Liste des médicaments psy sous surveillance

Pour parler de vos traitements...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18785
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Archaos » mardi 25 janvier 2011 18:41

Liste des spécialités psychiatriques sous surveillance (25 Janvier 2011)

EQUANIL, méprobamate (Aide au sevrage chez le sujet alcoolo-dépendant)
LYRICA, prégabaline ( Traitement du trouble anxieux généralisé)
MEPRONIZINE, méprobamateacéprométazine (Insomnie occasionnelle)
RITALINE, méthylphénidate (Trouble de l'attention avec hyperactivité chez l'enfant de + de 6 ans, sans limite d'âge)
ROHYPNOL, flunitrazépam (Troubles sévères du sommeil)
NOCTRAN,acépromazine,acéprométazine, clorazépate ( Troubles sévères du sommeil )
CYMBALTA, duloxétine (Episodes dépressifs majeurs, troubles d'anxiété généralisée)
VALDOXAN®, agomélatine (Episodes dépressifs majeurs caractérisés)
ZYPADHERA, olanzapine (Schizophrénie, épisodes maniaques, récidives de trouble bipolaire)
STABLON, tianeptine (Episodes dépressifs majeurs)
STILNOX,zolpidem (Troubles sévères du sommeil)
ANTI DEPRESSEURS INHIBITEURS DE LA RECAPTURE DE LA SEROTONINE, fluoxétine, fluvoxamine et sertraline (Episode dépressif majeur chez l'enfant > 8 ans, fluoxétine), (Troubles obsessionnels compulsifs chez l'enfant à partir 6-8 ans,fluvoxamine et sertraline)


Liste complète des médicaments actualisée : http://www.afssaps.fr/Activites/Plans-d ... ffset%29/0" onclick="window.open(this.href);return false;

Deux articles pour faire le point :

Médicaments sous surveillance : la liste

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient de communiquer à notre Ministre de la Santé, Xavier Bertrand, la liste de médicaments qui sont sous haute surveillance. On y trouve des spécialités très variées : des anti-inflammatoires, des antidouleurs, l’antidiabétique Galvus®, le Champix® (sevrage tabagique), l’antiasthmatique Symbicort®, et même une pilule du lendemain.


Que signifie cette liste de médicaments, sont-ils tous dangereux ?

Sûrement pas ! Tous ces médicaments ne sont pas forcément dangereux. Ils ne vont pas non plus forcément être tous retirés du marché. Certes, certains font l’objet d’un suivi attentif car ils peuvent entraîner des effets secondaires indésirables graves. C’est ainsi qu’ils peuvent, a priori à tout moment, voir leur balance bénéfices/risques remise en question. Mais d’autres, comme par exemple les nouvelles molécules récemment mises sur le marché, figurent sur cette liste car ce sont de nouveaux médicaments dont la surveillance est systématique pendant les premières années. C’est le cas du Gardasil® et du Cervarix®, les deux vaccins contre le cancer du col de l’utérus.

Enfin, précisons que certains médicaments ont même déjà été retirés du marché, comme l’Acomplia® et le Thélin® (hypertension artérielle pulmonaire), mais dont les effets à long terme chez les patients peuvent encore se révéler.

Une procédure de gestion des risques pour les médicaments

Cette procédure de suivi de pharmacovigilance entre dans le cadre du « Plan de gestion des risques », qui vise à surveiller les éventuels effets des médicaments dans les conditions réelles d’utilisation. Dans le contexte actuel de l’affaire Médiator, la publication de cette liste des médicaments que surveille l’Afssaps, souligne la volonté de transformer le système de contrôle actuel en un organisme plus indépendant et transparent ». Notre Ministre de la Santé a d’ailleurs indiqué que l'Afssaps ne devrait bientôt plus être financée par les laboratoires mais par l’État.

Isabelle Eustache le 21/01/2011

http://www.e-sante.fr/59-medicaments-so ... /breve/408" onclick="window.open(this.href);return false;

et aussi :

A quoi sert la liste hétéroclite des médicaments « sous surveillance » publiée par l’AFSSAPS ?

Paris, le mercredi 19 janvier 2011 – « Transparence » : c’est le principal remède préconisé par l’ensemble de la classe politique et des observateurs plus ou moins avisés face à « l’affaire du Médiator ».

Qu’importe que ce traitement de choc présente certains effets secondaires et soit parfois administré dans une certaine incohérence : en la matière, nul n’est besoin d’une procédure de pharmacovigilance !

Une liste de produits sous surveillance

C’est donc au nom de la « transparence », qu’avant même la publication du rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur la gestion de la surveillance du Médiator, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand a annoncé qu’une liste des médicaments faisant l’objet d’une surveillance particulière par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) serait publiée. L’instance, plus que jamais sur la sellette, s’est exécutée et propose depuis hier soir sur son site une liste de produits que le Parisien a été le premier à relayer. Les substances concernées sont l’objet, indique l’AFSSAPS, de « plans de gestion des risques » (des protocoles mis en place en 2005 et qui visent au renforcement de la surveillance post AMM).
Méthadone…

La liste proposée par l’AFSSAPS tient de l’inventaire à la Prévert. On y voit en effet se côtoyer des produits qui sont l’objet d’une vigilance accrue de l’AFSSAPS pour des raisons extrêmement différentes. Ainsi, on trouve des médicaments vendus sans ordonnance contre l’obésité dont la délivrance doit de fait être entourée de précaution, d’autres dont les effets secondaires sont aujourd’hui sous le feu de l’actualité, plusieurs qui sont réservés à des affections rares et graves et qui présentent un intérêt thérapeutique parfaitement démontré au-delà des règles de prudence que suppose leur utilisation et des derniers enfin qui bien que présentant nécessairement des risques n’en demeurent pas moins essentiels. C’est ainsi que l’on découvre par exemple dans cette liste la mention de la Méthadone : qui de fait est un produit éminemment dangereux mais qui est néanmoins incontournable dans la prise en charge de certaines toxicomanies aux opiacées !

La vraie catastrophe

Face à une telle liste, on ne peut que s’interroger sur la perplexité du grand public à son égard : comment les patients pourront-ils se garder de sonner l’hallali contre tous les médicaments en découvrant qu’autant sont l’objet de surveillance. Cette opération ne risque-t-elle pas d’accroître la méfiance déjà importante des patients à l’égard des médicaments (35 % des Français ne leur feraient pas confiance selon un tout récent sondage) sans présenter un réel intérêt en terme d’amélioration de la pharmacovigilance ? Il semble nécessaire de rappeler à ceux qui exigent aujourd’hui à grands cris à la refondation de notre système de surveillance que les médicaments ne doivent pas uniquement être traités comme des objets d’opprobre mais aussi comme des atouts déterminants dans la prise en charge des malades. Invité à participer à un « tchat » avec les lecteurs du Monde la semaine dernière, le professeur François Bricaire (La Pitié Salpêtrière) soulignait : « Que de vies sauvées grâce à la thérapeutique ! Imaginez une société actuelle sans antihypertenseurs, sans antibiotiques, sans antidiabétiques, etc. Ce serait une catastrophe au sens vrai du terme, on compterait les morts par milliers. Donc soyons pragmatiques et ne condamnons pas ce qui n'a aucune raison d'être critiqué ». Rappelons à cet égard que les dernières statistiques de l’INSEE que nous commentons aujourd’hui dans ces colonnes font état d’un allongement de l’espérance de vie de 4 mois en 2010, auquel les médicaments ne doivent pas être totalement étranger.

http://www.jim.fr/e-docs/00/01/DC/1D/do ... _pro.phtml" onclick="window.open(this.href);return false;
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Cardinal

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Cardinal » mardi 25 janvier 2011 19:24

merci archaos pour ces renseignements

Avatar du membre
miracle rose
Messages : 2539
Enregistré le : dimanche 04 mars 2007 13:26
Localisation : en basse normandie(14)

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par miracle rose » mardi 25 janvier 2011 20:22

merci archaos...
(mon ad est sous surveillance)

Avatar du membre
ethan
Messages : 41
Enregistré le : samedi 03 juillet 2010 15:11

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par ethan » vendredi 28 janvier 2011 19:16

Merci pour l'info archaos :wink2:

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18785
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Archaos » lundi 31 janvier 2011 23:06

Liste mise à jour :chap:
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !


Cardinal

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Cardinal » dimanche 27 février 2011 17:20

Pour ceux que ça intéresse, il y a un article sur cette fameuse "liste" dans le science et vie du mois de mars.

Avatar du membre
Christina
Messages : 12
Enregistré le : lundi 21 mars 2011 7:20
Localisation : Charleroi

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Christina » jeudi 24 mars 2011 6:29

Archaos, j'ai trouvé l'article très intéressant
Merci de nous le faire partager

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3584
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Miet » vendredi 25 mars 2011 11:01

Hhhmm je savais bien que le Lyrica craignait ...
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Avatar du membre
easy10
Messages : 177
Enregistré le : mardi 31 août 2010 17:55
Localisation : dans le brouillard

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par easy10 » mercredi 06 avril 2011 12:25

interressants ces liens merci Archaos

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18785
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Archaos » jeudi 12 mai 2011 1:42

Liste actualisée au 1/05/2011

MEDICAMENTS ET CLASSES DE MEDICAMENTS
FAISANT L'OBJET D'UNE SURVEILLANCE RENFORCEE DES LE DEBUT DE LEUR COMMERCIALISATION


Les produits listés ci-dessous sont de nouvelles substances actives ou de nouvelles classes pharmacologiques pour lesquelles la réglementation européenne prévoit un renforcement de leur surveillance dès leur mise sur le marché


CYMBALTA (duloxétine)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Antidépresseurs
      AMM Européenne Centralisée


    INDICATION
    • Episodes dépressifs majeurs
      douleurs neuropathiques diabétiques
      périphériques
      troubles d'anxiété généralisée


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque de troubles hépatiques et suspicion de
      risque de troubles suicidaire


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Etude d'utilisation française en cours.
      Examen des données prévu mi 2011.


LYRICA (prégabaline)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Antiépileptiques
      AMM Européenne Centraliséee


    INDICATION
    • Traitement en association des crises
      épileptiques partielles avec ou sans
      généralisation secondaire, des douleurs
      neuropathiques et du trouble anxieux
      généralisé


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque d'atteintes cutanées (toxidermies
      graves), oculaires, hématologiques


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Maintien de la surveillance renforcée.
      Examen des données prévu courant 2011.


Méthylphénidate (RITALINE, CONCERTA,QUASYM)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Psychoanaleptiques
      AMM Européenne reconnaissance mutuelle


    INDICATION
    • Trouble de l'attention avec hyperactivité chez
      l'enfant de + de 6 ans, sans limite d'âge


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque d'abus et d'usage détourné
      Risques neuropsychiatriques,
      cardiovasculaires et effet possible sur la
      croissance et la maturation sexuelle


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Examen des données prévu courant 2011.


VALDOXAN (agomélatine)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Antidépresseurs
      AMM Européenne Centralisée


    INDICATION
    • Episodes dépressifs majeurs caractérisése


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque d'atteintes hépatiques


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Bilan prévu après un an de la
      commercialisation (2ème semestre 2011)


ZYPADHERA (olanzapine)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Neuroleptiques
      AMM Européenne Centralisée


    INDICATION
    • Traitement de maintien dans la schizophrénie
      épisodes maniaques
      récidives de trouble bipolaire


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque de syndrome post injection (troubles
      neurologiques)


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Maintien de la surveillance renforcée.
      Examen des données prévu courant 2011.


MEDICAMENTS ET CLASSES DE MEDICAMENTS FAISANT L'OBJET D'UNE SURVEILLANCE RENFORCEE AU COURS DE LEUR COMMERCIALISATION

Les produits listés ci-dessous font l’objet d’une surveillance renforcée mise en place au cours de leur commercialisation, après l'identification ou la suspicion d'un signal de pharmacovigilance, toxicovigilance ou addictovigilance


EQUANIL, méprobamate RICHARD

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Sevrage alcoolique
      AMM Nationale


    INDICATION
    • Aide au sevrage chez le sujet alcoolodépendant
      lorsque le rapport bénéfice/risque des benzodiazépines ne paraît pas favorable.


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risques liés aux surdosages volontaires


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Maintien de la surveillance renforcée.
      Examen des données prévu courant 2011.


MEPRONIZINE (méprobamateacéprométazine)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Anxiolytiques et antihistaminiques
      AMM Nationale


    INDICATION
    • Insomnie occasionnelle


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risques liés aux surdosages volontaires


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Maintien de la surveillance renforcée.
      Examen des données prévu courant 2011.


METHADONE AP-HP sirop et gélules

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Medicaments utilisés dans la dépendance
      aux opiacés
      AMM Nationale


    INDICATION
    • Traitement substitutif des pharmacodépendances majeures aux opiacés


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque d'abus, mésusage,et surdosage accidentel notamment chez l'enfant


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Bilan prévu après 3 ans de
      commercialisation de la forme gélule
      (1er semestre 2011)


RIVOTRIL (clonazépam)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Antiépileptiques
      AMM Nationale


    INDICATION
    • Traitement temporaire en association de l'épilepsie chez l'adulte et chez l'enfant


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque d'abus, de dépendance et d'usage détourné


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Examen des données prévu au premier
      semestre 2011


ROHYPNOL (flunitrazépam)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Hypnotiques
      AMM Nationale


    INDICATION
    • Troubles sévères du sommeil


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque d'abus, de dépendance et d'usage détourné


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Maintien de la surveillance renforcée.
      Examen des données prévu courant 2011.


STABLON (tianeptine)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Antidépresseurs
      AMM Nationale


    INDICATION
    • Episodes dépressifs majeurs


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque d'abus et de dépendance


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Maintien de la surveillance renforcée.
      Examen des données prévu courant 2011.


STILNOX et génériques (zolpidem)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Hypnotiques
      AMM Nationale


    INDICATION
    • Troubles sévères du sommeil


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque de mésusage, d'abus et de dépendance


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Maintien de la surveillance renforcée.
      Examen des données prévu courant 2011.


SUBUTEX et génériques (buprenorphine)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Medicaments utilisés dans la dépendance aux opiacés
      AMM Européenne reconnaissance mutuelle


    INDICATION
    • Traitement substitutif des pharmacodépendances majeures aux opiacés


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque de mésusage et d'usage détourné, impact de la mise sur le marché des génériques


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Etudes d'utilisation en France en cours.
      Maintien de la surveillance renforcée.


fluoxétine, fluvoxamine, sertraline

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • ANTI DEPRESSEURS INHIBITEURS DE LARECAPTURE DE LA SEROTONINE


    INDICATION
    • Episode dépressif majeur chez l'enfant > 8 ans
      (fluoxétine)
      Troubles obsessionnels compulsifs chez
      l'enfant à partir 6-8 ans (fluvoxamine, sertraline)


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque d'impact sur la croissance et la maturation sexuelle chez l’enfant et l’adolescent


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Etude rétrospective francaise en cours
      Examen des données prévu fin 2011-2012


MEDICAMENTS DONT L'AMM A ÉTÉ RECEMMENT SUSPENDUE, OU DONT LA COMMERCIALISATION A ÉTÉ ARRETEE OU EST EN COURS
D'ARRET


Les produits listés ci-dessous font ou feront l’objet soit d’une suspension d’AMM car les risques associés à leur utilisation ont été jugés plus importants que les bénéfices qu’ils apportent, soit d’un arrêt de commercialisation à la demande du laboratoire


NOCTRAN (acépromazine, acéprométazine, clorazépate)

  • Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
    • Hypnotiques et sédatifs
      AMM Nationale


    INDICATION
    • Troubles sévères du sommeil


    MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
    • Risque de mésusage et association des 3 principes actifs jugée sans intêret


    ACTIONS EN COURS / A VENIR
    • Réévaluation du B/R : avis négatif rendule 3 mars 2011 par la Commission d'AMM avec retrait programmé dans les 6 mois
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Avatar du membre
petite fleur
Messages : 9
Enregistré le : dimanche 15 mai 2011 18:48
Localisation : Belgique

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par petite fleur » mercredi 18 mai 2011 20:48

je ne savais pas, du moins jusqu'à ma première séance ...
je prenais du cymbalta avant, que m'a supprimé direct aussi mon psy ...

Lex'
Messages : 9
Enregistré le : mardi 28 juin 2011 11:27

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Lex' » mardi 28 juin 2011 22:05

J'étais au courant pour deux médicaments que j'ai pris à savoir le Cymbalta et le Valdoxan mais je viens de découvrir pour un troisième AD parmi les 6 déjà testés, le Stablon dont un psy m'a dit purement et simplement (après six mois d'attente de stabilisation) qu'il ne marchait que très rarement :baille1: C'est assez fatiguant de ne pas savoir à quel saint se vouer surtout sachant que les études qui critiques les effets des AD se multiplient. Personnellement, même si mon corps ne les accepte pas bien, je considère qu'ils m'ont sauvés parfois...
En tout cas, je vis dans l'espoir d'une avancée fructueuse de la science dans le domaine :)

Par contre, ayez quand même confiance dans vos traitements, ça aide ;)

Amitiés!

kryself

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par kryself » lundi 19 septembre 2011 3:48

STILNOX et génériques (zolpidem)

Classe,Type d'autorisation de mise sur le marché
Hypnotiques
AMM Nationale
INDICATION
Troubles sévères du sommeil
MOTIFS DE LA SURVEILLANCE RENFORCEE
Risque de mésusage, d'abus et de dépendance
ACTIONS EN COURS / A VENIR
Maintien de la surveillance renforcée.
Examen des données prévu courant 2011.
super, déjà que je devrais en prendre qu'un et que ça me fais rien alors je prends, 2 et 3, et plus même si il le faut..........là c'est sur qu'il vous l'arrêter celui-là! :poing: super les longues nuits d'AM qui m'attendent ...

Avatar du membre
katesurf59
Messages : 1091
Enregistré le : dimanche 03 janvier 2010 2:57
Localisation : nord

Médicaments sous surveillance : bientôt une nouvelle liste

Message par katesurf59 » vendredi 30 septembre 2011 18:21

la medecine est de pire en pire , je crois que je vais rester sur mon opinon en voulant arreter tous mes traitement .
Et oui toujours des medoc que nous prenons .
Apres il dise que la secu est en deficite , mais forcement si il nous enpoissonne .
Médicaments sous surveillance : bientôt une nouvelle liste

[30 septembre 2011 - 11h25]
[mis à jour le 30 septembre 2011 à 12h58]

L’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS) va très prochainement mettre en ligne une nouvelle liste des médicaments sous surveillance et/ou soumis à une réévaluation de la relation bénéfice-risque. Hier jeudi, elle a fait un point sur les médicaments pour lesquels une décision a été prise entre janvier et septembre 2011.

Selon l’AFSSaPS, « 9 médicaments ont fait l’objet d’une suspension d’utilisation sur le territoire français ou ont été retirés du marché : Actos®, Competact®, Di-Antalvic® (dextropropoxyphène), Fonzylane® (buflomédil), Equanil®, Mépronizine®, Noctran®, Celance®, Lipiocis® ».

Depuis le mois de janvier, douze autres ont été soumis à une réévaluation de la relation bénéfice/risque qui a conduit à plusieurs décisions de sécurité sanitaire : Multaq®, Vastarel®, Trivastal®, Nexen®, Ferrisat®, furantoïne, Hexaquine®, Protelos®, Alli® et Xenical®. Enfin la minocycline est aujourd’hui réservée à un usage hospitalier et les sirops antitussifs à base de Pholcodine ne sont plus disponibles en accès libre.

L’AFSSaPS précise également que « 12 médicaments psychotropes ont été soumis à un plan spécifique de surveillance ». Cette procédure a entraîné pour certains des restrictions d’utilisation ou des modifications de présentation.

Cinq types de vaccins ont fait l’objet de programmes de surveillance renforcés et spécifiques : Prévenar 13, vaccins contre le virus H1N1 et la grippe saisonnière, vaccins anti-papillomavirus, vaccins contre l’hépatite B. Enfin 28 médicaments parmi les 70 suivis dans le cadre d’un plan de gestion des risques (PGR) sont placés sous surveillance renforcée. Rappelons qu’un PGR relève d’une procédure européenne à laquelle est systématiquement soumis tout nouveau médicament, depuis 2005.
http://www.destinationsante.com/Medicam ... liste.html" onclick="window.open(this.href);return false;





Avatar du membre
Kirth
Messages : 2134
Enregistré le : dimanche 14 décembre 2008 11:54
Localisation : Isère

Suspension de l'autorisation de mise sur le marché pour le méprobamate

Message par Kirth » mercredi 05 octobre 2011 12:56

Suspension des AMM des spécialités contenant du méprobamate seul à compter du 10 janvier 2012.

http://www.meddispar.fr/Actualites/2011 ... av-buttons" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18785
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Suspension de l'autorisation de mise sur le marché pour le méprobamate

Message par Archaos » mercredi 05 octobre 2011 15:38

Kirth a écrit :Suspension des AMM des spécialités contenant du méprobamate seul à compter du 10 janvier 2012.
Merci pour l'info Kirth :smile:

Je mets la lettre de l'affsaps :

Spécialités contenant du méprobamate seul : Suspension des autorisations de mise sur
le marché (AMM) à compter du 10 janvier 2012

Madame, Monsieur, Cher Confrère
A la suite de la procédure nationale de réévaluation par l’Afssaps du bénéfice/risque des spécialités contenant du
méprobamate seul, et dans l’attente des résultats de l’évaluation européenne en cours, l’Afssaps vous informe de la
suspension des AMM à compter du 10 janvier 2012 des médicaments suivants :

  • EQUANIL 250 mg comprimés enrobés
    CIP 34009 386 093 8 7 : 20 comprimés / CIP 34009 563 300 0 3 : 100 comprimés
    EQUANIL 400 mg comprimés enrobés sécables
    CIP 34009 386 094 4 8 : 10 comprimés / CIP 34009 564 526 2 0 : 100 comprimés
    MEPROBAMATE RICHARD 200 mg, comprimé
    CIP 3400938401080- 20 comprimés
    MEPROBAMATE RICHARD 400 mg, comprimé
    CIP 3400955664918- 1000 comprimés / CIP 3400955170099- 500 comprimés


Un suivi national de pharmacovigilance mené sur la période de juillet 2009 à mars 2011 a en effet confirmé :

  • le risque de coma et de décès encouru par les patients en cas de surdosage et la survenue d’effets indésirables
    graves notamment chez les patients âgés de plus de 65 ans et ce, malgré les mesures prises de minimisation du
    risque, dont la diminution du nombre de comprimés par boîte ;
    un mésusage notamment lié au non-respect de l’indication et des durées de traitement.


L’Afssaps demande donc aux prescripteurs :

  • de ne plus instaurer de traitement avec ces spécialités ;
    d’informer leurs patients actuellement traités que ces médicaments ne seront plus disponibles à compter du
    10 janvier 2012 ;
    d’envisager une autre prise en charge des patients dès à présent ;
    d’arrêter progressivement le traitement afin de prévenir ou de limiter un effet rebond ou les effets d’un
    syndrome de sevrage.

L’Afssaps vous invite donc à diriger les patients en cours de traitement vers leur médecin traitant.
Enfin, il vous est rappelé que tout effet indésirable grave ou inattendu doit être signalé au Centre Régional de
Pharmacovigilance dont vous dépendez [coordonnées disponibles sur le site internet de l’Afssaps (http://www.afssaps.fr" onclick="window.open(this.href);return false;)
ou dans les premières pages du Dictionnaire VIDAL)].

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur et Cher Confrère en l’expression de mes salutations distinguées
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Philosss

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Philosss » samedi 31 décembre 2011 4:00

Intéressant

Je ne panique pas encore même si je prends certains de ces médicaments en dosage prescrit et non-dépassé, que je n'ai pas de comportements clairement auto-destructeurs (drogue-alcool) ni dépendance mais il est clair que de concevoir devoir changer ces médicaments sous-surveillances m'affecterait considérant que j'en tire des bienfaits.

exemple simple:

zopiclone pour finir par trouver le sommeil le soir. C'est le seul médicament qui me permet de dormir 7-8hr consécutives et me réveiller sans rester dans un état comateux dans la journée. Je dis le seul après avoir essayer divers autres classes de médicaments en tout genre.

Dormir la nuit Et être minimalement fonctionnelle le jour est un grand souci. Je hais l'état comateux, je hais me sentir l'esprit embrouillé, je hais me sentir incompréhensible ou ne pas pouvoir juste faire une simple tâche comme faire une soupe sans me sentir dépasser par la séquence d'actions simples à accomplir pour finir par la finir cette foutue soupe.

C'est ce qui se passe si je ne dors pas la nuit.

Je n'ose pas parler de mon expérience avec la methylphenidate ni de la buspirone ni du bromazepam. J'ai des doses identifiées clairement et je ne m'en passerais pas parce que ça me fait du bien sans vivre d'état comateux, d'ivresse, d'exaltation ou je ne sais quoi d'autre tout comme il ne me vient pas à l'esprit de dépasser le dosage.

Je veux bien concevoir que certains de ces médicaments peuvent avoir des conséquences sévères si et si encore mais je persiste à croire qu'avec un suivi médical régulier, il est possible de diminuer le potentiel de risques. Encore là, tout réside en un équilibre entre les bienfaits et les inconvénients.

:bras: pas question de me passer de symbicort

bref...j'ose croire que médicalement le patient accèdera à des alternatives supportables pour compenser si ces médicaments sont retirés du marché.

Et dire qu'encore aujourd'hui je me disais que mon médecin avait été brillant de me prescrire de la ritaline dernièrement, que je me sentais moins agressive et plus supportable pour les autres sans compter que je suis un peu plus capable de lire, d'écrire de me concentrer et que depuis que je prends de la bromazepam j'ai un peu plus le dessus sur les crises de panique et l'état anxieux permanent...

non non je ne panique pas mais ___________ (ajoutez y une séquence de jurons au choix :newblush: ) c est plus que de la deception que je ressentirais.

--edit--
petite fleur a écrit :je ne savais pas, du moins jusqu'à ma première séance ...
je prenais du cymbalta avant, que m'a supprimé direct aussi mon psy ...


Et cymbalta te faisait du bien?

Avatar du membre
violette
Messages : 7420
Enregistré le : dimanche 13 juin 2010 20:03
Localisation : Languedoc

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par violette » dimanche 08 janvier 2012 14:06

moi ils ont supprimé le noctran c'était le seul qui me faisait dormir, une honte, on va finir avec des cacahuètes dans un zoo je crois!!!

Philosss

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Philosss » dimanche 08 janvier 2012 18:51

violette66 a écrit :moi ils ont supprimé le noctran c'était le seul qui me faisait dormir, une honte, on va finir avec des cacahuètes dans un zoo je crois!!!

en dernier recours ici au Quebec il y a le Nozinan sous surveillance médicale serrée....idealement hospitalisation.
Désolée pour toi. Mais ce que je trouve étrange c'est que ton médicament n'ait pas un cousin de la même classe pouvant t'aider.

J'ose même plus imaginer mon état si je devais cesser de prendre la ritaline, la bromazepam, le zopiclone, mon symbicort.

Qu'est-ce qu'on a prescrit à la place de ton Nozinan maintenant?

Avatar du membre
Riton
Messages : 821
Enregistré le : lundi 17 octobre 2011 1:38
Localisation : Lille

Liste des médicaments psy sous surveillance

Message par Riton » dimanche 15 janvier 2012 18:17

On a reçu l'alerte mardi dernier on a tout mis de coté et Mercredi 11 à 9h tout le stock avait été rappelé, ce qui ne représentait pas tant que ça d'ailleurs.
Pour l'instant on attend de voir ce que les médecins vont prescrire en remplacement, et sur quels effets indésirables fixer le plus notre vigilance. Ensuite le méprobamate c'est anxiolytique, je suis pas médecin mais j'imagine que ça pourrait aller après vers le stresam sauf en cas de myasthénie ou le lorazepam (ne pas confondre avec le loprazolam qui est un hypnotique, vous faites çà à l'examen et vous êtes recalé, vous faites ça en pharmacie c'est direct en chambre disciplinaire du conseil de l'ordre des pharmaciens et selon votre avocat et les considérations du jury ça part en suspension d'exercice temporaire ou définitive. Et il ne vous reste plus qu'a livrer des pizzas).

Et puis bon, initialement, c'est pas des traitements au long cours, en théorie il faut surmonter son état après 12 semaines maxi et progressivement arrêter le traitement.
De ces états qui vous réchauffent un instant les yeux pour ne vous laisser qu'un peu de sel sur les joues
Honte au deuil permanent de l'existence!
Chaque nuit est une victoire, chaque jour une occasion.
Mon Salon


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message