"Nuit blanche" - L’envie est absente

Partagez vos lectures et vos écrits
Répondre
Avatar du membre
decibella
Membre d'honneur
Messages : 1667
Enregistré le : mardi 19 mai 2009 20:34

"Nuit blanche" - L’envie est absente

Message par decibella »

11/03/2007

L'innocence m'a quittée le jour où je suis née.
Oui, elle s'en est allée pour Culpabilité...
La peur l'a envahie devant trop de soucis
Et quand elle est partie j'ai sombré dans l'ennui.
J'ai tenté de m'y faire, raisonner mes enfers
Mais rien n'a pu se taire, je suis née suicidaire.

J'ai tenté l'impossible: feindre d'être possible
Mais sans y croire du tout, perdue dans ce fourre-tout.
J'ai appris la violence, les mots à double sens,
La guerre à domicile et la peur indicible.

J'ai côtoyé la joie des nous plus forts que moi
En enviant ces enfants qui vivaient souriants.
J'les ai même adorés pour mieux m'en rabaisser.
J'aimais leur dérision quand mon âme hurlait non.

J'ai pris une âme en reine de mon envie de règne,
Mais on n'peut pas dev'nir quelqu'un qui nous attire.
J'ai trébuché encore, suivant le grand décor.
La mort passait par là, elle a fait ses grands froids.

L'amour s'est dessiné mais pas comme il fallait.
Puis on m'a trop confié, Silence à rajouter.
La vie suivait son cours toujours absurde et lourd.
La guerre est revenue et j'étais son salut.

Des Hommes m'ont conservée malgré ma nullité.
L'amour a insisté et a doucement joué.
La passion sans égale a effacé des larmes
Mais rien n'est éternel et tout redevient blême.

Me voila débitant un extrait de réel
Comprenant que maint'nant l'impatience m'achève.
Les pensées me détruisent, ma raison s'amenuise
Et la lourdeur de vivre tant donne envie de fuir.

L'amour me rend folle car il casse mon envol
Mais je sais bien qu'au fond, d'autres vivent non coupables.
Ils pensent presque jamais à Culpabilité
Et s'accompagnent même avec Respect et Zen.
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 19362
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

"Nuit blanche"

Message par Archaos »

Merci d'avoir partagé avec nous cet "extrait de (ton) réel"
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !
Avatar du membre
decibella
Membre d'honneur
Messages : 1667
Enregistré le : mardi 19 mai 2009 20:34

"Nuit blanche"

Message par decibella »

De rien :)

J'ai cherché un peu ton salon, sans succès.

J'voulais te dire un grand merci :up2: pour déjà ce forum, sans toi y'aurait quand même 2500 personnes qui se sentiraient encore plus seules ! :oh:

Voila, pas grand-chose à part clap-clap :clap2: et c'est vraiment super ce que tu as fait et ce que tu continues à faire :) )))))))) merci
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 19362
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

"Nuit blanche"

Message par Archaos »

Merci decibella :newblush:

et bien je n'ai pas de salon en fait, je préfère être un peu partout :smile:
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !
Avatar du membre
decibella
Membre d'honneur
Messages : 1667
Enregistré le : mardi 19 mai 2009 20:34

Re: "Nuit blanche"

Message par decibella »

Encore un poème pourrav.

23 août 2007
J’voulais être grande quand j’étais petite, j’m’imaginais être une artiste,
J’aurais voulu d’une vie très saine mais qui ressemble à la bohême.
Je m’voyais : écrivain, peintre et chanteuse (dans mon ordre de p’tite fille rêveuse) mais également vétérinaire. Plus tard j’ai compris qu’c’était suicidaire.

J’m’imaginais une vie sans cri, une vie sans parents et sans interdits.
J’voulais être forte et optimiste, j’voulais d’un monde plein d’activistes.
J’avais de beaux projets et j’vous assure que j’y croyais.
J’rêvais d’une voiture électrique, d’un amoureux tout l’temps présent, d’une maison près de l’Atlantique, d’une liberté prise à plein temps.

J’pensais que tout allait s’arranger, j’croyais qu’dans l’fond l’Homme était bon.
J’avais pas encore abandonner l’idée d’un jour me respecter.
Je croyais beaucoup en l’oubli, j’connaissais pas tous les …-logie.

J’voulais vivre avec mon frère et ma sœur, j’imaginais très bien l’bonheur.
Parfois, on rêvait d’s’évader, pendant un temps on y croyait puis on admettait qu’sans argent, on peut pas trop faire d’trucs de grands.

Un moment, j’me voyais maman, j’m’imaginais bien mieux qu’la mienne, mais à 8 ans, j’ai compris qu’nan, c’est bien trop grand pour une humaine.

J’étais enfant, j’étais vivante, j’étais tell’ment mieux que maint’nant.
J’avais d’l’espoir, j’étais confiante et malgré tout, j’essayais d’jà d’tuer tout ça.
Avatar du membre
Perséphone
Membre d'honneur
Messages : 22962
Enregistré le : jeudi 20 mars 2008 22:28
Localisation : 3ème étage à gauche...

Re: "Nuit blanche"

Message par Perséphone »

:clap2: :clap2: :clap2: :clap2: :clap2: :clap2: :clap2:
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être parfaitement intégré dans une société malade"
Persé continue sur de nouvelles bases
Mes bébés
help24

Re: "Nuit blanche"

Message par help24 »

j'aime beaucoup tes textes :ravi: :clap2:
Avatar du membre
rania9
Messages : 5
Enregistré le : mercredi 06 octobre 2010 0:43

Re: "Nuit blanche"

Message par rania9 »

:ravi:
très jolie !!! j'aime beaucoup !!
tilly

"Nuit blanche"

Message par tilly »

Tu écris bien, félicitations :offre:
Avatar du membre
Pifou
Messages : 5115
Enregistré le : dimanche 07 septembre 2008 12:14
Localisation : Lyon

"Nuit blanche"

Message par Pifou »

J'adore ton poème "Nuit blanche". Trop beau, trop vrai. Respect :jap:
Toute pensée émet un coup de dés (Stéphane Mallarmé)
in, Jamais un coup de dés n'abolira le hasard.

I am the yoyo man, always up..and down...( Echo and the bunny men )


Salon de Pifou
Avatar du membre
decibella
Membre d'honneur
Messages : 1667
Enregistré le : mardi 19 mai 2009 20:34

"Nuit blanche"

Message par decibella »

Merci pour tous vos messages :newblush: :love1:

Un texte noir (pas le pire) après des mois de dépression, parsemé de citations qui faisaient écho en moi, puis quelques autres vieux poèmes.

L’envie est absente

13 juin 2007

Je suis dans une chute infernale qui n’en finit pas,
Pas de fond. Toujours, toujours plus bas.
Je sais bien que je n’peux pas continuer comme ça,
Seulement rien ne porte mon poids.

L’envie est absente, comme tout ce qui manque.
Je reste coupable de rester victime,
Et ça s’rait un crime d’être légitime.

J’ai bien peur que rien ne devienne possible tant que mon âme folle empêchera l’envol.
J’ai bien peur de tout.
« Qui n'a été terrifié par cette idée qu'il allait un jour oublier sa vie ? »

Je l’occulte sagement, cette vie immonde,
J’ai construit comme ça ma vision du monde.

« La seule chose insupportable, c'est que rien n'est supportable. »
Conscience, quand te décideras-tu à t’allier à l’amour ?

« Qui sème l’illusion récolte la souffrance. »
Certes, la vie est tellement pourrie comparée à nos attentes.
La perfection est si rassurante, le mensonge si confortable.

« On ne souffre pas seul, on souffre toujours avec ceux qui souffrent à cause de votre souffrance. »
D’où l’obligation morale de s’isoler.
Je fais la ronde de mes pensées pour trouver une clé, mais rien à signaler, tout est désespéré.


Souffre, souffre puisque tu ne sais faire que ça, mais fais le bien, sans impliquer les autres, sans t’en plaindre, et jusqu’à la mort. Si c’était si simple.

-------------------------------------------------------------------------------

Octobre 2003
Les secrets font très mal et jamais ils ne calment
Ils n'attendent jamais le moment pour blesser
Retenus ils contiennent tout ce qu'il y a de gêne
Dévoilés ils provoquent les plus douloureux chocs

-------------------------------------------------------------------------------

14 septembre 2003
Comment fermer son corps, réussir l’effort
Quand l’autre vous oublie alors qu’il vous détruit
Comment recevoir ça sans se décevoir soi
Quand vous devenez rien pour celui qui vous tient
Comment se retenir d’éviter de souffrir
Quand vous croyez mourir devant un grand sourire
Comment rester humain avec tout l’inhumain
Quand il vous est si proche que la folie approche
Comment se préserver sans devenir le pire
Ce que vous détestez ce que vous voulez fuir

--------------------------------------------------------------------------------

27 juin 1999

Un jour il y a bien longtemps
L’homme a fait son univers
Avec des télévisions, voitures, usines
Fabriquant la pollution, comme les machines
Il y avait la propagande des publicités
Sans oublier la gentille électricité
Qui nous soulageait des condamnés.
Tout pour le confort parfait.

Dans notr’ petit univers, on n’voit plus l’reste du monde
Regarde un peu ce calvaire,
Ce paysage immonde,
Qu’on a laissé derrière nous.

On avait les petits dictateurs
Les grandes guerres qu’on n’oublie pas,
Le gentil système scolaire,
La grande terre sous le béton,
Les piscines près de la mer,
Les jolis parcs d’attraction,
Les outils pour exploser,
Les pays sous développés.

Mais on avait les stars
Les petits super héros
De quoi vivre en superflu.
Un jour on sait pas pourquoi
Le soleil se lèvera plus
La mer n’existera plus
La terre sera introuvable
L’air sera plus respirable
Dans notr’ petit univers
On va tous crever
Avatar du membre
unlui
Messages : 11931
Enregistré le : vendredi 23 septembre 2011 16:08
Localisation : devant un écran, enfermé dans sa boite crânienne.

"Nuit blanche"

Message par unlui »

decibella a écrit :11/03/2007

L'amour me rend folle car il casse mon envol
Mais je sais bien qu'au fond, d'autres vivent non coupables.
Ils pensent presque jamais à Culpabilité
Et s'accompagnent même avec Respect et Zen.
je découvre tes textes
merci
Lorsque je partage mon point de vue avec vous, il ne s'agit que de mon point de vue, pas de la Vérité. Il est normal que vous ne soyez pas toujours d'accord avec ce point de vue. La vérité est plus large que nous ne pouvons la percevoir, donc nul ne la possède en entier.

Sénèque: "La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie".

mon salon
Avatar du membre
vanityfair
Messages : 4
Enregistré le : jeudi 27 octobre 2011 14:35

"Nuit blanche"

Message par vanityfair »

Je me retrouve tellement dans tes écrits. Merci de les partager.
On n'est jamais aussi seul que lorsqu'on est sans espoir. Surtout lorsqu'on n'a plus d'espoir de pouvoir rompre le cercle de sa solitude.
[Marc-André Poissant]
Avatar du membre
Simone
Messages : 215
Enregistré le : samedi 22 octobre 2011 12:05

"Nuit blanche"

Message par Simone »

Decibella, je ne sais pas où je peux te remercier de m'avoir souhaité la bienvenue, alors je suis arrivée ici.

Je trouve que tu as une très belle écriture. J'aime ton style. Merci pour tes partages.

:rouge:
tilly

"Nuit blanche"

Message par tilly »

Bonjour ma belle,
j'adore te lire, et ton dernier post dans ta galerie m'a fait plaisir pour toi.
Qu'enfin tu envisages de t'accepter avec bienveillance, et que la culpabilité n'est pas un mal inéluctable.
Je pense à toi, tu me manques beaucoup :love1:
Avatar du membre
decibella
Membre d'honneur
Messages : 1667
Enregistré le : mardi 19 mai 2009 20:34

"Nuit blanche"

Message par decibella »

En fait là je suis au plus bas, idéations suicidaires, etc.
Comme quoi, je suis loin du compte...
tilly

"Nuit blanche"

Message par tilly »

:console: la pente est difficile... mais essaie de ne pas céder à ces idées défaitistes.
je suis convaincue que tu es quelqu'un de formidable.
Prends soin de toi, surtout.
Avatar du membre
phenix?
Messages : 153
Enregistré le : vendredi 03 septembre 2010 0:20

"Nuit blanche"

Message par phenix? »

decibella, tu es tellement belle. Je pense fort à toi où que tu sois ma decibella !
Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 5279
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

"Nuit blanche" - L’envie est absente

Message par Miet »

Tiens, incroyable, je te vois passer @decibella !
Je pense à toi très souvent !
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi
Avatar du membre
decibella
Membre d'honneur
Messages : 1667
Enregistré le : mardi 19 mai 2009 20:34

"Nuit blanche" - L’envie est absente

Message par decibella »

Moi aussi je pense souvent à toi @Miet & à tous ceux que j'ai eu la chance de rencontrer ici :)
Répondre