Sommes nous obligé de reprendre le travail après consolidation ?

Vos relations avec la Sécurité Sociale et les autres organismes de santé.
La Dépression dans le monde du travail et des études.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Alcor
Messages : 4
Enregistré le : samedi 27 mars 2021 18:31

Sommes nous obligé de reprendre le travail après consolidation ?

Message par Alcor »

Bonjour,

N'ayant pas trouver de réponses dans me recherches, je pose donc la question.

Reconnu maladie pro, j'arrive aux 3 ans d'IJSS en mai prochain. Si le médecin conseil consolide et demande la reprise, est-ce obligatoire de m'y rendre ?

Est-ce que mon psychiatre peut continuer de prolonger mon arrêt pour éviter l'absence injustifiée ?

Je ne suis pas capable de reprendre mon emploi ou toute activité professionnelle et la dernière chose que je veux c'est d'être déclarer inapte et me faire licencier.

Merci de votre aide.
Java
Messages : 355
Enregistré le : samedi 04 juin 2016 13:18

Sommes nous obligé de reprendre le travail après consolidation ?

Message par Java »

Le médecin conseil se prononce uniquement sur l'aspect qui concerne la Sécurité Sociale : taux d'incapacité, séquelles ou non. Après c'est au médecin du travail de décider. Contactez sans délai votre employeur qui pourra ainsi organiser au plus tôt votre visite de reprise auprès du médecin du travail. L
C’est le médecin du travail qui se positionne sur votre aptitude professionnelle. L’employeur, quant à lui, étudie la possibilité d’aménager un poste et de proposer un reclassement.
En cas d’inaptitude à votre ancien poste, un reclassement professionnel ou un licenciement est envisagé. Si vous êtes totalement inapte à tout travail, je suis désolée de vous dire ça, mais vous ne pouvez pas demander à continuer ou de travailler ou de toucher les IJSS. Vous comprenez bien que votre phrase
"Je ne suis pas capable de reprendre mon emploi ou toute activité professionnelle et la dernière chose que je veux c'est d'être déclarer inapte et me faire licencier"
est totalement contradictoire, même si je comprends bien votre crainte .Vous rentrez dans un autre processus, celui de l'invalidité et/ou du handicap, avec d'autres processus. Vous pouvez toujours demander un arrêt de travail, mais vous ne toucherez plus rien comme revenu de remplacement, donc ce n'est pas une solution tenable, et je ne suis pas sûre que ce soit possible légalement en plus.
Répondre