Dépendance affective

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Maddie Sans-Nom

Dépendance affective

Message par Maddie Sans-Nom »

Kyuta a écrit : lundi 29 avril 2024 13:20
Maddie Sans-Nom a écrit : dimanche 28 avril 2024 22:44
@Kyuta

151010104347952923.gif
merci pour ton soutien
Mais je t'en pris ! Je trouve que ce que tu as écris est très juste et il est bon de lire ce genre de message ici. Donc merci à toi surtout.
Kyuta
Messages : 13
Enregistré le : jeudi 25 avril 2024 10:26

Dépendance affective

Message par Kyuta »

:jap:
Maddie Sans-Nom a écrit : lundi 29 avril 2024 14:16
Kyuta a écrit : lundi 29 avril 2024 13:20


merci pour ton soutien
Mais je t'en pris ! Je trouve que ce que tu as écris est très juste et il est bon de lire ce genre de message ici. Donc merci à toi surtout.
Kyuta
Messages : 13
Enregistré le : jeudi 25 avril 2024 10:26

Dépendance affective

Message par Kyuta »

a mon tour de t'exprimer toute ma reconnaissance.
les mots comptent plus que nos maux.
tu as été salvatrice.
merci pour ça Maddie
Avatar du membre
Sasha
Messages : 529
Enregistré le : mardi 19 avril 2022 14:41

Dépendance affective

Message par Sasha »

Par toutes les divinités, je déteste cette dépendance affective qui me prend régulièrement, quand je commence toute juste à me faire à ma solitude. J’ai soudain un gros vide et la moindre personne qui m’accorde ne serait-ce qu’un tout petit peu d’attention, même pas forcément spécialement destinée à moi, parfois juste polie, eh ben ça rate pas, mon cœur s’en fait un crush… Y a moyen de tuer ça ?
Maddie Sans-Nom

Dépendance affective

Message par Maddie Sans-Nom »

Coucou @Sasha,

(Très heureuse de te revoir !!! Même si je te souhaite de quitter ce forum dans la joie retrouvée).
De ce que j'ai lu de toi, je pense que tu as grandit dans un environnement de carences affectives qui te pousse à chercher chez l'autre un moyen de remplir ce vide que tu ressens. Cependant personne ne peut remplir ce vide mieux que toi. Tu es dans une sorte de fièvre amoureuse, l'euphorie du moment où hop ce crush arrive (amical ou amoureux) et tu idéalise la personne et quelle pourrait être la suite de cette rencontre en imaginant que tout coulera de source comme un enchaînement de scènes dans un film romantique.

Tu as besoin de ressentir. Mais il faut savoir ce qui motive ce besoin. Et pour cela il faut en parler à un professionnel.

Ensuite je pense qu'il faut prendre conscience que les autres existent autrement que pour toi. Je ne te traite pas d'égoïste. Mais voir les autres tel qu'ils sont est finalement bien plus intéressant. Cette personne s'ouvre à toi, te partage son quotidien, ses goûts, sa personnalité (si bien que tu adoptes très vite ses manies), son univers quoi. Un être trop tourné vers nous se restreint et finit par se sentir mal même lorsque cette personne tient à nous et nous aime.

Troisièmement, et je pense que c'est une bonne nouvelle car le manque de quelque chose rend souvent les gens passionnés et plus profonds dans leur façon d'être et de faire. Si tu canalisais cette passion dans une activité, je suis certaine que cela te grandira ! Tu te feras le cadeau de faire des choses pour toi, pour ton propre plaisir. C'est comme se faire de gros câlins de félicitation, d'encouragement, de soutien et d'amour. Et tout simplement remplir sa vie.
Avatar du membre
Sasha
Messages : 529
Enregistré le : mardi 19 avril 2022 14:41

Dépendance affective

Message par Sasha »

Coucou Maddie,

(Merci =) Je le souhaite aussi, mais c’est pas pour demain je crois…)

C’est la question que je me pose en effet. Est-ce que cette dépendance affective, ce manque affectif si fort, vient d’une carence dans l’enfance ? Est-ce que mes parents ont manqué à leur devoir ? Est-ce que je n’ai pas eu ce que je devais avoir ? Je me pose ces questions et ça me remplit de larmes. Je ressens un vide énorme, pas seulement ou pas vraiment de ne pas être aimae, mais surtout de ne pas exister. La personne avec qui les gens interagissent (en-dehors de ce forum, parce que ici je peux être moi), c’est pas moi. C’est le personnage qu’on m’a demandé de jouer, mais c’est pas moi. Lae véritable moi, personne lae voit, et c’est terrifiant. C’est très dur à décrire comme sensation, mais c’est comme si j’étais un spectre : je suis là, mais les gens peuvent pas me voir. Et c’est horrible.
Ouais, c’est vraiment la fièvre quand le crush me prend, j’ai beau avoir parfaitement conscience à ce moment-là que ce n’est qu’un crush, que ce n’est pas rationnel, que c’est un manque affectif, que je ne connais pas la personne, que ça ne mène à rien, etc. je peux rien faire contre.
Je pense que j’ai besoin de ressentir parce que j’ai besoin d’exister. Être là sans être là, j’en peux plus.
Bof, les pros, j’en ai déjà vu plusieurs, et pour le moment, c’est comme si aucun·e n’arrivait à entrer dans ma dimension.
Je voudrais ne pas me préoccuper des autres, pas dans le sens où je fais pas attention aux gens, mais dans le sens où je ne les vois pas à travers leur appréciation de moi. Mais parfois, y a une espèce de vertige : si je ne suis là pour personne, et que personne n’est là pour moi, qu’est-ce que je fous là ? Alors j’essaye de vivre pour moi. Mais tout devient gris et fade comme de la cendre.
Des activités, j’en fais : j’écris, je joue aux jeux vidéo, j’apprends des langues, parfois je dessine ou je fabrique des choses… Mais c’est comme si ça n’avait pas de sens. Comme si ça n’était là que pour patienter en attendant la fin.
Bonjour37
Messages : 3
Enregistré le : mercredi 29 mai 2024 10:25

Dépendance affective

Message par Bonjour37 »

Bonjour

Je suis également moi même dépendant affectif c'est lourd au quotidien . Tout comme @Sasha c'est compliqué á vivre au quotien. Et le pire c'est que je vois pas d' ou cela peut venir L'enfance ? L'adolescence? Début de l'âge adulte ? Pas d'idées mais c'est lourd je n'ai pas voir très très peu de relations soçiales, je suis souvent très seul et pour le peu d'amis que j'ai eu j ai finis par les perdre. Associé a une peur de l'abandon ça aide pas du tout . En bref c'est une galère Pourtant je suis pas méchant mais c est lourd d'être comme ça au quotidien. Je sais même pas si un.psy / psychiatre pourra m'aider sur ça ça me parait tellement compliqué Merçi d'avance á ceux qui m'auront lu excellente journée á tous.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message