Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Les relations avec les soignants. Les centre de soins.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
Kokwac
Messages : 3072
Enregistré le : dimanche 09 juin 2019 16:55

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par Kokwac »

Hello,

Fort heureusement il existe des psychiatres qui ne soient pas vénaux. Mon vieux psychiatre de ville était l'un de ceux-là : quand je n'avais pas les moyens de le payer, il se faisait rembourser directement par l'assurance maladie. Dans l'histoire, il perdait même entre 6 et 7 €, une fraction non prise en charge. Je restais avec lui une bonne demi-heure, et le traitement était à chaque fois expliqué.

Concernant l'hospitalisation, évidemment qu'il y a des contingences économiques à prendre en compte, ne serait-ce que pour assurer la pérennité des soins. Mais jamais on n'a cherché à me retenir contre mon gré : au contraire, les médecins encouragent à quitter l'hôpital dès que possible. Bon, OK, vu la demande ils ne mettent pas longtemps à "recruter" un nouveau patient.

Enfin, s'agissant de la médication, les bons psychiatres recherchent le dosage efficace a minima. Ma nouvelle psychiatre, qui consulte à l'hôpital, y va trèèèèès molo avec les cachoux. Elle est même opposée aux BZD...

Quant aux psychologues, ils ne proposent pas les mêmes services que les "psychiatres". Rappelons au passage que le titre de psychologue n'est pas synonyme à celui de psychothérapeute... Certains psys ne font pas de thérapie.

Enfin, un projet de loi très récent va permettre une prise en charge par l'assurance maladie des honoraires des psychologues. C'est en test dans les départements

Bouches-du-Rhône (13)
Haute-Garonne (31)
Landes (40)
Morbihan (56)

Mais les psychologues ne sont pas contents parce qu'il faut une prescription du médecin traitant. Il y a une consult d'évaluation (32 €) puis 10 séances d'une demi-heure à 22 € la séance. Le tout est pris en charge par l'assurance maladie, sans rien avoir à débourser (tiers payant).

Et puis ils trouvent que c'est pas super bien rémunéré. Et qu'une séance d'une demi-heure c'est trop court, et que 10 séances c'est pas assez et que le tiers payants ça les fait ch* :rire1:

Ceci étant, c'est un progrès manifeste, et j'espère que le dispositif sera bientôt étendu à toute la France :smile:
⚠️ Souffre de kokwaquisme aiguë 🦆🦆🦆

👉 Salon (assez glauque) de Kokwac : >clic<
👉 Pour se purifier l'esprit après avoir pris une bonne grosse dose de lugubricité kokwaquienne™ : >clic<
👉 Galerie kokwaquienne : >clic<

Le concept de lugubricité kokwaquienne™ est une marque déposée par Kokwac.

Le kokwaquisme n'est pas une maladie référencée dans le DSM-5.


Mon ttt : 150mg de Lamictal / 50 mg de Paroxétine / 300 mg de Quétiapine / 18mg de Nalméfène + 2x25mg de Tercian en si besoin.
RAYMOND
Messages : 34
Enregistré le : samedi 27 février 2021 0:50

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par RAYMOND »

Moi j'ai connu un psychiatre qui s'était inscrit en tant que psychanalyste sur les pages jaunes. c'est un truc tout simple qui remplace les diplômes. C'était un escroc chilien qui téléphonait à sa femme pendant nos entretiens : il n'avait pas de secrétaire... et en espagnol, parce qu'il ne savait pas que je le comprenait un peu... Il est toujours actif dans la préfecture de la Loire... Spécialiste du foot, des chevaux, de la politique, ancien des MIR, menteur et malhonnête... Pas possible de le noter sur internet : bien joué !
Avatar du membre
Ufem
Messages : 73
Enregistré le : mercredi 15 août 2012 12:23

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par Ufem »

Il existe plein de technique dans le monde de la psychologie / psychiatrie.
Et en psychiatrie on ne m'a proposé que de voir un psychologue, et prendre des médicaments, et ... bon, quelques groupes en CATTP / HDJ
Enorme manque de moyen, de temps à consacrer en CMP.

Quand un patient a des projets et qu'il peut très vite les remettre en place, c'est facile pour eux
Mais quand on est des patients très hésitant, avec beaucoup de mal sur certaines choses qui nous touche, ben c'est plus compliqué voir aucune solution. Sauf prendre un médicament. Pas de test biologique, prise de sang, scanner en tout genre avec des tests précis. Pour nous aider, et aider les autres dans le diagnostic, mais les recherches ne nous concerne pas, seulement sur des lots. Bref, juste que j'ai créé un peur rationnelle, angoissante des effets secondaires dû aux traitements, c'est dur de croire à un autre traitement, ou une toute autre solution.
charlemagne93
Messages : 426
Enregistré le : vendredi 08 octobre 2021 17:56
Localisation : villemomble

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par charlemagne93 »

Il n 'y a pas assez de moyens pour les soins psychiques en France et mon idée est que tout individu devrait être évalué psychologiquement des son plus jeune âge par la médecine scolaire puis à l'age adulte par la médecine du travail.et les techniques d'evolution intérieures enseignées aux élèves au même titre que les mathematiques.un enfant qui a des problèmes scolaires est un enfant qui a des problèmes tout cours.a mon epoque(j'ai 59 ans) les parents réglaient ça a coup de martinets
...et les profs à coup de règles sur les doigt.l'education ne sert qu'à formater les gens pour en faire des pions productifs et consommateurs....
Un site youtube :"L'ENTRE-SOI" explique ça agreablement.et j'aime aussi les dessins animés du site youtube :"STEVE CUTTS" dont la video:HAPPINESS" à été reprise pour la chanson clip du chanteur SAEZ:"HUMANITE".
La psychiatrie repose surtout sur les médicaments qui soignent les symptômes souvent efficacement mais sans régler les les causes et avec des effets secondaires.ne plus souffrir ne signifie pas être heureux et epanoui.la souffrance permet d'evoluer à condition qu'on en saisisse l'occasion pour évoluer en ayant un espoir et un objectif..les tcc et autres techniques psy consistent à composer avec le probleme..c'est ce qui est expliqué dans le livre d'ALEXANDER LOYD :"LE CODE DE GUERISON"
:jap:
Avatar du membre
Asylum
Messages : 49
Enregistré le : vendredi 11 février 2022 9:37

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par Asylum »

J'ai vu une seule psychiatre dans ma vie (passage obligé en CMP) et elle a été odieuse. Elle me faisait limite culpabiliser par rapport à mes soucis. Elle m'a prescrit un AD et le suivi s'est arrêté là.
Avatar du membre
Nadine1
Messages : 8187
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 13:36

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par Nadine1 »

je pense (ça n'engage que moi) que trouver un bon psychiatre relève du parcours du combattant (j'ai eu du bol, celle qui me suit au CMP n'est pas pour me gaver de cachetons, prend le temps de m'écouter, connaît son "dossier" quand j'arrive, reconnais mes traumas)

je pense qu'en France on donne un peu trop facilement ces fameuses pilules du bonheur
pour quelqu'un qui est ravagé car son chien, son chat ou son hamster est mort par exemple (je connais cette douleur insondable, néanmoins elle est normale, elle n'a rien de pathologique, le deuil doit avoir le temps de se faire, pourquoi étouffer ça sous des cachetons ?), et tout le reste à l'avenant, une déception sentimentale, amicale, une perte de boulot, bref, toutes ces joyeusetés dont la vie est friande, pourquoi essayer de masquer à tout prix ces douleurs à coup de molécules chimiques ?
je pense que le traitement est envisageable lorsqu'on n'arrive plus à fonctionner (ralentissement psychomoteur par exemple, anxiété et angoisses tellement fortes qu'elles invalident la vie de tous les jours, maladie psychiatrique avérée, bref, pour des cas vraiment sérieux)

mais pour les "simples" douleurs de la vie, j'avoue ne pas comprendre
mais ce n'est que mon avis à moi perso, j'insiste, je ne juge pas, c'est mon ressenti
Avatar du membre
bandit
Membre d'honneur
Messages : 15886
Enregistré le : samedi 29 août 2015 15:16

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par bandit »

Tout le monde ne réagit pas de la même façon aux difficultés de la vie (et même à la vie en générale).
Dans mon cas, après une rupture, je voulais plus sortir de chez moi et fais une TS. Donc là, non t'as pas envie de vivre cette douleur et attendre qu'elle s'apaise d'elle même.
J'ai pas eu à essayer plusieurs psys, ils vont et viennent régulièrement dans mon CMP. J'attends pas grand chose d'eux vu ma pathologie.
Salon Galerie
Guide du Forum (peut vous donner quelques repères)
Charte du Forum (présumée lue et acceptée depuis inscription) (mise à jour : Juin 2020)
Avatar du membre
Kokwac
Messages : 3072
Enregistré le : dimanche 09 juin 2019 16:55

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par Kokwac »

Hello,

Nous avons beaucoup de chance en France. Certes, tout est perfectible et la santé mentale pourrait prendre plus de place. Pour autant, nous disposons de praticiens dont les consultations sont remboursées et surtout d'HP structurés capable de prendre en charge, dans nos régions, la quasi totalité des troubles mentaux.

S'agissant de la prescription d'AD, la France est champion du Monde. Mais ce ne sont pas les psychiatres qui prescrivent le plus, contrairement à ce que l'on pourrait penser ! L'essentiel de la prescription est faite par les généralistes qui ont une connaissance de la santé mentale pour ainsi dire... parcellaire.

Les psychiatres français, pour l'essentiel, recherchent toujours la plus petite posologie efficace. Ils évitent également de prescrire des BZD (là aussi, les généralistes prescrivent à tour de bras). En effet, les psychiatres sont conscients du côté addictif des BZD et de leur accoutumance. Depuis quelques années, des alternatives aux BZD sont arrivées sur le marché et ont la faveur des psychiatres.

Enfin, rappelons bien qu'un psychiatre n'est absolument pas un psychothérapeute. Son rôle est d'établir un diagnostic et de prescrire un ttt en correspondance, souvent à tâtons, les patients répondant souvent de façon différente à celui-ci.

Normalement, un psychiatre ne prescrit jamais une molécule sans assurer un suivi. La psychopharmacologie est telle qu'il faut prendre garde aux effets secondaires peut être plus encore que pour les autres types de médicament.

Enfin, @Nadine1, je pense comme toi. On ne devrait pas se voir prescrire une pilule au seul prétexte de la tristesse ou du choc ressenti à la suite de tel ou tel évènement. La médication ne devrait intervenir qu'après coup, quand la souffrance devient pathologique et risque d'impacter les sphères personnelles et professionnelles du patient.
⚠️ Souffre de kokwaquisme aiguë 🦆🦆🦆

👉 Salon (assez glauque) de Kokwac : >clic<
👉 Pour se purifier l'esprit après avoir pris une bonne grosse dose de lugubricité kokwaquienne™ : >clic<
👉 Galerie kokwaquienne : >clic<

Le concept de lugubricité kokwaquienne™ est une marque déposée par Kokwac.

Le kokwaquisme n'est pas une maladie référencée dans le DSM-5.


Mon ttt : 150mg de Lamictal / 50 mg de Paroxétine / 300 mg de Quétiapine / 18mg de Nalméfène + 2x25mg de Tercian en si besoin.
Avatar du membre
Nadine1
Messages : 8187
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 13:36

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par Nadine1 »

Oui @bandit dans ton cas, ça impactait réellement ta vie (TS, ne plus pouvoir rien faire, c'est pas rien, contrairement au deuil plus classique, qui fait souffrir, vraiment souffrir, mais qui n'empêche cependant pas de continuer sa routine, même si c'est compliqué), ce que vient de souligner @Kokwac
Avatar du membre
om-d-kaverne
Messages : 597
Enregistré le : mercredi 18 mai 2022 17:49
Localisation : FRANCE de l'Est derrière le mur

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par om-d-kaverne »

Oui, c'est ce que moi j'appelle la différence entre Dépressif (malade = médocs… encore que) et Déprimé (pas malade = donc pas de médocs, pour quoi faire ?)
« Les animaux sont des êtres humains comme les autres ! »

Saloon de l'om-d-kaverne
Galerie de moi par moi
Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 13747
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par Détachement »

Je ne suis pas d’accord.

Les médicaments, c’est indispensable pour les personnes avec trouble bipolaire ou trouble psychotique mais pour les personnes qui souffrent d’une dépression, c’est vraiment différent. Être dépressif et être bipolaire et être schizophrène, c’est pas la même chose : même mon psychiatre qui adore prescrire des médicaments, le dit : la médication n’est absolument pas obligatoire pour la dépression sauf si la personne fait des TS.
Beaucoup ne prennent pas de médicaments sur ce forum et je ne doute pas une seule seconde de leur dépression.

Mais là où je pourrais être indirectement d’accord avec toi - mais c’est de l’opinion, pas un truc que j’affirme - c’est que je pense qu’il est quasiment impossible d’assurer travail et vie sociale au long terme avec une dépression sans médicaments.
Mais même avec des médicaments, je ne comprends même pas comment font les gens pour bosser durablement.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.
Avatar du membre
Kokwac
Messages : 3072
Enregistré le : dimanche 09 juin 2019 16:55

Que pensez-vous de la psychiatrie en France ?

Message par Kokwac »

@Détachement : "Mais même avec des médicaments, je ne comprends même pas comment font les gens pour bosser durablement."

On est au moins deux à avoir la même interrogation. Quand j'étais étudiant, je faisais mon stage avec un autre gars. Après le stage on a été tous les deux embauchés. J'en suis parti 6 mois plus tard. Lui y est encore. Depuis plus de 20 ans.
⚠️ Souffre de kokwaquisme aiguë 🦆🦆🦆

👉 Salon (assez glauque) de Kokwac : >clic<
👉 Pour se purifier l'esprit après avoir pris une bonne grosse dose de lugubricité kokwaquienne™ : >clic<
👉 Galerie kokwaquienne : >clic<

Le concept de lugubricité kokwaquienne™ est une marque déposée par Kokwac.

Le kokwaquisme n'est pas une maladie référencée dans le DSM-5.


Mon ttt : 150mg de Lamictal / 50 mg de Paroxétine / 300 mg de Quétiapine / 18mg de Nalméfène + 2x25mg de Tercian en si besoin.
Répondre