Divalproate de sodium (Depakine, Epival, Depakote)

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Avatar du membre
bennou
Membre d'honneur
Messages : 2815
Enregistré le : vendredi 01 décembre 2006 21:32

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par bennou »

Bonjour Gisele-Antoinette,

il faudrait en parler à ton médecin traitant ou à un psy. Peut-être que ton traitement n'était plus adapté. Il faut mesurer les risques d'arrêter soi-même son traitement sans suivi médical. Je te conseille d'en parler avec un médecin.
Avatar du membre
lapilule
Messages : 24
Enregistré le : jeudi 04 décembre 2008 11:11

Message par lapilule »

Bonjour.
L'arrêt d'un traitement est une chose importante.
Effectivement, si on constate que celui ci n'apporte aucun mieux être, ou procure des effets indésirables insupportables et persistants, il peut être justifié de l'arrêter.
Toutefois, il y a lieu d'être très prudent, de le faire progressivement et, surtout, d'en parler à son médecin car il est toujours bon d'avoir l'avis de quelqu'un d'extérieur et compétant.
D'autant que les symptômes qui ont conduit à la mise en place du traitement peuvent réapparaitre et entrainer des comportements dangereux.
Alors prudence et vigilance, mais j'ai moi même arrêté très progressivement, et je vais très bien.
Cordialement.
Avatar du membre
Mélancolia
Messages : 24
Enregistré le : samedi 31 janvier 2009 15:11

Message par Mélancolia »

Oui je suis tout à fait d'accord avec bennou et lapilule.
Si un médicament procure des effets indésirables, il faut en parler à ton médecin. Il pourra alors te prescrire un autre traitement ou peut être diminuer la dose.
Mais surtout ne jamais arrêter un traitement sans avis médical et brusquement. Il faut toujours l'arrêter progressivement.
Avatar du membre
aurelia
Messages : 18
Enregistré le : dimanche 01 février 2009 19:31

Message par aurelia »

n'arrete surtout pas sans avis de ton medecin c dangereux je l'ai deja fais et rebelotte pour une depression encore plus forte

courage kiss
Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 6742
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Message par claudine »

aurelia a écrit :
n'arrete surtout pas sans avis de ton medecin c dangereux je l'ai deja fais et rebelotte pour une depression encore plus forte

courage kiss
Moi aussi, j'ai fait cela plusieurs fois ...
Avatar du membre
Gisele-Antoinette
Messages : 468
Enregistré le : mercredi 14 janvier 2009 13:37

Message par Gisele-Antoinette »

Je n arrete pas de me dire que je dois refaire mon pillulier, mais chaque jour qui passe je retarde....
Demain je le fais !
Avatar du membre
luciole10
Messages : 6
Enregistré le : mardi 28 avril 2009 14:14

Message par luciole10 »

Je me demande si c'est vraiment efficace comme traitement ?
Celà fait 3 ans que j'en prend et de plus en plus j'ai des épisodes maniaques qui s'amplifie alors que le dépakote est supposé éviter tout celà ?

Personnellement je n'ai aucun doute sur ma bipolarité , mais en vous lisant vous confirmez que chez la plupart le dépakote stabilise les deux versants , alors qu'actuellement malgré 4x 250 mg par jour , j'ai l'impression de ne rien prendre .
Trois jours d'hyper exitation avec 0 heures de sommeil ( c'est véridique) magré du tercian et de l'atarax , je deviens chèvre par moment . J'ai retourné mon jardin , installé des clotures , je me suis vraiment dépensée et rien à faire .
Au bout de trois jours je me suis endormie au petit matin et j'ai dormi pratiquement 20 h et ça y est c'est reparti .
Pourtant je sens la fatigue mais le sommeil ne vient pas . Le dépakote devrait-il pas m'éviter tout ça , et pourquoi cette grosse rechutte au bout de 3 ans .
Je suis egalement sous effexor 3 x 75 mg , je supporte très bien ce traitement , et jusqu'à présent il était efficace .
Mais je confirme que le sevrage est dur dur .
J'ai du arrêter pour ma seconde grossesse et celà assez brutalement, et je confirme les naussées vertiges céphalées pendant 5 jours .
Et pour la libido , 0 % , mon mari pourrait vous en parler !!! Moi j'en souffre pas , lui surement .
Avatar du membre
bridget
Messages : 1501
Enregistré le : lundi 06 avril 2009 10:40

Message par bridget »

Bonjour,

j'ai pris du dépakote pendant plusieurs mois, à cause de ma cyclothymie (qui est une sorte de bipolarité atténuée), pour les cyclothymiqes, il nous faut des dose de thymo légères.

Chez moi, l'expérience n'a pas été concluante;

le problème majeur du dépakote et de beaucoup de thymo, c'est la prise de poids.
Modifié en dernier par bridget le vendredi 01 mai 2009 7:08, modifié 1 fois.
Avatar du membre
bridget
Messages : 1501
Enregistré le : lundi 06 avril 2009 10:40

utilisation depakote

Message par bridget »

Lewis a écrit :
Bonjour Choupize :)

Les traitements sont adaptés à bien des situations et peuvent être modulés. L'indication marquée sur la boite n'est pas la seule, les médecins les utilisent souvent aussi pour autre chose.
Le plus important est que cela réponde aux attentes et conviennent bien à la personne, qu'elle les supporte bien et que cela lui serve à quelque chose.
L'indication principal du depakot est bien les troubles bipolaires, mais il peut prescrit pour bien d'autres raisons.
Le dosage est aussi important, je pense qu'une personne bipolaire doit avoir un dosage beaucoup plus lourd que celui que tu as.

En ce qui concerne le trouble bipolaire, il s'agit d'une forme bien particulière de la dépression.
Pour résumer et de manière très simple:
Le "Bipolaire" a une humeur qui alterne entre deux états: soit il est complètement déprimé, soit il entre dans une phase maniaque où il a un optimisme démesuré, des projets irréalistes, une hypersexualité. Il fait des Achats ou ventes inconsidérés (vide le compte commun pour s'acheter une Porsche par exemple). Il dort aussi de moins en moins pendant cette période.
Souvent cette période se termine à l'hôpital car la personne devient "incontrôlable".

Bonjour Lewis,

je voulais juste te préciser que le spectre de la bipolarité est plus vaste que cela.
Il va de la cyclothymie (bipolarité atténuée, mais handicapante malgré tout, le docteur Hantouche vient d'écrire un livre sur la cyclothymie, qui est très méconnu en France).
Pour la vraie bipolarité, il; existe principalement les BP I (comme tu le décris)
Les BPII (alternance de dépression et d'hyppmanie, pas de phase maniaque chez les BP II)...et puis, ce quo'on appelle aussi les états mixte (dépression et excitation en m^me temps....et encore d'autre....
les BP III (mais là, j'ai oublié.

Faudraut que je vous mettes un lien là dessu, c'est très interréssant.
Avatar du membre
Aragatz
Messages : 328
Enregistré le : jeudi 28 décembre 2006 17:09

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Aragatz »

Quand à moi, en + de mon Risperdal 1mg (neuroleptique mais on m'avait expliqué que ça soignait aussi les troubles anxieux), mon psy a ajouté du Dépakote 500. C'est un thymorégulateur, mais il me l'a prescrit par rapport à mon hypersensibilité à la baisse d'ensoleillement et à la déprime hivernale. Pourquoi pas, mais je ne suis pas toute mince (sans être obèse) et j'ai lu sur la notice que ça pouvait faire grossir...
Avatar du membre
bridget
Messages : 1501
Enregistré le : lundi 06 avril 2009 10:40

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par bridget »

Bonjour Aragatz,

oui, le dépakote fait grossir, fais bien attention à toi, car cela peut aller très vite, tu n'as plus de sensation de satiété avec le dépakote, pour ma part, j'ai dû l'arrêter au bout de 4 mois de traitement, car j'avais pris 14 kilos.

Courage!!!
Avatar du membre
Aragatz
Messages : 328
Enregistré le : jeudi 28 décembre 2006 17:09

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Aragatz »

En +, ce qui n'arrange rien, c'est que ce sont de gros comprimés et dans ces cas-là, je les croque, ce bien qu'ils soient gastrorésistants, un tort pour moi mais je ne peux pas faire autrement...
Avatar du membre
Gisele-Antoinette
Messages : 468
Enregistré le : mercredi 14 janvier 2009 13:37

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Gisele-Antoinette »

Je remonte ce sujet sur le Dépakote, car j ai arreté mon traitement depuis 4 mois, et oui, tout allait bien, tout allait mieux, et il y a environ 1 mois de nouveau mal, mais surtout tres agressive, donc pas depressive, mais besoin de réguler on humeur....Donc on remet du depakote..... Mais le psy a abordé un sujet qu il n avait jamais abordé : je risque de prendre du poids et ca dans ma tête c est IMPOSSIBLE.... Donc je retarde la prise du médoc....En fait j ai pris du Dépakote durant deux ans mais jamais eut de soucis mais etait ce parce que je l associais au Prozac ????

Demain prise de sang, pour controler mon foie je crois, prise de sang a faire avant le debut du Dépakote et on en refait une dans 15 jours pour voir si ça a changé quelque chose. Mais une chose est sure que je ne supporterais pas de grossir. Alors avis a celles et ceux qui en prennent avez vous eut ce soucis ?????
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 17893
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Archaos »

Gisele-Antoinette a écrit :
je risque de prendre du poids et ca dans ma tête c est IMPOSSIBLE.... Donc je retarde la prise du médoc....En fait j ai pris du Dépakote durant deux ans mais jamais eut de soucis mais etait ce parce que je l associais au Prozac ????
Bonsoir Gisele-Antoinette,

Je comprends ton inquiétude, après je ne pense pas que ce soit l'association avec le prozac qui t'ait évité la prise de poids, enfin il faudrait demander à ton psy.
Si tu as pris du Dépakote pendant deux ans et que tu n'as pas grossi cela devrait être bon signe . Les doses sont les mêmes ?
Avatar du membre
Gisele-Antoinette
Messages : 468
Enregistré le : mercredi 14 janvier 2009 13:37

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Gisele-Antoinette »

Oui, de toutes façons je vais essayer et si au cas ou il y a un soucis je demanderais a changer..... Merci Archaos.... Je vais dans mon salon discutter un peu.....
Avatar du membre
Kaitlyn
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 15 juillet 2010 18:03

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Kaitlyn »

Je prends du dépakote depuis un ou deux mois. C'est vrai que la sensation de satiété arrive moins vite, mais ça ne m'a pas fait spécialement grossir.
Ca dépend des gens... Si tu l'as pris sans problème une fois déjà, ça devrait aller.
Avatar du membre
Gisele-Antoinette
Messages : 468
Enregistré le : mercredi 14 janvier 2009 13:37

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Gisele-Antoinette »

Donc premiere prise de sang ce matin
et re-prise du médoc aujorud hui.....
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 17893
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Archaos »

Tiens nous au courant, de toute façon si ça "dérape" tu le dis a ton psy et tu arrêtes
Avatar du membre
Gisele-Antoinette
Messages : 468
Enregistré le : mercredi 14 janvier 2009 13:37

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Gisele-Antoinette »

Oui pas de soucis....Merci Archaos
Belgazou
Messages : 1
Enregistré le : dimanche 22 août 2010 21:19

Divalproate de sodium (Depakote)

Message par Belgazou »

Bonjour,
vraiment tres intéressant vos commentaires et vos partages d'expérience a tous.
J'aimerais vous faire part de la mienne et vous poser quelques question.
Semaine dernière, le diagnostique est tombé: bipolaire type 2... après de nombreuses années de thérapies diverses et enfin un psy qui m'a posé les bonnes questions, mais ça a quand meme pris 1 an pour qu'il pose le diag. Donc j'ai commencé le Depakote (2 x 500 / j) hier. Il est associé a du Cymbalta 60 (AD) et du Victan 2mg (anxyolitique) que je prends depuis 1 an.
Effet du Depakote au 2 eme jour : je me sens très calme, mais dans le gaz, comme après une gueule de bois ! J'ai du mal a converger les yeux, je suis épuisée et nauséeuse. J'ai peut être trop entendu parler de prise de poids avec ce médicament mais la nourriture me dégoute. En temps "normal" je mange très très peu par peur de grossir. Là je sens que rien ne passera aujourd'hui.
Question : 1/dois je me forcer a manger? Mais je n'ai vraiment pas envir de prendre du poids et tomber dans un cycle d'absence de satiété. Auquel cas, dois je entamer un régime alimentaire en même temps que le traitement? Quelqu'una t'il déjà fait ça ?
2/ avez vous ressenti ces effets secondaires (problème de convergence, extrême fatigue, nausée, equilibre difficile...) en début de traitement ? Et si oui quelles en ont été les évolutions ?
Je vous remercie pour vos réponse car je trouve que ça fait vraiment du bien de parler de ces traitements sans honte. Car j'avoue aussi avoir été un peu traumatisée et honteuse d'etrediagnostiquee bipolaire.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message