j'étais vieux, mais avec 20 ans d'avance, etc., et sur la MORT ! Le suicide... L'euthanasie (faut que je termine les paroles d'une chanson, à ce propos).

On peut rire de tout, regardez comme c'est drôle :

- "Quand Thierry le Luron est mort, j'ai pleuré... Quand Tino Rossi est mort, j'ai repris deux fois des moules."

(Pierre Desproges)



Je ne guérirai JAMAIS !

Et ça reste mon corps, je refuse de terminer en souffrant et en me faisant dessus dans un EHPAD ! Hors de question !
Avatar du membre
Ictavia
Messages : 6081
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Ictavia »

Xayide a écrit : vendredi 16 septembre 2022 23:40
Ictavia a écrit : vendredi 16 septembre 2022 23:02
Bientôt l'euthanasie fera parti des traits qui définissent l'occident au même titre que la défense des droits des minorités sexuelles ou autres.
:jap:
J'espère que tu as raison
:jap:
C'est permis depuis quelques années où je vis (Québec). Puisque tous les partis du parlements s'accordaient sur le principe, la loi fût écrite par un comité dont les membres étaient de toutes les formations politiques officielles afin de s'assurer que le tout soit le plus consensuel possible. Après cela puisque le Canada est un état fédéral, le gouvernement québécois a invalider devant la cour suprême ce qui rendait l'euthaanie illégale et après cela, celle-ci força toutes le reste du pays à l'appliquer puisqu'il s'agit maintenant d'un soin de santé légitime plutôt que d'un meurtre au niveau légal.

Je reconnais qu'il y a des endroits dans le monde qui tendent à être plus rapides que d'autres à appliquer des réformes sociales qui amélioreront la qualité de vie de leurs populations et que l'exemple que je viens de donner va dans ce sens. Reste qu'en général lorsqu'un pays tel que les Pays-Bas adopte une mesure du genre, il est fréquent que le reste de l'Occident suivra au cour des 20 ou 30 années à suivre.
Avatar du membre
Hikari
Messages : 2820
Enregistré le : mardi 12 avril 2022 0:48

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Hikari »

Je n'ai pas lu actuellement les avis des autres
J'ai simplement vu ce post à l'instant et il m'a intéressé
Car c'est une chose que j'ai parlé pas mal, il y a quelque temps

Pour ou contre ? CONTRE

Je lis souvent l'argument des animaux et mourir dignement

On me l'a conseillé pour mon chat, j'en suis incapable
J'ai tellement de fois entendu ci ou ça était foutu
Et cetera que selon moi, il y a toujours de l'espoir.

Le père d'une fille que j'écris à eu un cancer, on lui a dit qu'il en avait plus pour longtemps
Et il s'est stabilisé, une maladie incurable, peut toujours soudainement ne plus l'être
C'est peut-être croire au miracle, mais nous n'avons rien à perdre à avoir foi en la vie

Une femme ne sortait plus de chez elle, elle a pensé à trafiquer une chose en hospitalisation
Pour mourir, tant que tout l'interdit, je comprends que c'est horrible. Cette femme n'a plus
Personne dans sa famille vivante, n'a jamais connu une relation, ni un ami et à +40 ans
Cependant... Si j'étais à côté d'elle, je l'empêchais, pourquoi parce que je l'apprécie
Tout simplement. Mais même outre que cela, simplement parce que c'est ça
Être humain, c'est vouloir voir les gens sourir, vivre jusqu'à la fin
Et s'éteindre de vieillesse. C'est égoïste, c'est un fait

Mais je crois que personne ne se rend compte à quel point la mort impacte ceux toujours-là
Chaque jour, on le regrette, on regrette de n'avoir pas fait plus, de n'avoir pas été là
On regrette même quand on a fait beaucoup et que c'était son choix
Et chaque jour, on y pense encore et encore. Dans mon cas
Tout ramène à un chemin donc pour la souffrance
Psychologique, on peut toujours faire quelque chose

Une personne m'a dit un jour ; "Je t'aime assez pour te laisser partir"
Une fois attachée, elle m'a dit ; "Si tu essayes, tu te rateras et je viendrai"
Et puis ; "Si tu te tues, je me tue"
Cela montre que plus, notre lien est solide, moins la séparation est facile

Je suis contre, parce que nous sommes humains, on peut comprendre la souffrance
Ne plus en pouvoir pour autrui. Chacun à sa vision de la vie. J'ai vu des animaux
Mourir petit à petit, à moitié coupé, vivre que j'ai élevé, jusqu'à la fin
Ils sont ronronné, ils étaient heureux d'avoir vécu
J'ai vu énormément de fois ma mère vouloir abandonner
Moi de même et tellement d'autres

Pour moi, il faut vivre jusqu'à la fin et voir ce qu'elle nous réserve, voilà ♥
clopinette

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par clopinette »

Coucou@Hikari merci pour ton opinion, mais tu as oublié de VOTER CONTRE !?

😃
Avatar du membre
Xayide
Messages : 1582
Enregistré le : mercredi 16 juin 2021 23:19

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Xayide »

Hikari a écrit : samedi 17 septembre 2022 19:13
. J'ai vu des animaux
Mourir petit à petit, à moitié coupé, vivre que j'ai élevé, jusqu'à la fin
Ils sont ronronné, ils étaient heureux d'avoir vécu
J'ai vu énormément de fois ma mère vouloir abandonner
Moi de même et tellement d'autres
Désolée de te désillusionner, mais un chat mourant ne ronronne pas parce qu'il est tellement heureux qu'il a la ''chance'' de souffrir jusqu'au bout.
Le ronronnement est une tentative de gérer le stress et la douleur.
Rien avoir avec du bonheur dans cette situation.

Et tu parles de toi et de ta mère et d'une femme de 40 ans (ou un peu plus).
ça n'a strictement rien à voir avec des cas où une euthanasie serait applicable.
La euthanasie est envisagé pour les cas d'une maladie fatale et incurable chez les personnes âgées qui, même sans cette aide, n'ont de tout façon que pour quelque mois de souffrance encore.

Je suis furieusement pour.
Avatar du membre
Hikari
Messages : 2820
Enregistré le : mardi 12 avril 2022 0:48

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Hikari »

@Xayide,

Aucun de mes animaux que j'ai eus, même mal, était triste
Ma grand-mère par contre oui

L'euthanasie, beaucoup veulent l'être sans forcément avoir une maladie comme tu dis incurables
Ou ils sont destinés en quelque sorte à mourir. Désolé, mais il n'y a pas de destin
Je ne pourrais pas dire le nombre gigantesque d'être humain et autres
Qui auraient dû soi-disant mourir et finalement vives. J'ai écrit aussi
A une femme qui était dans un cas de maladie incurable
Je n'en ai pas parlé simplement parce que, j'ai l'impression
De me répété. Pour moi ça ne change rien

Tu peux avoir passé plus de 50 ans dans la souffrance, uniquement dans la souffrance
Et puis on te dit que tu as une maladie incurable, ça a été le cas d'une personne
Que ma mère a connu. Cependant, tu peux très bien être surpris des derniers
Instant de ta vie. Je suis contre parce que ça m'est impossible et
Insupporte que quelqu'un se donne la mort

En mourant même naturellement, une personne blesse les autres
J'ai des personnes dans ma vie, qui ont du mal à avancer pour ça
Et j'ai écrit à tellement de personnes détruites parce que
X où Y était aux cieux. On peut pas choisir de mourir
Comme ça. Forcer les autres à rester c'est égoïste
Mais partir et laisser les autres l'est tout autant

Après chacun sa vision, passe une bonne soirée.
Avatar du membre
Nadine1
Messages : 16753
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 13:36

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Nadine1 »

Je pense que ta vie t'appartient et de fait ta
mort idem , surtout quand elle est imminente, n'apporte que souffrance
L'amour c'est laisser partir l'autre
C'est ignoble de voir quelqu'un qu'on aime souffrir vraiment ignoble
La souffrance de son absence est infiniment plus légère et m'appartient

Je partage l'avis de xavide quant au ronronnement des chats. Il ne signifie pas automatiquement bien être
Avatar du membre
Kokwac
Messages : 3144
Enregistré le : dimanche 09 juin 2019 16:55

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Kokwac »

Pour ma part, je suis totalement contre. Essentiellement pour des raisons spirituelles, mais aussi et surtout parce que je ne peux pas concevoir qu'on consulte un médecin pour mourir.

Quand on consulte un médecin, c'est pour vivre : se soigner, aller mieux, tempérer les douleurs, etc.

Je préfère que l'on développe les soins palliatifs pour atténuer les douleurs de la fin de la vie.

Et ce qui me gène aussi dans le suicide assisté, c'est que l'on risque de voir apparaître un nouveau jugement de valeur : "il souffre tellement... Quelle indignité... Il est condamné, pourquoi n'en finit-il pas ? Pourquoi ne laisse-t-il pas sa chambre d'hôpital à quelqu'un qui pourrait être guéri ?" Pire, la politique de certains hopitaux et cliniques pourrait inciter les patients à en finir : "maintenant, il faut libérer la chambre".

J'ai vu ma mère partir dans d'incroyables souffrances. Ce fut terrible pour moi de la voir agoniser. Mais elle aura vécu sa vie jusqu'au bout. Sa mort, à elle, fut naturelle. Pas induite par un "traitement" pour en finir rapidement. Je crois que j'aurais très mal supporté qu'on l'euthanasie "pour libérer une chambre".
Avatar du membre
Hikari
Messages : 2820
Enregistré le : mardi 12 avril 2022 0:48

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Hikari »

@Nadine1,

Je suis d'accord pour que ta vie t'appartient
Quand je parle de ronronnement, et autres
Ça se remarque que tes animaux aimerait vivre
Déjà l'asmosphere, ensuite ses regards, ses gestes
Sa gueue, ses coups de boules, ses miolements et autres

L'amour c'est accepté de laisser l'autre partir
Mais quand on aime trop quelqu'un on part avec
On n'arrive pas à avancer ni à se projeter, c'est ainsi
On peut se le répété, sa change rien parfois, même
Plus de 15 ans après, on continue comme coincé
En disant ça je pensais à ma vie et à celle de ma mère
Sa me rappelle aussi celle d'une femme que son mari est
Partit, elle n'arrive plus avancer et veut chaque jour le rejoindre

Laissez quelqu'un partir par amour, je le comprends
Cependant, tu vois une personne de ma famille
Je pourrais, s'il y a vraiment quelque chose
Mais quelqu'un, n'importe qui que je me suis
Vraiment affectionner, non je ne peux pas
Parce que cela equivalerai à y passer moi-même

Après chacun sa vision et sa vie 🌸
Avatar du membre
Ictavia
Messages : 6081
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Ictavia »

Ce qui me dérange avec ce type de débats c'est que ceux qui sont contre pour des raisons morales et/ou religieuses veulent imposer leur vision à l'ensemble de la société plutôt que simplement pour eux-mêmes. C'est la même chose qu'avec l'avortement ou les droits des gays et souvent les même qui s'opposeront.

Personne ne vous forcera à vous faire euthanasier si ce n'est pas ce que vous voulez pour vous. C'est un principe central derrière toute législation en la matière. C'est une simple question de bon sens et de respect. Par contre, si une autre personne n'a pas envie de souffrir le martyr pendant des mois et d'être débiliser par la morphine ou autres substance, ça ne vous regarde tout simplement pas parce que ce n'est pas de votre existence dont il s'agit, mais de celle d'une autre personne qui est tout aussi importante et complète que la votre. Forcer quelqu'un à rester en vie contre sa volonté pour épargner les autres m'est un total non-sens. Utiliser le sophisme de l'appel au naturel pour justifier son opposition me l'est tout autant.

Je me sentais obligé de répondre puisque c'est un sujet important. Quoiqu'il en soit, ce débat est dans l'air du temps et de plus en plus de sociétés vont légaliser cette pratique dans les décennies à venir puisque l'occident devient de plus en plus laïc.
Avatar du membre
Hikari
Messages : 2820
Enregistré le : mardi 12 avril 2022 0:48

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Hikari »

Je comprends ce que tu dis Ictavia,
Mais le souci dans une vie, même qu'on a beau vivre
Le plus seul possible, il y aura toujours des personnes touché

(Mon aîné, aurait coulé s'il n'avait pas eu sa femme et ses
Autres enfants quand l'un est mort, ma mère aurait
Fait pareille s'il l'un avait eu des soucis)


Oui, c'est notre vie et si on ne veut pas endurer on devrait
Avoir le droit d'en terminer, le souci, c'est qu'on est
Humain, ça veut dire qu'on a des émotions
Mourir, ça ne concerne pas seulement
La personne, mais tout le monde
Ça impacte tout le monde
On y peut rien, c'est un fait

On ne peut pas partir, sans faire souffrir les autres
Et s'il nous restait quelques jours, oui on devrait pouvoir
Décider. Mais, tout peut changer en quelques jours aussi
Et on devrait tous mourir heureux après c'est ma vision

On débat en quelques sortes
De nos visions, ce sont nos visions
De la vie, elles changera propablement pas
Car nous avons nos émotions, nos vécus et nos valeurs 🌸
Avatar du membre
Kokwac
Messages : 3144
Enregistré le : dimanche 09 juin 2019 16:55

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Kokwac »

Ictavia a écrit : dimanche 18 septembre 2022 16:10
Ce qui me dérange avec ce type de débats c'est que ceux qui sont contre pour des raisons morales et/ou religieuses veulent imposer leur vision à l'ensemble de la société plutôt que simplement pour eux-mêmes.
C'est bien plus complexe. Les débordements en matière d'euthanasie sont réels : "allez, Mme Michu, vous souffrez tellement... Vous aimeriez pas en finir ? On peut vous aider. Et puis on a besoin de la chambre, hein."

Sans compter certains soignants plein de bonnes intentions qui se sentiraient bien plus libre de provoquer la mort d'un patient.

Enfin, j'insiste, l'hôpital est et doit rester un lieu de vie. En aucun cas l'admission ne doit y être faite pour mourir.

On more thing : ce débat n'a rien à voir avec celui sur l'avortement pour lequel je souhaite le maintien absolu d'un cadre médical. Pourquoi ? Parce qu'en l'interdisant, ce sera le retour des faiseuses d'ange ou au mieux d'un départ à l'étranger sans suivi derrière... Autant préserver la santé de celles qui y recourent sans les stigmatiser. Je veux croire que l'avortement est une souffrance bien suffisante pour les femmes. En revanche, je regrette qu'il n'y ait pas davantage d'éducation sur ce qu'est et ce qu'implique l'avortement. Aujourd'hui, les patientes qui avortent ne sont même plus informées de la possibilité d'accoucher sous X et de faire adopter le bébé... Quand on sait que des milliers de couples partent à l'étranger pour adopter, cela laisse bien songeur...
Avatar du membre
Nadine1
Messages : 16753
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 13:36

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Nadine1 »

Toute façon ça se pratique c'est un secret de polichinelle, les services peuvent injecter

des doses létales dans l'unique but de soulager , en sachant bien ce que ça implique

Quant aux femmes qui avortent, en quoi leur importe les parents sans enfant? Avorter et mener à terme pour abandonner à des consequences bien différentes
Avatar du membre
Ictavia
Messages : 6081
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Sondage : Fin de vie : mourir dans la dignité

Message par Ictavia »

Kokwac a écrit : dimanche 18 septembre 2022 17:21

C'est bien plus complexe. Les débordements en matière d'euthanasie sont réels : "allez, Mme Michu, vous souffrez tellement... Vous aimeriez pas en finir ? On peut vous aider. Et puis on a besoin de la chambre, hein."

Sans compter certains soignants plein de bonnes intentions qui se sentiraient bien plus libre de provoquer la mort d'un patient.
Le type de dérives dont tu parles là avaient été au cœur des réflexions lorsque mon gouvernement a fait son projet de loi légalisant cette pratique. Ils ont fait un cadre légal afin que ce type de situations n'arrivent pas et ont étudiés comment le tout se déroulait dans des pays où c'était déjà légal pour ce faire. Cela fait déjà quelques années que cela se fait par ici et pas une fois je n'ai entendu parler d'histoires telles que ce que tu amènes et je suis persuadé que dans le cas contraire les médias en auraient fait leurs unes. Légaliser l'euthanasie n'est donc pas une pente fatale vers ce types de pratiques.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message