Dépendance affective

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
ShatteredHeart

Dépendance affective

Message par ShatteredHeart »

Ictavia a écrit : dimanche 14 juillet 2019 5:56

La question de s'aimer soi-même ou pas, je ne la comprend pas trop. Je reconnais que l'on peut se sentir bien ou au moins mieux, mais s'affectionner soi-même en dehors des images de pubs dans des saunas à 200 $ de l'heure ? Ne serait-ce pas qu'une croyance issus de notre conception individualiste et occidentale où la primauté du moi contre le monde fait loi ?
Franchement, Icta... je comprends de mieux en mieux la notion "s'aimer soi-même".
S'"aimer" n'est d'ailleurs pas nécessairement le terme le plus adapté...
Prendre soin de soi, se respecter... Avoir conscience de ses défauts et aussi de ses qualités.
Juste se voir avec justesse, en fait. Ni se croire supérieur, ni se croire inférieur.

Et je pense, à l'heure actuelle, que c'est indispensable pour avoir des relations interpersonnelles saines.

Je constate que beaucoup de gens se laissent traiter d'une façon douteuse, parce qu'ils ont une trouille folle de se retrouver seuls... ^^
Du coup ils préfèrent être "mal accompagnés" et ça a des répercussions néfastes sur leur santé mentale ou sur l'image qu'ils ont d'eux-mêmes.
Avatar du membre
clémentine
Messages : 666
Enregistré le : dimanche 08 avril 2012 17:41

Dépendance affective

Message par clémentine »

ShatteredHeart a écrit : vendredi 19 juillet 2019 17:03

Et je pense, à l'heure actuelle, que c'est indispensable pour avoir des relations interpersonnelles saines.

Je constate que beaucoup de gens se laissent traiter d'une façon douteuse, parce qu'ils ont une trouille folle de se retrouver seuls... ^^
Du coup ils préfèrent être "mal accompagnés" et ça a des répercussions néfastes sur leur santé mentale ou sur l'image qu'ils ont d'eux-mêmes.
Voui, j'applique et deviens exigeante de manière souple.
Euh, enfin, je ne me suis pas toujours souple, j'ai été obligée de me fâcher après deux amies collantes, elles-même dépendantes.
Et je refais mon entourage social. C'est long de retrouver des gens et garder ses distances au niveau de la durée....
Ceci dit, on apprend beaucoup à se retrouver seul et à observer.

Je continue mon analyse avec ma psy, ça avance. Je commence à avoir très envie d'aller en avant.
Et j'apprends à avoir confiance en moi.

Tu n'es pas dépendant, toi ShatteredHeart ?

:maya:
Avatar du membre
gaufrette
Messages : 166
Enregistré le : mardi 12 mai 2020 0:21

Dépendance affective

Message par gaufrette »

Bonjour, je pense être dépendante affective avec mon copain. Enfin je l’ai toujours été. Je me suis toujours accroché aux garçons en pensant que je les aimais. Des fois, je me mettais en couple avec eux mais au bout d’une semaine, je ne les supportais pas. Je les quittais mais je faisais en sorte qu’il reste dans ma vie sans être avec moi. Je leurs donnais l’espoir de pouvoir finir avec eux mais c’était juste parce que je ne supportais pas que la personne parte de ma vie alors que c’est moi même qui ne voulait pas d’eux. Mais le pire, c’est que quand le garçon ne me voulait pas, je m’accrochais énormément. Des qu’ils veulent de moi, je me lasse et les garde près de moi. Mais si le garçon ne veut pas de moi, alors à ce moment là, j’avais l’impression d’être folle amoureuse et donc je leurs courais après. Malheureusement, j’étais immature et je pensais vraiment être amoureuse alors je me donnais à eux. Surtout un. Mais il se moquait de moi, il se jouait de moi. Et je pardonnais tout. J’ai réussie a arrêter tout ça. Et j’ai rencontrée mon copain actuel. Ça fait un an qu’on est ensemble. Les débuts ont étaient durs. J’étais morte de trouille alors je faisais en sorte de l’éloigner de moi. Puis je me suis battue contre moi même et maintenant on est toujours ensemble. J’ai un toc de couple. Je ne sais pas si vous connaissez. Mais je pense ausis être dépendante affective. Mais j’ai peur par conséquent de ne pas vraiment aimer mon copain mais que ça ne soit que de la dépendance affective...
Florasol
Messages : 66
Enregistré le : vendredi 21 août 2020 13:22

Dépendance affective

Message par Florasol »

Bonjour vous tous :autop:,

J'espère que vous allez bien.

Voilà je vous explique mon cas, je suis partie en Février au Canada avec mon copain. Et de la j'ai eu une période très difficile où j'ai eu énormément d'anxiété, de la dépersonnalisation également.
Mon copain me faisait énormément miroir. J'avais l'impression de pas forcément vivre le moment présent.
Période très sombre pour moi. Alors que je n'avais jamais vécue cela auparavant, je suis quelqu'un de très souriante de base.

Je suis donc rentrée en France, bien sur monsieur est resté sur place.
Je me suis donc aperçue que j'avais une forme de dépendance affective et que lorsque j'étais en couple je ne m'écoutais pas et ne pensais pas forcément à moi. Comme si j'avais un besoin de plaîre à la personne et pour cela j'avais besoin de changer ma manière d'être.

J'ai vu un psychanalyste qui m'a dit que j'ai dû avoir une période où j'ai perçu ou que j'ai vécu une scène abandonnique dans mon enfance, que j'ai peur de la solitude aussi.
Je sais que mon papa me rabaissé beaucoup étant petite.

Il m'a dit que ce n'était pas un trouble de la personnalité mais un mal être. Quelque chose qui est ancré et profond.

La thérapie TCC (thérapie cognitive comportemental), dans mon cas n'est pas utile. Et que malgré ça les troubles anxieux pourrait ressurgir.
Pourtant c'était une thérapie qui m'intéresse apparemment il faut aller dans le fond du problème avec plutôt une psychanalyse, trouver ce qui c'est passé l'acte avec qui, le lieu...

De plus, il faut que mon cerveau soit toujours occupé pour ne pas penser, car des que je m'arrête de faire quelque chose je déprime et pense de nouveau.

Je suppose qu'en partant au Canada j'ai du avoir un manque de repère qui a généré tout cela, loin de la famille.
Je me suis aperçue que j'avais souvent besoin d'être entouré aussi et que je toujours le besoin d'être en couple.

Qu'en pensez vous ?
Quelqu'un a t'il déjà était dans mon cas, qu'elle est la thérapie la plus adequate psychanalyse ?
Ou bien TCC ?

Je vous remercie grandement,

Je vous souhaite une très belle journée

Fanny
Avatar du membre
clémentine
Messages : 666
Enregistré le : dimanche 08 avril 2012 17:41

Dépendance affective

Message par clémentine »

Bonjour Florasol,

Il ne suffit pas effectivement de voir le problème qu'on a pour le résoudre, c'est sûr.
J'ai résolu mes problèmes de dépendance affective avec la psychanalyse, je ne peux parler qu'en mon nom. Pour moi, ça a été très long...aussi, en partie car je n'avais pas que ce problème.
Le problème de dépendance, c'est qu'on cumule, avec, en général, d'autres dépendances.
Là, je suis en liquidation de transfert, reste à me séparer de ma psychanalyste psychothérapeute et psychiatre. Mais j'ai quitté autour de moi des personnes.

Il paraitrait que certaines TCC existent aussi pour ce problème mais cela m'étonnerait que ça englobe toutes les dépendances, on est des personnes dépendantes, c'est un trouble de la personnalité d'une manière générale.
Je me demande ce que t'a dit exactement ce psychanalyste. C'est vrai aussi que c'est un mal-être pour tout le monde, les revues regorgent de ce problème.
Et c'est très dur d'arriver à le résoudre. Cela engendre beaucoup de souffrances, beaucoup d'angoisses pour les gens comme nous. Et oui, on rumine :sad: Mais on a tous en nous un peu ce problème et le diagnostic importe peu pour la psychanalyse.
Avec les TCC, le problème de fond revient, selon moi oui.

Un livre m'a beaucoup aidé, à côté, pour bien comprendre le trouble c'est "Vaincre la dépendance affective" de Sylvie Tenenbaum.

Bon dimanche et bon courage,
Amitiés,
Clémentine
Florasol
Messages : 66
Enregistré le : vendredi 21 août 2020 13:22

Dépendance affective

Message par Florasol »

Bonjour @clémentine,
Tu as mis combien de temps pour le régler ce problème ?
Le psychanalyste m'a justement dit que ce n'était pas un trouble que j'avais mais plus lié à l'abandon et peur de la solitude.
Tu avais pas mal d'angoisse également ? 😔
Avatar du membre
clémentine
Messages : 666
Enregistré le : dimanche 08 avril 2012 17:41

Dépendance affective

Message par clémentine »

Bonjour Florasol,

Combien de temps ? Je ne sais pas, vu enchevêtrement de mes problèmes. C'est tout au long de l'analyse, vu qu'il y a toujours des séparations, ne serait-ce que les deuils.Tout ce que je sais, c'est qu'on quitte des personnes dans notre entourage, en fin d'analyse au moins dans la tête. Là, je vais me séparer de ma psy...il y a l'affectif qui revient, évidemment. Donc QUITTER.

Oui, lié à l'abandon et à la peur de la solitude, c'est ça. Chez certains c'est pathologique.
ça fout plein d'angoisses yes de se séparer au début et c'est à chaque fois très fort. On vit des séparations toute notre vie. Après le passage en analyse, on résout normalement ses problèmes seul. ça restera toujours difficile évidemment. L'amour, toujours l'amour !

:feminist:
Avatar du membre
gaufrette
Messages : 166
Enregistré le : mardi 12 mai 2020 0:21

Dépendance affective

Message par gaufrette »

@clémentine c’est donc obligatoire de se séparer de son copain pour avancer dans la guérison ?
Avatar du membre
clémentine
Messages : 666
Enregistré le : dimanche 08 avril 2012 17:41

Dépendance affective

Message par clémentine »

gaufrette a écrit : dimanche 23 août 2020 17:41
@clémentine c’est donc obligatoire de se séparer de son copain pour avancer dans la guérison ?
Non, pas forcément, au moins dans sa tête, devenir libre dans sa tête comme pour ses parents qu'on peut choisir de fréquenter après l'adolescence, à l'âge adulte.
Mais je pense qu'il est inévitable de quitter certaines personnes pas forcément son ami.
Modifié en dernier par clémentine le dimanche 23 août 2020 18:15, modifié 1 fois.
Avatar du membre
gaufrette
Messages : 166
Enregistré le : mardi 12 mai 2020 0:21

Dépendance affective

Message par gaufrette »

@clémentine les personnes qui nous apportent rien de bon sans doute, je pensais vraiment que pour soigner une dépendance il fallait faire de la TCC. Tu ruminais sur quoi au juste ?
Avatar du membre
clémentine
Messages : 666
Enregistré le : dimanche 08 avril 2012 17:41

Dépendance affective

Message par clémentine »

gaufrette a écrit : dimanche 23 août 2020 18:14
@clémentine les personnes qui nous apportent rien de bon sans doute, je pensais vraiment que pour soigner une dépendance il fallait faire de la TCC. Tu ruminais sur quoi au juste ?
Salut gaufrette,

Ruminer ??? TOC ou dépression ? Je ne vais pas m'étendre sur ce sujet. Je n'en ai que trop parlé. Et ce n'est pas en venant ici sans arrêt que nous pouvons améliorer le problème.
Une TCC, une analyse, une thérapie... tout est bon pour se sortir de la peur d'abandon via la dépendance affective. Avec un pro, c'était nécessaire pour moi.
Maintenant, je ne vois qu'1 chose,quitter, prendre son temps.
ça te tente de te faire soigner ?
Avatar du membre
alex69
Messages : 1098
Enregistré le : samedi 10 août 2019 23:04

Dépendance affective

Message par alex69 »

Bonsoir,
je viens de découvrir ce sujet, je suis également dépendant affectif, et c’est très dure à gérer au quotidien...
Rsgs
Messages : 10
Enregistré le : mardi 01 août 2023 13:46

Dépendance affective

Message par Rsgs »

Je suis totalement la dedans
Impossible pour moi d’être seul

Je tombe amoureux en 2 jours de la moindre femme avec qui il y a un feeling et je le vois déjà faire ma vie avec ( j’ai tellement peu d’occasion que chaque rencontre est la « rencontre d’une vie » pour moi, si je laisse passer une rencontre c’est parti pour des années avant qu’une autre arrive).


Je me me met même en couple avec des femmes qui ne me plaisent pas pour ne pas être seul

Quand je suis célibataire ma seule et unique préoccupation est de trouver quelqu’un pour ne plus l’être


Le pire etant l’extrême difficulté à trouver une femme. Les réseaux sociaux, les applis etc c’est devenu extrêmement difficile et ca me fait encore plus angoissé
Bree84
Messages : 1
Enregistré le : samedi 19 août 2023 12:09

Dépendance affective

Message par Bree84 »

Bonjour. Moi je suis abandonnée par les gens que j'aime. Je suis en grosse dépendance affective, surtout concernant mes 2 fils 35 et 29 ans. Ils ne prennent jamais de mes nouvelles et viennent encore mois me voir, alors que je vis seule et dans la même ville. Certes je suis dépressive mais j'ai beau leur dire que s'ils me montraient un peu plus d'intérêt et d'affection j'irai beaucoup mieux !! Mais ils s'en foutent !! Me fuient-ils ? Il me semble que lorsqu'on aime quelqu'un et qu'il demande un peu plus d'attention, on essaie de lui apporter ce qu'il veut !! Enfin moi j'agis comme ça !!
J'ai besoin d'eux !! Ils me manquent !! Leur indifférence me fait mal !! Je vois bien qu'ils ont du mal à me supporter !! Je me demande si ils m'aiment !! Je précise qu'ils sont encore célibataires. Beaucoup de gens me disent que je n'ai pas coupé le cordon, qu'on ne fait pas les enfants pour soi..... Pour qui alors ??
Je remarque que je suis aussi dépendante affectivement envers mes "amies" et je suis tout le temps seule !! Est-ce que ça les fait fuir aussi ??
Bref ! Ai-je une attitude normale ? Que dois-je faire pour ne plus en souffrir ??
(je précise que j'ai vu plein de psychologues mais rien ne change !!).
Merci pour vos réponses éventuelles !!
Avatar du membre
clémentine
Messages : 666
Enregistré le : dimanche 08 avril 2012 17:41

Dépendance affective

Message par clémentine »

@Bree84 Le travail de la dépendance affective dure longtemps, courage, patience...
Avatar du membre
Sasha
Messages : 510
Enregistré le : mardi 19 avril 2022 14:41

Dépendance affective

Message par Sasha »

Bonjour Bree84,
Je mets un avertissement avant ma réponse : c’est mon avis personnel, qui est fortement teinté de mes convictions et mes valeurs. Je sais qu’il ne plaît pas à tout le monde, et potentiellement il ne va pas être tendre dans ton sens. Donc si tu ne te sens pas prête à le lire, zappe-le ! ;)
Je pense que ton attitude est normale dans le sens où elle est compréhensible. Après, je crois sincèrement que non seulement on ne fait pas enfants pour soi, mais qu’en plus on a un devoir à leur égard : je considère que ce sont aux aîné·e·s de s’occuper des plus jeunes et non l’inverse. Donc si tes deux fils ne prennent jamais de tes nouvelles, à mon avis, c’est parce que c’est à toi d’en prendre. C’est à toi de t’occuper d’eux et non l’inverse. J’insiste, c’est mon avis, et je comprends tout à fait qu’il ne soit pas partagé. Ceci dit, s’il te parle quand même, je te suggérerais de faire le premier pas, si tu en as les ressources en matière d’énergie bien sûr. Je sais que c’est dur dans ton cas, tu es seule, donc en demande (je suis dans une situation semblable). Je pense que d’une part tu as besoin d’ami·e·s de ton côté à toi, pour ne plus être en dépendance de tes fils justement, et d’autre part, je pense que c’est à toi d’aller vers tes fils plutôt que d’attendre qu’ils se préoccupent de toi. Après, tu es dépressive, donc je comprendrais complètement que ce soit plus facile à dire qu’à faire : moi-même, je vis dans la solitude, je n’arrive pas du tout à créer des liens et j’attends désespérément que les gens s’intéressent à moi. Mais si j’en veux beaucoup à mes aîné·e·s, je me sens quand même encore le devoir de m’occuper des plus jeunes que moi. Ainsi, je ne vais jamais envoyer de moi-même un message à ma grande sœur, estimant que c’est à elle de prendre de mes nouvelles et non l’inverse. En revanche, j’ai de moi-même (enfin presque, on m’a dit qu’il avait un souci, ce qui m’a donné une raison de le faire) envoyé un message à mon petit frère pour prendre de ses nouvelles, parce que je m’en sens la responsabilité. Voilà, après je me doute bien que ma manière de penser est sans doute plus bloquante qu’autre chose et me met sans doute plus dans la mouise qu’autre chose, mais c’est une valeur très ancrée en moi, cette idée que les plus âgé·e·s ont une responsabilité envers les plus jeunes. Je ne sais pas trop d’où ça me vient, mais c’est là.
Après tu dis qu’ils ont du mal à te supporter. Ou bien c’est une fausse impression qui peut s’expliquer par la dépression ; ou bien c’est une vraie impression (moi je supporte pas mes parents, donc ça m’étonne pas) et dans ce cas je t’invite à t’interroger sur la manière dont tu agis avec eux. Parce que si tu les soûles, effectivement, je comprends qu’ils t’évitent. Tu as des besoins, affectifs notamment, et à mon avis (qui n’est que mon avis), ils sont 100% légitimes. Pour le moment, ils ne veulent pas y répondre. Est-ce que eux-mêmes ont des besoins auxquels tu pourrais répondre ? Si y a moyen de matcher, y a peut-être une carte à jouer… Sinon, je te conseillerais de te tourner vers d’autres personnes et de ne pas perdre ton temps avec des gens qui n’en ont pas pour toi.
Pour répondre à ta question « Pour qui fait-on des enfants ? », effectivement, on ne les fait pas pour soi. On les fait pour eux-mêmes.
Pour tes amies, je donnerais un avis semblable à celui pour tes fils, même si cette fois tu n’as pas de responsabilité envers tes amies. Là, je pense que l’enjeu est plutôt de comprendre ce que vous attendez les unes des autres et de voir si vous pouvez y répondre mutuellement ou si va falloir mettre fin à certaines relations et en trouver de nouvelles.
Mon dernier conseil serait de parler de tout ça ouvertement avec les personnes évoquées. Parler aux psys, c’est bien pour résoudre tes propres problèmes internes, mais si tu as des choses à mettre au clair avec d’autres personnes, autant leur parler directement (plus facile à dire qu’à faire, je sais, je me secoue en même temps en disant ça ^^').
Voilà pour ma réponse encore une fois très personnelle, si elle ne te convient pas tu peux la zapper :) Je sais que c’est dur et que tu souffres, pour être dans une situation plus ou moins semblable, et donc je sais que ma réponse peut être un peu dure à lire (est-ce qu’elle ne serait pas finalement un coup de pied envers moi-même, je me demande…), mais j’espère que tu pourras y piocher quelques éléments pour trouver ton propre chemin.
Je te souhaite bon courage en tous cas !
LaChouette
Messages : 10
Enregistré le : samedi 19 août 2023 23:06

Dépendance affective

Message par LaChouette »

Personnellement je souffre de dépendance affective et c'est ce qui fait que je me defonce. Des que je sais que je vais être tt seul chez moi sans mes parents ni mes frères je craque et consomme.
Je n'arrive pas à combler ce vide sauf par la substance malheureusement.

A mon avis, il faut se détacher de ces personnes qui ne voient pas notre vrai valeur et ne remarque pas les efforts qu'on fait pour eux par amour.

Il faut accepter de ne pas pouvoir plaire à tout le monde et seulement comme ça on arrivera à tomber sur les bonnes personnes qui sauront nous apprécier à notre juste valeur.
Kyuta
Messages : 13
Enregistré le : jeudi 25 avril 2024 10:26

Message par Kyuta »

dorine a écrit : mercredi 07 mai 2008 15:40
C'est dur à expliquer... je dirais que c'est la peur de ne pas savoir se débrouiller seul, d'être seul comme le dit christelle (sentiment d'abandon), ne pas savoir ce que l'on veut, qui l'on est, car au final, j'ai toujours fait les choses pour chercher à plaire, à recevoir de l'amour, sans réellement chercher ce qui me plaisait vraiment, qui j'étais.. Une phrase qui, je trouve, résume bien "Par dépendance affective, les psychologues entendent habituellement les relations affectives ou amoureuses excessives, qui font qu'une personne en arrive à n'exister que par l'autre.".

Voilà, j'espère que vous comprenez mieux?? :timide:
il est illusoire de croire que tu es le seul.
Nous sommes légion à te ressembler.
Je suis comme toi.
J'ai eu un père, dcd, il y a 4 ans, et qui m'a légué la moitié de ce qu'il possédait alors qu'il me détestait plus que tout.
avec son argent, j'ai acheté une maison à rénover, pour mettre mon mari à l'abri du besoin.
J'ai tout dépensé
tout ça pour entendre mon mari me dire : je déteste cette maison.
Je n'y vivrai jamais.
Au mieux, elle deviendra ma maison de "campagne"

voilà comment je me suis retrouvé, comme toi, seul.
Invalide de mon état, donc sans travail, sans ami parce qu'ayant tout focus sur mon partenaire de vie,
et voilà qu'il me lâche comme si j'étais la pire des mer....

Voilà, présentement, mon constat.
Sauf que j'ai tort.
Et je ne le sais grace à lui ou a notre psy, mais uniquement grâce à moi même.

Toi, moi, lui, elles, sommes qu'une unité.
Notre équilibre unique ne le devons qu'à nous mêmes, qu'à nos parcours de vies, qu'à nos mythes familiaux (qui cherchent à reproduire les seules choses que nous avons connus étant gosses)

je crois, au plus profond de mes tripes que tu SAIS ce qui sera bon pour toi.
Et ce fameux schéma de bien être, n'est pas censé OBLIGATOIREMENT intégrer ta partenaire.
il est même possible, qu'ELLE soit en attente d'un retour de cet équilibre avec toi même, qui t'a toujours caractérisé depuis qu'elle te connaît, et qu'elle pense, (à juste titre) que tu as perdu.

je ne suis pas un donneur de leçons.
Je serai très mal placé.
Cependant, je suis convaincu que rien n'arrive jamais par hasard.
Je reste convaincu que seul 2 choix s'offrent à l'humain : voir le verre à moitié vide ou voir le verre à moitié plein.

Possible, je dis bien possible, qu'elle tente, sans arme, totalement démunie, de t'expliquer qu'elle tient à toi comme jamais.
qu'elle se pense être totalement honnête . et je la crois.

Lâche prise sur ce qui te ronge pour mieux rebondir.
Toucher le fond est une chance.
Il ne te reste qu'une seule chose à faire !
rebondir.

tu es capable.
Christelle le sait
je le sais (sinon tu ne serais pas là à nous écrire)

dernier point.
Pense trio

en psychologie on parle souvent de cette trinité : le sauveur, la victime et le bourreau.

Nous ne pourrons JAMAIS être autre chose que l'un de ces 3 choix.
que souhaites tu être ?

Franck
Maddie Sans-Nom

Dépendance affective

Message par Maddie Sans-Nom »

@Kyuta
151010104347952923.gif
151010104347952923.gif (601.14 Kio) Vu 555 fois
Kyuta
Messages : 13
Enregistré le : jeudi 25 avril 2024 10:26

Dépendance affective

Message par Kyuta »

merci pour ton soutien
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message