Coup de gueule sur la psychiatrie en France

Les séjours en centres de soins, les thérapies (non médicamenteuses), vos relations avec les psychiatres, psychologues, psychothérapeutes, pharmaciens...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
ami1
Messages : 1401
Enregistré le : jeudi 08 mars 2012 9:43

Coup de gueule sur la psychiatrie en France

Message par ami1 » mercredi 13 février 2019 17:32

Bonjour à tous,

je voudrais pousser un coup de gueule sur l'état de la psychiatrie en France.
C'est vraiment le parent pauvre de la médecine alors que tant de vies sont en jeu, tant de gens souffrent (les malades, mais les proches aussi).

Pourquoi si peu de moyens, pourquoi si peu de recherches ? En plus les labos ont tellement d'argent à se faire mais les médicaments évoluent moins vite que la plus lente des limaces. Je suis diagnostiqué par défaut (ce qui ne veut rien dire en médecine) bipolaire parce que le lithium (à dose énorme) m'aurait aidé à sortir d'énormes crises d'angoisses et d'une dépression mélancolique ! Mais je n'ai jamais déclenché les symptômes de bipolarité... A part une grosse dépression peut-être.

On me file une grosse dose de deroxat par-dessus sans explication médicale et voilà que je me retrouve dans un état de fatigue chronique, avec des somnolences et incapable de faire du sport donc bien gros avec effets médocs et sédentarité. C'est pas une vie ça.

Je souhaite vraiment partager avec vous sur ce ressenti par rapport à la psychiatrie et échanger avec vous sur les thérapies, la toute puissance des médicaments chimiques, vos expériences quoi !

Laynaris
Messages : 8
Enregistré le : lundi 21 mai 2018 16:40

Coup de gueule sur la psychiatrie en France

Message par Laynaris » vendredi 08 mars 2019 15:48

N'hésite pas à changer de psychiatre ou demander un second avis, et demander des explications sur ton traitement. C'est important, si tu avais une autre maladie grave, tu demanderais aussi des explications / un second avis !

Quant à l'état de la psychiatrie en France, je ne suis pas experte, mais oui, de la bouche même de ma psychiatre, il paraît que c'est une catastrophe.
En tout cas les a priori sur la santé mentale sont encore énormes en France ; c'est un sujet hyper tabou, et ça joue peut-être sur le délaissement de ce secteur.
Je traine de temps à autres sur des forums US et il semble y avoir beaucoup moins de stigmatisation des mentales mentales, et les relations avec les médecins semblent plus franches et moins paternalistes. Bon après eux le problème c'est leur absence de système de santé, ce qui fait qu'ils peuvent se retrouver ruinés par leur traitement, que ce soit médicaments ou psychothérapie !...
En parlant médicaments, je crois que les labos seraient bien contents de trouver de nouvelles molécules vu l'épidémie de dépression dans les pays occidentaux, mais vu qu'on est toujours pas sûrs de savoir comment marchent exactement les médocs actuels qui ont 30ans ou plus... :tourne: (et je crois que pour le lithium c'est le cas aussi ? enfin bon, c'est le cas pour un truc aussi bête que le doliprane : on ne sait pas comment/pourquoi il fait baisser la fièvre, alors on est pas sortis de l'auberge :rire2: )

Pour revenir à ton post, n'hésite pas aussi à tester différentes approches si ce n'est pas déjà fait. Perso j'ai testé plusieurs compléments alimentaires, différentes thérapies, hypnose, méditation... Bon dans mon cas ça ne suffit pas, mais ça peut aider ponctuellement !

Avatar du membre
Sheol
Messages : 671
Enregistré le : samedi 15 mars 2014 21:17
Localisation : Grand Nord

Coup de gueule sur la psychiatrie en France

Message par Sheol » mardi 12 mars 2019 19:28

Tu déplores un manque de moyens en psychiatrie, mais est-ce que la psychiatrie, ce n'est pas en quelque sorte le dernier recours ?
Ne vaudrait-il pas mieux développer toutes les approches alternatives : écoute, prise en charge sociale, psychologique, réseaux de soutien, etc ... ?

Enfin c'est personnel, mais il y a quelques chose qui me gène dans le constat qu'il faudrait palier à certains manque chimiques de l'individu avec donc des compléments chimiques. Bon évidemment, chez les véritables psychotiques et les bipolaires lourds, c'est sans doute indispensable....
Vulnerant omnes, ultima necat
L'important, c'est de ne pas participer
Mon salon
Ma galerie


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message