Empoisonnement par IRSS

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Donmanouel1978
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 04 août 2022 19:03

Empoisonnement par IRSS

Message par Donmanouel1978 »

Hello , j'ai pris effexor de 2005 à 2008 et de 2009 à 2023 ( septembre). De 2005 à 2008 j'étais à 75 j'ai arrêté du jour au lendemain et deux semaines après je n'avais plus de brain zap. Rien.
Mais les choses deviennent compliquées après 5 ans. Après 5 ans le cerveau a devellopé une tolerance oppositionnelle. Ce qui rend le sevrage plus long , plus fort et plus persistant.
Après 9 ans et demi à 75 , j'étais en sevrage tout les jours après 20h : brain zap , étourdissement etc. Cela a été confirmé par un dosage residuel vu que personne ne me croyait , j'ai du prouver par moi même ce qu'il m'arrivait. Cela s'appelle la tachiphylaxie et .... la dépendance. Comme avec toute drogue..

J'étais pourtant dans une ascension sociétale fulgurante et tout me souriait. Je ne prenais pas cette M.... pour depression mais pour trouble de l'impulsivité et pour le côté dopant ( je pouvais bosser comme un forçat et dormir 6 h par nuit ) une véritable amphétamine. Je le compare au speed ( que j'ai pris étant jeune)

Face au mur , j'ai essayé de switcher vers le prozac 25 mg puis 30 mg pour que finalement le même phénomène est apparu apres un an : brain zap étourdissement etc.

J'ai donc essayé d'arrêter d'un coup. Les 10 premiers jours se sont bien passé et puis l'enfer s'est déchaîné : crise de panique ( je n'en avais jamais eu , depersonalisation , crise existentielle, pleur , depression etc. J'ai reintegré mais les choses se sont empirés : tremblements, mouvement involontaire de la tête, peau qui sursaute , pensée obsessionnelle, rgo , apnee du sommeil , brouillard cerebral etc. Apres 6 mois comme ça, j'ai décidé d'écouter un foutu psychiatre qui m'a dit de prendre une légère dose de venlafaxine en plus . Et la , tout à craqué : levée d'inhibition et suicide. Je me suis retrouvé aux urgences où ils m'ont fait passer à 150 mg de venlafaxine. C'était le 1er avril.

Les effets indésirables ont toujours persistes mais de pire en pire.

Et j'en ai eu marre. J'ai décidé que je préférais le sevrage à cet enfer medicamenteux. J'ai commencé à diminuer le 18 septembre 2023 pour être à 0 le 20 octobre. J'ai encore des symptômes de sevrage : brain zap mais l'ensemble des effets secondaires ont disparu.... complètement. Plus rien. Juste le sevrage mais qui est gerable. Je fais 8 h de sport par semaine , je travaille à temps plein depuis 1 semaine ( je m'étais mis en arrêt deux mois ). Ce n'est pas facile mais je préfère le sevrage à l'enfer que j'ai vécu avec ces mer.... A ceux qui me lisent : sachez que ces mer... sont extrêmement dangereuses, elles n'aident en rien et vous détériorent de l'intérieur. Ne prenez jamais ça. N'écoutez pas vos tocards de médecins qui ne savent rien sur ces molécules. Pharmacologiquement j'en sais plus que ces pseudos docteurs. Ils ne connaissaient rien des molécules. Travaillez sur vous même et ne faites pas confiance aux psychiatres et médecins.

Nous sommes des dizaines de milliers dans le monde à avoir été victimes de la psychiatrie.
vibou
Messages : 490
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Empoisonnement par IRSS

Message par vibou »

Je te trouve assez dur dans ton jugement sur les AD.
Tu reconnais avoir pris venlafaxine pour te doper et non contre la dépression ou l'angoisse.
Les difficultés de sevrage de venlafaxine, pour certaines personnes, sont connues depuis longtemps :
https://www.revmed.ch/revue-medicale-su ... ux-sevrage
C'est pour cela que je n'en reprendrai pas. Ni duloxetine/cymbalta qui semble pareil à venlafaxine.
Donmanouel1978
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 04 août 2022 19:03

Empoisonnement par IRSS

Message par Donmanouel1978 »

J'ai fait confiance à mon médecin : pas de dépendance, ni d'accoutumance ni de tolérance. Je compte le poursuivrre au tribunal.
Avatar du membre
Nadine1
Messages : 16757
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 13:36

Empoisonnement par IRSS

Message par Nadine1 »

Bonne chance...
Avatar du membre
L'oubliée
Messages : 58
Enregistré le : jeudi 09 novembre 2023 23:58

Empoisonnement par IRSS

Message par L'oubliée »

Bonjour et désolée pour toi. Tu as bien le droit de ressentir ça, de nous partager tes mauvaises expériences avec ces AD, mais par contre ce n'est absolument pas à toi de dire aux gens s'ils doivent prendre des AD ou pas. Contrairement à ce que tu prétends, tu ne connais pas la situation de chaque membre ici, ni comment les molécules agissent sur chaque organisme.

Ces m****, comme tu dis, ont été bénéfiques pour beaucoup d'entre nous et aident à remonter la pente et heureusement qu'elles sont là, heureusement que la recherche évolue. C'est bien beau de dire "travaillez sur vous même" mais ces conseils tout faits quand on souffre d' une grosse dépression bien ancrée, bah c'est de la gnognotte, ce n'est pas une question de volonté. Et dans ce cas, on est bien content d'avoir accès à ces molécules, même si, bien entendu, cela ne fait pas tout dans la guérison.

Les pros de la santé y'en a des biens aussi Alors soit les médocs que tu as pris ne te convenaient pas, soit tu ne supportes pas les AD en général, soit tu es tombé sur des incompétents (cela arrive souvent), mais ne fais pas de ton cas une généralité. La seule chose que tu connais ce sont TES réactions, ce qu'il se passe dans TON corps mais hormis cela, tu ne pas prétendre savoir pour les autres...
Répondre