Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Ces pathologies sont souvent associées aux Troubles dépressifs, vous pouvez en parler ici.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Hope-22
Messages : 4
Enregistré le : mardi 27 novembre 2018 15:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Hope-22 » mardi 11 décembre 2018 15:35

@nemesis_leta , ne t'en fais absolument pas, c'est normal de ne plus angoisser mais de ne plus rien ressentir, c'est normal tout ce que tu dis c'est exactement ce que j'ai vécu. C'est propre au toc, le problème c'est que l'on nourrit en permanence toutes ces pensées intrusives qui finalement construisent quelque chose de complètement opposé ,c'est à dire la sensation de ne plus aimer son conjoint car finalement notre plus grande peur c'est que cette histoire prenne fin . ( je te déconseille de te tester et de te dire est ce que tu as vraiment peur que ce soit la fin de notre histoire ? " car toute ta construction de toquée actuelle va te faire penser le contraire de ce que tu veux penser ) .

Pour ma part je vais vraiment mieux depuis 2 semaines, je revis, bien que ça puisse paraitre inconcevable de passer du rien au tout , j'ai retrouvé toutes mes sensations et quel bonheur . Et pourtant je m'étais créé une sacré carapace de toc difficile à briser ( dégout, irritabilité, pleurs, dépression angoisses puis plus d'angoisses mais sensation de ne rien ressentir, pensées de moins en moins obsessionnelles mais toujours aussi inquiétantes du fait qu'elles soient moins présentes ) ; donc à tous je vous dit ZEN , RELAX , vous êtes juste en train de tomber dans le panneau de vos pensées intrusives :marteau6:
Techniquement votre facon de le voir bisarrement disparaitra au fur et a mesure faites moi confiance. :Zen0:
Concretement dite vous a chaque pensées ( sil a dit ça et que je l'ai trouvé comme ça ca veut dire que Je laime plus -->STOP CE NE SONT QUE DES PENSEES ," oh je le trouve pas beau là il est laid il me dégoute"--> STOP CE NE SONT QUE DES PENSEES , " mais comment est ce possible , je ne peux pas avoir le toc si ca se trouve je ne l'aime vraiment plus et je me voile la face --> STOP CE NE SONT QUE DES PENSEES .
:idée: :idée: :idée: Bon il y aurait encore tellement dexemple de phrases de toquées à neutraliser :rotfl: ;
Nemesis Leta as tu ete voir un professionnel de la santé ? Je suis une psychiatre qui m'a aidé même si j'ai du partir par la prise de médicament sur le court terme, elle m'aide beaucoup, et je pense que selon le degré de sévérité du toc, il est peut être préférabvle de consulter :chance1:
Mais ne t'inquiète pas ce n'est que la construction de ton esprit même si j'avoue que ça parait TELLEMENT reel, essaie de te dire que CE NE SONT QUE DES PENSEES ; :victory: :langue: :console:

Avatar du membre
Nemesis_Leta
Messages : 3
Enregistré le : vendredi 07 décembre 2018 11:06

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Nemesis_Leta » mardi 11 décembre 2018 20:59

Merci Hope de ta réponse ! Moi ca va faire un mois et demi je ressens rien meme en etant avec lui. Pas d'affections 0 libido et j'ai des angoisses et je me dis "tu serais mieux chez toi etc". Je me sens la mais pas la c'est dur a expliquer et je sais pas si ca fait partie du ROCD ces angoisses avec le besoin de rentrer chez soi. Quand il travail je suis seule et je suis sur skype avec des amis et ca va. Quand il rentre angoisse me sens mal je ressens rien. Et ca c'est du rocd?... l'intuition de ce dire c'est fini je ressent rien angoisse etc?

Désolée de me repeter je me sens mal... :sad: Mon medecin dis ca existe pas. La psy que j'ai vu ma dis ca existe pas vous l'aimer juste pas...

Hope-22
Messages : 4
Enregistré le : mardi 27 novembre 2018 15:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Hope-22 » mardi 11 décembre 2018 21:19

Comment a début ta phase de toc ? Soudainement ? ou tu as vu cela se mettre en place petit à petit ?
Je pense qu'il y a de super professionnels comme d'autres qui sont vraiment inconscient autant dans leur façon d'appréhender les problèmes psychologiques que dans le poids de leur parole. Certes ce n'est pas une maladie connue en france mais elle existe bel et bien, sinon comment expliquer que du jour au lendemain j'avais le sentiment de ne plus l'auimer à cause de pensee obsedante et que grace au médicaments j'ai retrouvé mon état initial ?

tu sais nemesis, le propre du toc c'est le doute, plus tu le nourris plus il va revenir et dis toi que ce toc reviendra toujours dans toutes tes relations peu importe la personne avec qui tu es. J'ai eu ce toc il y a 5 ANS alors que j'étais avec mon ex que j'aimais a la folie à l'époque. Du jour au lendemain ce toc est arrivé, ça a duré 6 mois où je ne ressentais absolument plus rien pour lui je ne comprenais pas du jour au lendemain ce qu'il s'était passé, comme si je ne l'aimais plus, enfaite c'était la construction de toutes ces pensées et ça a pris fin au bout de 6 mois car il m'a quitté a cause du toc car il ne supportait plus mon doute perpétuel au sujet de mes sentiments. Mais sache que quand il a mit fin à notre relation j'étais dévastée, et j'ai mis 2 ans à m'en remettre car tous mes sentiments sont enus, j'avais le sentiments d'avoir été sur standbye pendant 6 MOIS

tu vois, tu dis toi même que tu te sens mal , si tu ressens cette nécessité de venir ici, c'est que tu l'aimes ton copain , tu n'arrives juste plus à avoir accès à tes sentiments qui sont noyés par tes questionnements... et forcément on a moins envie de le voir car les angoisses c'est pas agréable à vivre.
Et oui , même si ça peut te faire croire que tu n'aimes plus ton copain , le fait de vouloir rentrer chez soi, être angoissée, ne plus rien ressentir quand il est là, c'est bien ( selon moi qui ait vécu la même chose ) typique au rocd, et ne t'en fait pas j'ai une psy que j'avais été voir qui mavait dit que je n'aimais plus mon copain j'étais partie en sanglot comme jamais :down: :casuffit:

Avatar du membre
Nemesis_Leta
Messages : 3
Enregistré le : vendredi 07 décembre 2018 11:06

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Nemesis_Leta » lundi 17 décembre 2018 20:25

Un jour j'ai eu la pensée tiens tu l'aime moins. Suite a un mois ou il etait pas très présent en plus dune relation a distance. Mon thérapeute actuel me dis que j'ai le Rocd et j'arrive pas a l'accepter. Et me dire que ca existe...

Il dit que je l'est mais depuis un mois je ne ressent rien pas dangoisse je me dis souvent tu vois tu ressent rien etc. Je suis egoiste en plus et qd je suis avec j'ai tj peur de rien avoir a faire ou dire... je sais pas si c'est le rocd....ca va pas ca me gonfle... et ne roen ressentir en etant de pierre... voila

Sacha
Messages : 3
Enregistré le : dimanche 20 janvier 2019 15:31

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Sacha » dimanche 20 janvier 2019 19:31

Bonjour,

J'ai de gros soucis et j'ai vraiment besoin d'aide. En lisant vos témoignages, je m'y suis retrouvée mais en même temps j'ai peur que cela ne soit pas ça. J'ai vraiment peur d'être jugée mais en ce moment, je vis un enfer.

J'ai un copain et nous sommes dans une relation qui dure depuis un an déjà. Avant notre relation et aujourd'hui, je fais partie d'un fandom. (Je ne dirais lequel) mais voilà; j'écris des fanfictions, je fais des fanarts et surtout je fais du roleplay. (La forme est textuelle, où je n'incarne pas de personnages particuliers mais différents persos du fandom. C'est un peu comme écrire une fanfiction à deux). Je roleplays des relations yaoi (homme/homme) la plupart du temps. Je ne connais pas l'autre personne derrière l'écran, je connais seulement leur sexe (deux filles et un gars).
Pour en revenir à mon problème, tout allait bien. Je ne me suis jamais posée de questions jusqu'à ce que je me dise il y a quelques semaines "mais attends. J'ai écrit des scènes yaoi explicites. Ai-je trompé?" et là une grosse panique s'en est suivie. J'ai commencé à chercher sur Internet pour me rassurer à fond. J'ai paniqué quand j'ai vu que RP et IRL (vraie vie) pouvaient se mélanger. J'ai vraiment eu l'impression d'avoir trompé mon copain (surtout avec les scènes écrites avec le roleplayer masculin, qui utilise un perso original de sa création même si on ne s'est jamais vus en face. Je me disais qu'avec les filles ce n'était pas bien grave mais voilà j'ai eu une grosse peur). ça s'est calmé légèrement quand j'en ai parlé à mon copain. Cela l'a amusé que j'écris des scènes de yaoi. Mais j'ai eu vraiment peur sur le coup. Et là, la peur s'est calmée mais une nouvelle s'en est suivie: t'as des sentiments pour ce roleplayer? Et là rebelote! J'ai commencé à paniquer, j'avais des pensées intrusives comme quoi ce n'était pas mon copain que j'aimais, que je devais etre avec cette personne alors que je ne veux pas. Je ne veux même pas la connaitre personnellement (on se parle peu hors des roleplays) mais voilà, j'ai des foutues pensées qui me ramènent à cette personne. Dès qu'il m'envoie un message, j'appréhende dans le sens "et s'il est attiré par moi? Et si je suis attirée par lui? Et si j'ai fait quelque chose dans le RP qui était ambigu? Quelle réaction ai-je eu en écrivant? Et si je trompe mon copain? Et si je quitte mon copain??" Toutes ces pensées m'ont donnée la nausée. J'aime bien le perso original (même si je trouve qu'il attire trop l'attention sur le roleplay) mais je ne connais pas la personne! Je me dis que je suis bien avec mon copain, que je suis quelqu'un de timide dans la vraie vie, que les seuls persos que j'ai interprété étaient des gars et que je suis seulement en confiance avec mon copain. Je ne l'ai jamais trompé dans la vraie vie. Mais voilà j'ai ces pensées de M.... qui arrivent à chaque fois, je rumine, je regarde sur Internet. Je me suis dit "je pense pas assez à mon copain, je suis trop dans les roleplays" et là j'ai recommencé à paniquer. Hier soir, c'était la peur de l'avoir trompé. Aujourd'hui c'est la peur de le tromper qui revient et les pensées qui me disent "tu trouves cette personne attirante, ajoute-le, va sur Facebook" mais je ne veux pas! Dès que j'ai ce genre de pensée, je fonce sur Internet. Je ne veux pas faire du mal à mon copain, surtout qu'il a déjà subi une tromperie avec son ex! Je n'arrive même plus à écrire correctement. J'ai même eu la pensée "et si les filles sont des mecs? ça veut dire que je l'ai trompé?" et j'ai cherché sur les autres sites où elles portaient le même pseudo pour me rassurer que c'était des filles. J'arrête pas de ruminer! Mon copain est mon vrai premier, ma première relation longue (j'ai 23) et je n'ai jamais eu d'acte sexuel avant, mais on prend notre temps avec mon copain, j'ai tellement honte de mon corps mais je lui fais confiance et j'arrive à me changer devant lui. Et là je me dis "t'es une Sa...., tu ne l'aimes pas, tu dragues en ligne" etc. alors que ce n'est pas vrai! je rumine, j'ai du mal à manger et à certains moments je suis au bord des larmes! Le seul moment où je me suis sentie apaisée, c'était quand j'ai vu la photo du roleplayer masculin et je me suis dit "oui il est beau mais il habite loin, trop jeune pour moi, je préfère mon copain, etc." et quand j'ai profité d'une soirée avec mon copain. Mais par moments, ça me frappe comme ça. "Oh machin ressemble à cette personne, tu devrais etre avec cette personne au lieu de ton copain, tu ne penses pas assez à ton copain" Mais maintenant ça revient! Quand j'ai su qu'une des filles avec qui je discutais dans le fandom avait été avec ce gars, j'ai eu peur qu'elle m'en veuille et me dise "ha! tu es avec lui! tu trompes ton copain!"

Que quelqu'un m'aide s'il vous plait! Là je suis dans un état, je me dis que je ne ressens plus rien du tout. Mais je continue de ruminer. Et j'ai peur que cela ne soit pas un toc! J'ai déjà eu des tocs auparavant (peur d'etre homosexuelle, peur d'écraser quelqu'un avec ma voiture, phobie d'impulsion) mais j'ai jamais eu ça. J'hésite à en parler à mes proches et mon copain mais je suis capable de mettre fin au roleplay pour éviter les débordements et scénarios genre le gars qui me demande mon facebook. J'ai peur de dire oui alors que je ne veux pas!


Hope-22
Messages : 4
Enregistré le : mardi 27 novembre 2018 15:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Hope-22 » lundi 21 janvier 2019 12:24

Coucou Sacha , bienvenue ! (si on peut dire ça comme ça, tellement ce mal est une galère :rire2: )

Je sais que c'est difficile car tu dois être complètement submergée par tes angoisses et tes idées intrusives, d'autant plus si c'est la première apparition du toc du couple. C'est toujours très angoissant car on ne comprend pas comment c'est possibl , qu'est ce qui nous arrive, que d'un coup on a l'impression de ne plus aimer son conjoint alors que tout allait bien avant , des idées incessantes sur "est ce que je suis amoureuse d'un autre, est ce que je ressens de l'attirance est ce que... et si machin et si truc et si et si et si ....... :enrond:

A te lire ,bien que je ne sois pas psychiatre ,tu souffres de pensées obessionnelles sur le couple. Attention, cela ne veut pas dire que tu n'aimes plus ton copain absolument pas et au contraire car on souffre proportionnellement à l'amour qu'on lui porte, d'où tes énormes angoisses et paniques, cela veut simplement dire que tu es prise au piège de tes pensées et que tu n'arrives plus à en sortir, comme tous ceux qui ont le toc du couple ou d'autres troubles obsessionnels compulsifs comme la peur d'avoir le sida, cancer, de tuer quelqu'un, de ne plus aimer son enfant etc...
il y en a plein d'autres.

Ce sont des PEURS , c'est à dire qu'elles ne sont pas réelles, mais vu que tu y penses tout le temps, les pensées viennent colorer tes émotions, et poser un filtre entre tes pensées et la réalité, et il est impossible momentanément de reconnecter avec les sentiments bien qu'ils soient encore présents bien évidemment, sauf que les pensées viennent tout bloquer . Le cerveau est tellement complexe :zinzin:
Pour l'instant peut être mettre ton activité de fiction entre parenthèse, le temps que tu sois guérie, cela peut prendre du temps,mais il vaut mieux éviter car cela ne va faire que de mettre de l'huile sur le feu, car ton cerveau est assailli de pensées intrusives que tu n'arrives pas à maitriser. Quand tu seras guérie, et que tu seras de nouveau très sereine avec ton chéri, comme si rien ne s'était passé, tu pourras reprendre ton activité, sans être angoissée par des questionnements terribles. Tu vas retrouver tes sentiments ne t'en fais pas, et explique bien à ton conjoint que tu souffres de pensées obsessionnelles,et que malheureusement actuellement, c'est dirigé vers lui. Explique lui que ce qui t'a causé cela c'est qu'à a un moment donné, tu as cru l'avoir trompé, et tu doutes de tes sentiments à cause de cela mais que tu sais que tu l'aimes ( même si là tu as un gros doute :rire2: ).
En gros tu es une personne comme beaucoup d'entre nous sur ce forum, qui sommes davantage sujettes que des personnes lambdas, à rentrer dans le piège des pensées intrusives, en gros toute personne sur cette terre a des pensées intrusives c'est à dire que par exemple je suis au boulot, je trouve le nouveau collègue mignon ( déjà là si j'arrive à ne pas toquer c'est un exploit ) et là j'ai une pensée que je ne controle pas qui vient me dire " et si je tombais amoureuse de lui " , bien évidemment cette pensée est intrusives car je ne la désire pas. Une personne normale va la balayer de son esprit, une personne comme toi et comme moi, va justement s'inquiéter de ce qu'elle vient de penser, angoisser, et là elle va ouvrir le cercle vicieux de toutes les pensées intrusives existantes, tu as ouvert la boite de pandore des idées de M*** :marteau6: . Donc ce que je te conseille c'est pour commencer dès que tu as une pensée de ce type c'est de te dire " ce n'est qu'une pensee", car en réalité, ce n'est qu'une pensée, elle ne t'appartient pas, ce n'est pas ta volonté, elle est là, car nos cerveaux fonctionnent comme ça, alors dis toi que ce n'est qu'uune pensée qui se promène . Ca c'est en attendant, car ensuite je te conseille de rapidement prendre rendez vous avec un ou psychologue, même si je te conseille davantage le psychiatre car c'est remboursé, et qu'ils sont plus aptes que les psychologues à poser un diagnostic. N'ais pas peur de prendre de rendez vous de peur qu'il te dise que tu n'aimes plus ton copain ( souvent on a toutes et tous peur de ça ici, car c'est propre au toc), moi je suis tombée sur un psy une fois qui m'a dit cela et j' ai été encore plus anéantie, ma psychiatre actuelle a tout compris, et m'a aidé enormément je n'ai plus de toc du tout ( enfin il s'est davantage déplacé sur les problèmes de santé type cancer, et peur que mon conjoint meurt :sue: ) raison pour laquelle je reviens très sereinement sur ce forum pour aider ceux qui se sentent pas très bien,car je sais à quel point cela est difficile . Donc ne perd aps de temps explique tout à ton conjoint, et surtout fais lui comprendre que ce sont des pensées obsessionnelles non fondées, montre lui le site ROCD, il y a beaucoup de vidéos sur youtube aussi, bref ne t'inquiète pas cela va passer et encore plus vite si tu te fais aider :idée: . Essaie de faire du sport, de te libérer un peu l'esprit, je sais que c'est difficile , moi j'ai eu cela en pleine préparation mariage à me demander si on devait annuler le mariage :rotfl: :rire1: j'en rigole mais ça parait tellement réel sur le coup et c'est tellement difficile à supporter, alors surtout courage, et n'oublies pas ce ne sont que des pensées :bye: :console: :Zen0: :sun:

Sacha
Messages : 3
Enregistré le : dimanche 20 janvier 2019 15:31

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Sacha » lundi 21 janvier 2019 13:05

Bonjour @Hope-22,

Merci beaucoup de tes réponses! Effectivement, ça me rassure énormément. J'en ai également parlé hier à ma mère (même si je n'ai pas parler de cette pseudo attirance envers le mec) et je lui ai demandé si j'avais trompé. Elle m'a dit que non, mais que même si je ne devais pas pour autant arreter la fiction, je devais arrêter les roleplays. Et c'est ce que j'ai fais. J'ai arrêté le roleplay avec le gars, et je vais accorder moins d'attention aux autres roleplays avec les filles. Hier soir, ça ma rassuré, mais ensuite, ce matin j'ai eu ces nouvelles pensées genre "t'aimes pas ton copain etc. tu penses pas à lui suffisamment, tu penses à lui plutot qu'à ton copain" et j'ai commencé à vomir. J'avais 'limpression de ne plus rien ressentir. Là demain, je reprends le boulot parce que peut-être le fait que j'ai été trop longtemps en pause durant les vacances m'a fait prendre ces angoisses. J'ai eu la même chose avec la pensée homosexuelle. Même si je ne me souvenais plus, je crois que je m'étais focalisée sur une de mes amies aussi. Là aujourd'hui, j'ai revu la photo du gars de roleplay et encore une fois ça m'a apaisé et je me suis dit "non il ne me plait pas." Même si je quittais mon copain, au fond, je ne me vois rien poursuivre avec ce gars même si j'adore ce qu'il écrit et j'aime bien son personnage. Mais bon ma mère a dit que c'était quand même une activité pesante car je devais sans arret répondre aux activités de roleplay (même si l'intrigue était bonne en général) Je pense que le fait de confondre fiction et réalité m'a angoissé et qu'ensuite, j'ai fait une fixette sur des sentiments et ensuite, ça s'est étendu aux autres roleplays au point même d'avoir peur d'aller sur Internet. (D'où la vérification q'une roleplayeuse soit bien une fille car quand j'y pense, je ne pense plus à l'aure gars). Mais voilà j'ai eu peur d'avoir lancé des invitations dans le jeu sans m'en rendre compte ou que le gars soit attiré par moi alors que j'ai mon copain et le tromper m'est impensable. Au point que penser avoir trompé mon copain m'a conduite à penser que j'avais fait quelque chose de mal et que j'ai parlé à une fille avec qui je fais le roleplay qui est l'ex du gars. J'avais peur d'avoir trompé mon copain, d'avoir fait quelque chose d'ambigu avec ce gars, que la fille m'en veuille également etc. et elle a dit "non mais t'inquiète" donc ça m'a rassuré.

Depuis que j'ai ces pensées, je pense de plus en plus à passer à l'acte sexuel avec mon copain (alors que j'ai voulu prendre mon temps avant). Je me dis que peut-être en passant à l'acte, ça s'arrangera. Est-ce que ces pensées peuvent nous faire agir de la sorte? (Même si j'avoue que je suis plus enclineà le faire, même avant d'avoir ces pensées)

Mais ma mère ne croit pas que ce sont des tocs. Plus des ruminations obsessionnelles et elle m'a dit que si ça continuait, j'irais voir un psychiatre ou un psychologue. Mais ce matin, c'était pire car j'ai carrément vomi et après cela, ça m'a libérée. Recevoir un message de mon copain m'a apaisée à nouveau. Là je lis au lieu d'aller sur Internet et les pensées sont amoindries

Sacha
Messages : 3
Enregistré le : dimanche 20 janvier 2019 15:31

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Sacha » lundi 25 février 2019 19:51

Salut tout le monde, me revoilà.

Bon mon obsession par rapport au roleplayeur est passé (seul point positif) mais cette obsession en a défilé vers une autre! Celle du redoutable "j'aime ou j'aime pas mon copain".
Je veux dire, je suis allée voir ma sophorlogue, qui m'a dit que ce n'était que des scénarios dans ma tête (vu que j'ai une imagination très débordante) et pendant trois jours ça s'est calmé. Puis c'est revenu en force malheureusement. Le '"jaime, j'aime pas" retour sur les forums...et généralement cela n'arrive que quand je suis seule. Quand je suis avec mon copain, ça varie. Des fois, je pense tellement à autre chose et je suis tellement bien que je ne l'envisage même pas de le quitter (ou j'y pense pas. Et quand j'y pense, tout de suite t'as une voix qui me dit "oui mais tu vas le quitter") alors que je ne veux pas! dès qu'on me pose la question, je réagis tout de suite en disant que je ne veux pas le quitter et je suis toujours très affectueuse (même beaucoup plus qu'avant). Donc du coup je rumine, je ne sais pas quoi croire ou qui croire, mon comportement ou ma tête. Tout le monde m'assure que ce ne sont que des doutes parce qu'on va franchir l'étape supérieure (premier rapport sexuel dans mon cas) mais les voix me disent "non ce n'est pas que des doutes. Imagine ce sont pas que des pensées. Quitte-le".
Je commence à en avoir marre! ça se produit dès le matin au réveil. Ma sophrologue m'a dit de noter mes pensées (et ça marche parfois. Mais je le fais de 4 à 5 fois par jour et quand elles arrivent, ça me gonfle de prendre une feuille de papier pour les écrire et faire les exercices). C'est normal à un point, d'en avoir marre? J'ai l'impression d'être plus résignée à l'idée de le quitter, alors qu'au fond, je ne le veux pas! Je ne veux pas tout foirer! Il y a des fois, j'ai des sentiments positifs par rapport à lui et à notre relation, et je tente de m'imaginer des scénarios positifs mais dès que ça arrive, tout de suite après, une pensée négative débarque.
ca va jusqu'au point où elles me crient "ne répond pas à ses textos, tu ne vas plus l'appeler, tu ne le verras plus, tu n'es plus intéressée". J'en peux plus! et je ne veux pas le quitter parce que je sais que si j'étais dans cette optique, je ne serais pas aussi anxieuse. Mais c'est dur! je ne peux pas m'en empêcher! je vais voir une psy bientot! j'ai peur de ce qu'elle va me dire.
Le week-end, je devais travailler, il était venu passer le week end chez moi et j'ai eu une pensée "quand est-ce qu'il rentre chez lui" et panique à bord! maintenant c'est dès que je profite d'un moment seule, la voix me dit "tu profites d'un moment seule. ça prouve que tu ne l'aimes pas, que tu ne veux pas passer de temps avec lui"
Et parfois, des flashbacks me reviennent. Avant j'avais une grosse peur du sexe. Je l'ai toujours mais moindre car je me laisse davantage faire. Et parfois c'est arrivé à un point où dans ma tete je me dis "j'ai un copain ou pas?"
Je deviens folle!
merci pour vos réponses

Eevee
Messages : 1
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc de couple ?

Message par Eevee » lundi 25 mars 2019 14:41

Bonjour à tous/toutes,

Ayant des soucis dans ma relation actuelle, je me suis tournée vers les forums et notamment ceux traitant du toc de couple/ROCD car je me reconnais ou presque dans la plupart des témoignages que j'ai pu lire. Malheureusement ces forums ne me semblent plus vraiment actifs aujourd'hui :(

J'aimerais pouvoir discuter avec des personnes ayant des problèmes liés à ce TOC de couple. À vrai dire je ne sais même pas si j'en suis atteinte, personne ne connait cela dans mon entourage et moi j'ai justement découvert ce trouble il y a 1 mois, lorsque j'ai effectué des recherches.

Je me sens terriblement angoissée dans ma relation et je voulais savoir si des gens atteints du trouble ou ayant été lié de loin ou de près à celui ci pourraient me conseiller dans ma relation ? À ce moment là je raconterais en détail mon histoire.

Et puis d'un autre côté, si je peux aider des gens ce serait avec joie :)

Je vous remercie d'avance ^^

Avatar du membre
LAYAON
Messages : 244
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

Toc de couple ?

Message par LAYAON » lundi 25 mars 2019 20:35

Bonjour bonsoir :siffle:

Je ne suis pas concerné par ce TOC, mais depuis combien de temps dure ta relation en comparaisosn avec cette découverte d'il y a un mois ? Est-ce que ça a toujours été ainsi ?

Bienvenue et espérant que tu trouveras toutes les réponses dont tu as besoin.


Répondre