Doute sur ma dépression chronique, hypocondriaque, somatisme... : Doit-on arrêter les médicaments?

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
tablebonjour
Messages : 5
Enregistré le : lundi 25 septembre 2023 15:54

Doute sur ma dépression chronique, hypocondriaque, somatisme... : Doit-on arrêter les médicaments?

Message par tablebonjour »

Je renvoie à mon introduction, qui raconte un peu mon histoire de vie, pour remettre le contexte:

viewtopic.php?p=2410036#p2410036

J'ai une RQTH et je n'arrive pas à garder d'emploi, ca fait plusieurs années que je suis sous anti-dépresseurs (brintellix).

Je viens juste d'avoir une visite de la médecine du travail, et le médecin m'a dit que je devrais me remotiver. J'étais un peu énervé et choqué. Je ne sais plus quoi penser.

Mon psychiatre me conseille de continuer à prendre des anti-dépresseurs car la dépression que j'ai subi étant jeune laisse des séquelles qui me fragilisent.

Néanmoins, on entend aussi souvent dire que les psychiatres prescrivent trop facilement les anti-dépresseurs, et on peut imaginer qu'un psychiatre préfère garder un patient en exagérant sa maladie, même si ca semble un peu paranoiaque.

Pendant longtemps, je n'avais que très peu envie de trouver un travail, et ca m'a posé des soucis. J'imagine qu'être souvent démotivé n'est pas forcément synonyme de dépression, mais si ca pose des soucis dans la vie professionelle, comment savoir?

Parfois je me demande si je ne devrais pas arrêter de prendre des médicaments et arrêter de travailler, et juste vivre ma vie.
Avatar du membre
Nadine1
Messages : 16757
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 13:36

Doute sur ma dépression chronique, hypocondriaque, somatisme... : Doit-on arrêter les médicaments?

Message par Nadine1 »

si tu veux arrêter ton traitement, fais le en douceur, en fenêtre thérapeutique comme disent les psy
c'est vrai que beaucoup ne sont là que pour nous assommer de médocs
c'est à toi de réfléchir et de voir ce qui est le mieux pour toi (c'est le patient qui décide, pas le médecin, jamais, même s'il y a une grosse pression pour la prise de médocs, c'est toi qui est le plus à même de décider ce qui est bien pour toi
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message