Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA), Prises/Pertes de Poids dans le cadre de la Dépression.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » jeudi 19 octobre 2017 5:24

Bonjour à tous ! :wink2:

À 22 ans je pesais 43 kg. Une grave dépression avec 6 tentatives de suicide ( j en connais les causes) et au fil des anées l anorexie s est transformée en boulimie, atteignant au plus haut 90 kg c etait il y a 4 ans. :newblush:
Depuis quelques temps l anorexie a refait surface, en perdant vite du poids, je pèse depuis ce matin 77 kg.
Je ne ressens plus la faim, ne m alimentant que dee yaourts à 0 pourcent, du jambon , 3 tartines le matin et de la salade. Mon abdomen est diforme. La nourriture et moi meme me dégoute. Mon poids est mon obsession ! La balance aussi. Le miroir me reflète tout cet amas de graisse. C est une réelle souffrance, de la culpabilité à chaque bouchée est mon calvaire accompagné d une une honte.
Il m arrive de perdre pieds quand je reprends quelques grammes après chaque pesée ( 4 fois par jours ).
J ai un rituel dont je ne peux me détacher, manger toujours les memes aliments, j aimerais faire un poids plume. Peut etre me sentirais mieux dans un corps si souvent sali et abimé.
J en avais parlé à mon ancienne psychiatre qui n avait fait que survoler mon problème de TCA.
Ma priorité, ne plus reprendre de poids et surtout ne plus jamais avoir de crises de boulimie, l horreur quand elles partent en vrille, ne plus avoir le controle de soi, ingurgité une énorme quantité de bouffe en un temps record, le dégout de soi.et la culpabilité.
Ce dimanche je suis dans l obligation de faire un resto chinois, et je redoute les regards insistants quand ils verront qu il n y aura rien dans mon assiette. Ne supportant plus le gras :newblush:
Comment faire pour éviter le malaise qyi va s instaurer tout au long du repas ?
Je n aime pas les restos et accompagnée de c...., ma situation va etre difficile à gérer.
Je sais que je vais etre flinguee des regards et jugée.
Moralement ca va me mettre un sacré coups au moral, j ai peur et aimerais rester dans ma bulle.
Que faire sachant que je ne peux renoncer à ce repas ?
Je suis écrasée par la fatigue, manque de forces, tout m epuise meme les tca !
Suis si laide, l horreur en personne, bisous tendres et merci de avoir pris le temps de me lire.
Courage à vous tous qui êtes dans le même cas que moi. Ca me bouffe de l intérieur :bisouss:

Avatar du membre
violette
Messages : 7420
Enregistré le : dimanche 13 juin 2010 20:03
Localisation : Languedoc

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par violette » jeudi 19 octobre 2017 9:37

Ma mère était anorexique, elle l'a toujours été,
jamais elle ne mangeait , je la suppliais de prendre un jus d'orange elle refusait

quand elle a sombré dans la demence je l'ai mise en institution
pour ma part j'ai du mal avec l'alimentation, je rejette la viande , le poisson , la charcuterie,
depuis mon cancer je suis interdite de soja dommage j'aimais bien les steaks de soja
donc je suis souvent avec legumes, crudites, fruits , yaourts mais je ne fais pas de forcing

par contre j'aimerais manger mieux, j'ai pris du poids avec mon handicap j'ai perdu ma mobilité, donc je brule pas mes calories, mais je ne me fais pas de souci , je pense qu'il faut retrouver un peu de serenité pour se mettre en accord avec son corps,
tu peux prendre un repas moins calorique au restau ??
à bientot vio :bisouss: on en parle quand tu veux :fleur:

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » jeudi 19 octobre 2017 10:06

:bye: coucou Violette,

Les tca empoisonnent nos vies, allant de la joie à la tristesse. Elle nous éloigne et on s enferme peu à peu dans sa bulle.
J imagine le stress que ca t entrainait voyant ta mère ne rien avaler. Et meme si ca partait d un bon sentiment, dans cet état là on refuse tout.
Depuis combien de temps as tu des soucis avec la nourriture ?
En as tu déjà parler à un médecin ?
Penses tu etre atteinte de TCA ? Ce qui est super, tu manges de la viandes, des légumes, de la charcuterie, ce qui n est pas mon cas, j ai tout supprimé inconsciemment, et le gras ne passe plus.
D ou mon anxiété pour dimanche oû beaucoup d aliments sont gras, n aimant pas leurs viandes et légumes.
Je pense que je mangerais deux yaourts et une tranche de pain pendant le trajet. Je vais etre si mal à l aise. J essaie de ne pas trop y penser.
Quant à mon corps, je ne l ai jamais accepté. Et je doute que nous le puissions un jour.
Ce fut un réel plaisir de partager nos moments de doutes avec toi ! :wink2: :smile: :love1: :love1: :love1: :love1: :love1: :love1:

Avatar du membre
violette
Messages : 7420
Enregistré le : dimanche 13 juin 2010 20:03
Localisation : Languedoc

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par violette » jeudi 19 octobre 2017 13:03

Non petitalienne je rejette je veux dire que je ne mange pas de viande , ni de poisson, ni de charcuterie, ni d'oeuf
je suis végétalienne

tout est parti du fait ,
j'avais un lapin au cellier avec mon père j'avais je sais pas 6 ans, il était domestiqué , un géant des flandres un male, on avait des femelles que mon père faisait reproduire,
et un jour ma mère avait fait un civet , j'avais la cuisse dans la bouche quand ma mère m'a dit " tu sais ce que tu manges ?," j'ai dis " un civet"
elle m'a repondu
"non tu manges jeannot", j'ai posé la cuisse avec une grosse envie de vomir ce lapin était important pour moi je l'appelais doucement, il venait pour que je le caresse, comme un chien, c'était mon ami........ un de mes amis avec les chiens ( je suis fille unique) ma mère a toujours été cruelle,
je me suis tournée vers mon père j'ai dis "c'est vrai" et lui mort de honte m'a dit" oui", j'ai dis "pourquoi" - parce que ta mère me l'a dit !!

c'est dire qui decidait , commandait à la maison
je mangeais peu en fait, depuis que ma mère m'avait sevré du lait maternel je refusais un peu tout aliment,

ensuite je me suis retrouvée en preventorium , j'avais pas faim et ça a continué, sauf pendant l'internat où j'avais de l'appétit avec les copines
mais je sais que j'ai des troubles alimentaires, certains aliments me degoutent rien qu'en les regardant

je suis sure que ma mère a eu une grosse incidence sur moi, bien que je mange, mais certains jours je ne mange pas mon estomac ne veut pas, je fais une diète hydrique, ça ne peut pas faire du mal

finalement je ne me force plus à manger certains produits, car après, ( j'ai une hernie hiatale) j'ai des reflux, ce qui compte c'est que je me nourrisse, je mange des cereales des fruits, etc.. fromage, desserts,
je n'ai jamais vu de medecin lorsque je suis hospitalisée je dis que je suis vegetalienne, ce qui gonfle tout le monde, on ne sait pas quoi me donner à manger

quand j'ai eu ce cancer, la diététicienne me disait "on va vous donner quoi" je ne mange pas les oeufs non plus .............

j'ai fais une grave anémie férique en avril là, mais ce n'est pas du à mon alimentation mais au fer, je saignais, mon hernie saignait,
ce n'est pas opérable,

j'ai été transfusé, perdu une partie de mon énergie, mais je vais bien si ce n'est les infections urinaires à repetition,


mais etre obligé d'appeler le medecin pour mettre ma mère sous sérum glucosé était l'enfer pour moi, et en plus elle refusait tout, elle n'a jamais été soigné, mon père et moi on a supporté , je pense que la psy ne lui aurait rien apporté,

non je n'ai parlé de ça avec quiconque, du medical, je vis avec, c'est supportable, je mange ou pas ça n'est pas important............je ne fais pas de boulimie sauf si j'ai envie de grignoter je mange une biscotte ou une pomme, je pense que si on a besoin de manger, il y a une question de mal etre dans les deux cas,

je travaille depuis 2 ans dessus en thérapie comportementale, je vais mieux , je suis moins angoissée moins sur le qui vive par rapport à mon vécu , voilà kiss :fleur:

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » jeudi 19 octobre 2017 13:32

C etait de coutume autrefois de manger du lapin. Ils me donnaient la cervelle, à en gerber. Mon géniteur égorgeait le cochon sous mes yeux, je me souviens encore de son cri, pauvre bete.
Que t apportes les seances comportementales ?
Y trouves tu ton compte ?
Ce midi juste un dessert à 0 pourcent, j aime me sentir légère au risque de tomber :love1: :love1: :love1: :love1: :love1: :love1: :love1: :love1:


Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3584
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par Miet » jeudi 19 octobre 2017 14:14

:bye: petitalienne
Tu ne vas pas être très contente, mais je vais te remonter les bretelles ...

Je lis deux choses dans ton premier post :
1) ton obsession pour ton poids
2) la crainte du retour de la boulimie qui t'a fait tant souffrir par le passé.

Ce sont pour moi deux peurs "classiques" dans une rechute dans les TCA.

Je comprends la nostalgie du corps anorexique, je l'ai éprouvé tant de fois. Mais essaie de te rappeler la souffrance de l'anorexie. La dépression, les envies de mourir, la fatigue constante, le froid, l'isolement. Et moi, ce qui m'aide à ne pas replonger - même si je ne suis pas guérie, mais en "rémission" - c'est de penser à la pire des souffrances de cette époque, celle des hospitalisations et surtout celle de la reprise de poids contrainte.
Tu es passée par là, essaie de te rappeler des mauvais côté ...
Tu parles de thérapie comportementale. Au premier entretien, on m'a demandé de prendre une feuille et de la partager en 2 : les avantages et les inconvénients de l'anorexie. Ça aide à faire le point. Tu pourras, si tu le souhaites, partager ça avec nous.

J'ai connu aussi les repas tous pareil, parce qu'ils rassurent et qu'on sait qu'avec, on perds du poids. Mais ça isole, et tu t'en rends compte puisque tu as peur de cette sortie au resto. Je te donne un conseil pratique, même si je devrai pas, parce que c'est nourrir ton anorexie, mais je veux que tu puisses sortir avant tout. S'il y a un wok, c'est l'idéal. Tu choisi toi même tes aliments, opte pour des légumes et viande type volaille ou poisson et crevette. Le mode de cuisson n'est pas gras (même si tu vois le cuisinier mettre de l'huile, c'est moins gras et moins sucré que les plats en sauce de là-bas). Tu peux aussi opter pour les rouleaux de printemps qui sont très sains (c'est ce que je prenais quand j'étais ano). Et en dessert, il y a souvent des salades de fruits.

Ensuite, tu le sais, l'anorexie N'EST PAS UN BON MOYEN DE PERDRE DU POIDS ! C'est dur à croire quand on est plongé dans ce gouffre, mais tu vas perdre de la masse musculaire (=masse maigre) et tu vas donc augmenter ton pourcentage de masse grasse dans le corps. Et je sais que ce n'est pas ce que tu souhaites. C'est la différence entre amaigrissement (ce que tu dois viser) et dénutrition (ce que tu dois éviter). Je m'explique :

Imagine une personne de 100kg, avec 50kg de masse grasse et 50kg de masse maigre. Elle a donc 50% de masse grasse. Maintenant, imagine qu'elle perde 10 kg.
Dans le premier cas, elle perd 10 kg de graisse en modifiant son alimentation, en augmentant le volume d'activité physique, bref en suivant les conseils diététiques recommandés. Elle pèse 90 kg, répartis comme suit : 40 kg de masse grasse et 50 kg de masse maigre. Elle a maintenant 45% de masse grasse. Elle a donc eu un amaigrissement.
Dans le second cas, elle a une fonte musculaire lié à une mauvaise alimentation (elle s'affame, comme dans l'anorexie) et perd donc 10 kg de masse maigre. Elle pèse elle aussi 90kg, mais composés de 50kg de masse grasse et 40 kg de masse maigre. Elle a maintenant 55% de masse grasse, c'est une dénutrition.

Quant à ta peur du retour de la boulimie, tu mets en place tous les facteurs qui vont te faire rechuter : ton corps crie famine, et pour l'instant ton cerveau abdique et te laisse faire, mais à un moment, quand il n'en pourra plus de ces privations, il va reprendre le dessus et les crises de boulimie vont réapparaître parce que c'est le moyen qu'il aura trouvé pour permettre à tes muscles et organes vitaux d'avoir leurs apports minimaux. Et ça non plus, ça n'est pas ce que tu souhaites, tu vas te détester à nouveau de céder, alors que c'est un processus de sauvegarde que tu ne pourras pas éviter ...

Tu as pour l'instant l'illusion du contrôle, mais c'est de courte durée ...

J'espère que tu répondras à mon message. Je reste dispo pour t'aider, en tant qu'ancienne combattant :wink2:
Courage, il n'est pas trop tard pour inverser la vapeur et trouver un moyen plus sain de revenir à un poids santé dans lequel tu te sentes bien ...

Je t'embrasse fort fort fort (malgré toutes mes remontrances :rire1: )
:love1: :bisouss:
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Avatar du membre
violette
Messages : 7420
Enregistré le : dimanche 13 juin 2010 20:03
Localisation : Languedoc

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par violette » jeudi 19 octobre 2017 14:17

Oui aucun psy n' a cherché à savoir ce que j'ai vécu, il faut se libérer
les AD ne sont pas pour moi
en fait il restait juste l'angoisse et la souffrance

je me soigne avec des plantes pour mes pathologies, sinon je prend ce que je dois prendre
pour la thérapie j'en avais fais en 80, je ne pouvais plus rentrer dans les grands magasins etc ça m'vait soulagé
idem mais plus long puisque je ne suis libérée qu'au fur et à mesure,
parler de ce qui m'a fait le plus de mal , de mes traumas n' a pas été facile,
j'étais en colère en permanence , je me sentais coupable d'un tas de choses aussi,
j'ai eu une vie compliquée, chaotique aussi

mais j'ai eu la chance de faire un métier que j'ai toujours aimé, ça m'a permis de tenir
à la mort de ma mère j'ai compris que j'avais un grave problème , bien que je savais que je n'aurais pas de reponse,
trouver en moi le chemin d'une forme de libération

ma sophrologue est une femme de 60 ans qui a l'habitude , sa therapie est bonne
elle permet aux malades de progresser au fur et à mesure
etre mise en relaxation profonde agit bien sur moi, je ne sais pas toujours me relaxer enfin c'est pas facile
donc avec la relaxation , la préparation, le message qu'elle dit quand je suis relaxée, mon inconscient travaille,
et au fil des mois, j'ai vraiment progressé, sauf au debut où j'ai fais une crise de panique mais on a reglé ça aussi

là je fais une pause je me sens bien, disons que je n'ai plus de colère , une forme de serenité ,
les blessures deviennent de vieilles blessures, je ne suis plus à vif

c'est pour moi la seule méthode qui m'a permis d'avancer kiss :fleur:

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » jeudi 19 octobre 2017 15:27

je t avais répondu mais mon message n 'est pas partit,

:bye: Coucou Miet ,

permet moi de te féliciter pour ta rémission, depuis combien de temps peux tu souffler ?
je te remercie sincèrement pour l 'aide que tu m apportes et tes écris qui sont si juste. Oui mon poids comme la balance sont mes obsessions, redoutant les repas. je n ai jamais été hospitalisée pour les TCA, j imagine ce que tu as du subir. tu comprends parfaitement mes angoisses, mes peurs, ma souffrance. je redoute chaque bouchée, et cette peur incessante d avoir repris du poids. je ne ressens plus la faim !
j ai essuyé beaucoup de remarques par le passé, et un environnement difficile, d ou mes débuts d anorexie.
je n aime pas mon image. Grosse fatigue. j essayerai le wok ce week end, j aimerais juste pouvoir me cacher dans un trou de souris, je suis preneuse pour tes conseil, je me sens si nulle. Comment changer ?
j ai peur et j espère ne pas avoir choqué, n étant pas mon but. petit message certes, mais quel a été ton parcours puce pour réussir a etre en rémission ?
bisous tendres, et encore mille mercis, je t ai répondu un peu tardivement, je m en excuse

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3584
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par Miet » jeudi 19 octobre 2017 15:56

permet moi de te féliciter pour ta rémission, depuis combien de temps peux tu souffler ?
Ah, je n'avais jamais calculé depuis quand j'étais tranquille, merci à toi pour cette prise de conscience ! Et bien je dirais que c'est depuis janvier 2017, mais ça s'est fait petit à petit.
quel a été ton parcours puce pour réussir a etre en rémission ?
Ça n'a pas été une ligne droite ...

La boulimie avait repris en octobre 2014, j'ai été sondée à domicile pour le sevrage (c'est vraiment pas drôle, je te souhaite de pouvoir l'éviter. En plus, je "jouais" avec vu qu'il n'y a pas de surveillance et que je vivais seule, c'est à dire que des fois je ne mangeais rien de la journée et ne passait que les 500kcal de la poche la nuit, et donc évidemment, je perdais du poids, et refaisais des crises de boulimie).

Puis l'anorexie m'a rattrapée en août 2015, mauvaises conditions de travail et stress intense, ça m'aidait à supporter tout ça. J'ai été arrêtée par mon médecin parce que j'avais perdu 5kg en 15 jours. Je n'ai jamais repris le travail.

Comment je m'en suis sortie ?
J'ai été hospitalisée 5 mois en clinique à orientation psychanalytique (ça va plus vite en thérapie comportementaliste, mais on ne résout pas le fond du problème) pour une reprise de poids : horrible, pesée de dos, repas en chambre, seule, activité soumise à la reprise de poids. En parallèle, je voyais la psychiatre tous les jours (bon ça, c'était bof comme aide), et la psychologue 2x/semaine, ça m'a beaucoup aidé.

Sevrage des crises de boulimie par toilettes fermées à clé H24, c'était vraiment d'une violence inouïe pour moi.

Puis quand je suis sortie de la clinique, je faisais encore des crises de boulimie, et je n'avais qu'une idée : reperdre tout le poids. Je me suis mise à la muscu, régime et compagnie, donc évidemment, crises de boulimie, c'était horrible.

Du coup, j'ai demandé à un médecin d'une clinique spécialisée dans l'anorexie (plutôt comportementaliste) de me reprendre (j'y avais fait un "séjour" de 2 mois quelques années avant). Il m'a dit que j'avais déjà été assez hospitalisée en 2016 et qu'il refusait de "m'enfermer" à nouveau. Du coup, il m'a proposé d'intégrer l'hôpital de jour de son service. J'y suis allée 1 jour par semaine pendant 6 mois, et c'est ça qui m'a guérie. Pas tant les ateliers, mais de voir toutes ces jeunettes maigrissimes qui se complaisaient dans la maladie, ça m'a dégouté de l'anorexie.
Quant à la boulimie, ça s'est plus ou moins arrêté tout seul quand j'ai retrouvé un équilibre de vie, et aussi avec le travail des infirmiers qui m'appelaient une fois par semaine en plus de ma journée d'HDJ.

Mon premier atelier à l'HDJ, pendant 3 mois, c'était la confection d'une jupe. On travaillait sur les mensurations, l'image du corps, la féminité. Ca m'a aidé, mais pas arrêté la boulimie.
Le deuxième atelier, c'était "bien être", des massages par les infirmers et de la relaxation, ça m'a fait un bien fou d'accepter de laisser quelqu'un voir et toucher mon corps, aussi imparfait soit-il, ça m'a aidé à relativiser cette notion de perfection que je m'infligeais ...

tu comprends parfaitement mes angoisses, mes peurs, ma souffrance. je redoute chaque bouchée, et cette peur incessante d avoir repris du poids. je ne ressens plus la faim !
Il faudrait accepter de l'aide d'un professionnel, seule, c'est vraiment dur de lutter. Depuis quand tu as rechuté dans l'anorexie ?
J'ai vu diététicien et nutritionniste, bon c'était plus pour le suivi du poids et un "régime" à suivre avec des aliments à réintroduire, et puis pour le suivi de la sonde à domicile. Aide importante, mais c'est oublié que les TCA sont des maladies psychiatriques.

Ensuite, j'ai vu psychologue et psychiatre de toute obédience, TCC, psychanalyse ... Et ça aide vraiment à comprendre pourquoi on a ces comportements, de quoi on se protège par les TCA, comment trouver en soit les forces de combattre l'anorexie etc.

Je suis toujours suivie par une psychiatre addictologue spécialisée dans les TCA. On se voit une fois tous les 15j quand ça va pas, une fois par mois habituellement. Ca me fait beaucoup de bien, même si je suis en rémission.

Je suis heureuse en ménage et j'essaie d'avoir un bébé, donc plus question pour moi de ressombrer (même si j'avoue toujours éprouver du plaisir quand je vois le chiffre de la balance baisser ... Mais je reste raisonnable, je crois)

Espérant t'avoir aidé ...
N'hésite pas si tu as d'autres questions !
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » mardi 24 octobre 2017 17:21

Mercis du fond du coeur pour tes réponses, soutien, tu es adorables !
J espere que tu auras bientot la joie de la venue d un nouveau petit bout de chou :wink2:
Est ce les TCA qui t ont privé de ce bonheur ? En me disant " j essaie "
Ce sera mon voeu le plus cher et le plus beau pour toi ma belle ! Tu le mérites, et suis certaine que tu auras la fibre maternelle :wink2: , tu seras une très bonne maman :love1:
C est super que tout se passe bien dans ton ménage et c est très important du soutien que l on peut t apporter. Ce n est pas le cas pour tout le monde :pense:
Dimanche dernier, je me suis rendue au resto, la trouille au ventre, je n ai malheureusement pas pu suivre ton conseil :newblush: en mangeant wok. J ai pris 3 cuillérées de riz cantonais, non pas sans douleurs morales, et ces yeux braqués sur moi :tourne: 3 heures à rester à table, 3 heures de souffrances, 3 heures ou j aurais aimé rentrer, 3 heures avec cette obsession du poids, je ne recommencerais plus puce, c était terrible vraiment !
On m a demandé si je ne mangeais que ca ? Je n avais pas faim et si mal à l aise, ne me sentant pas à ma place et de trop autour de cette table.
Si j avais pu me sauver.....
Je ressasse depuis, suis bien mieux seule avec mes yaourts, salades et pain complet.
Je n ai plus envie d un psy, ils m ont tellement décu ! Impensable !
Ton parcours a été difficile pour toi ma belle, mais j espère sincèrement que tu es heureuse, surtout avec ta rémission :up: :up: :up: dont je ne peux que te féliciter.
J ai mis du temps à te répondre :newblush: mille excuses poulette, saches que je pense très fort à toi et que tu es adorables de me soutenir comme tu le fais. Bonne soirée à toi, tu es l un de mes rayons de soleil, je t aime fort et mille mercis, continue sur ta lancée.

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » mardi 24 octobre 2017 17:34

Oubliée de te répondre. L anorexie est revenue depuis quelques mois avec des crises de boulimie, difficile à dire au fond. Bonne soirée louloute. :offre:

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3584
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par Miet » jeudi 26 octobre 2017 10:45

L anorexie est revenue depuis quelques mois avec des crises de boulimie, difficile à dire au fond.
Et tu as perdu combien de kilos ?

Pour ton repas de dimanche, j'avais lu dans ton salon. Dommage ...

Et pour mon envie de bébé, en effet il a du être différé à cause de l'anorexie puisque j'ai longtemps eu des périodes d'aménorhée, puis parce que mon compagnon et moi nous sommes séparés à cause de mes crises de boulimie. Il nous aura fallu deux ans de pause pour arriver à revivre ensemble. On a commencé les essais bébé en mars/avril, mais pour l'instant ça ne donne rien. On espère chaque mois.
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » jeudi 26 octobre 2017 10:56

Coucou, merci d etre là

Depuis quelques mois j ai perdu 8 kilos. Mon regret de ne pas pu obtenir l accord jusqu au bout pour ma sleeve. C etait prévu pour l année dernière. Oui j étais décue pour dimanche. J aimerais essayer ce midi réintroduire un peu de féculents avec des légumes. Mais est ce que ca ne fera pas de trop ? Peur de vomir. Et toujours ma peur de grossir. Je prendrais rendez vous avec une diététicienne. Qu en penses tu ma belle ?
Et toi comment vas tu ? Tu es un Amour, je t adore fort tu sais. Merci pour tout, ca me touche en plein coeur pour tout ce que tu fais pour moi. :love1:

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » jeudi 26 octobre 2017 14:54

Je croise les doigts pour que bientot vous puissiez avoir ce bb tant attendu !
En périodes de crises de boulimie, j engloutissais surtout le soir. Me cachant ! Beaucoup de honte et de culpabilité. Mon mari fouillait dans le frigo le lendemain matin, me relatant tout ce que j avais englouti. J etais si humiliée et de l incompréhension de sa part. J espère pour nous deux que nous revivrons jamais cette période là de tant de souffrance.
Je vais partir demain, quelques jours poulette, j espère que tout ira bien pour toi. Comme les autres Amies, je t emmènerai dans mes valises :wink2:
Ne sachant pas si je pourrais me connecter, tu seras dans mon coeur et mes pensées.
Tous mes meilleurs voeux pour toi, en espérant que tu ailles bien à mon retour :bye:
Je t embrasse bien fort et mille mercis pour tout.

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3584
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par Miet » jeudi 26 octobre 2017 18:02

C'est déjà très bien de voir une diététicienne, elle pourra t'aider à perdre du poids de manière plus saine sans te faire du mal. Mais j'aimerai que tu puisses parler aussi à un psychologue, ça te ferait du bien. Il y a un site avec un répertoire de psy spécialisés dans les TCA. Tu habites quel département ? (Si tu veux bien le dire, sinon je te passerai le lien du site, mais là je ne l'ai pas sous les yeux, je suis sur mon tel)

Et pour ton mari, je suis désolée qu'il se montre si peu compréhensif et même humiliant. Le mien a toujours su m'entourer, c'est moi qui avait mis un terme à notre relation pour l'épargner quand ma boulimie était devenu trop violente.

Bisous et profite bien de tes vacances !
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » jeudi 26 octobre 2017 20:23

Ma louloute, je ne peux pas et je n ai plus envie de voir un psy, hormis si ca vient de moi. Je comprends ta démarche puce, mais je me connais, si ce n est pas volonté, ce sera voué à l échec. Ce soir j ai osé parlé de mon retour de l anorexie à mon mari et ma fille, ils m ont regardé comme si j étais un extraterrestre, silencieux, et moi je me sens soulagée d avoir pu me confier à eux. Je ne sais pas comment va réagir mon mari, j espère qu il ne sera pas blessant ou humiliant. Bonne soirée ma belle.merci encore.

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » dimanche 12 novembre 2017 19:17

Bonsoir ma puce :love1:

J ai beaucoup beaucoup de mal à poser des mots, d oû mon absence ici, j essaie.
Il y a quelques jours, un retour d une crise de boulimie, avec une reprise de poids, je me suis empiffrée comme une ogre, j avais des nausées, dégoutée de revenir dans mes vieux travers, ayant tout perdu, le controle. Je ne veux plus de ces crises, je les ai trop bien connu, avec cette perte de controle, bouffant des chips, des paquets entiers, à m étouffer et recommencer chaque soir. Non je ne veux plus retomber dans la boulimie et grossir à vu d oeil en me goinfrant jusqu à en faire péter la panse. Je ne veux plus de cette violence. Je veux juste et le réclame de la légèreté.
Ne plus n etre que du gras dans ces moments là. J ai peur de cette obsession à la bouffe, j ai peur de ne pas pouvoir maigrir, j aimerais juste me sentir normal,. J essaie de moins me peser, mais ca aussi c est mon obsession. Je reste sur ma salade et mon dessert . À manger toujours la meme chose. Au fil des mois j ai supprimé beaucoup d aliments, un retour à mon enfance quand je faisais un poids plume. J espère que ce nouveau corps m aidera à m accepter et peut etre me sentir mieux, j en sais rien.
Je n ai plus faim. Une chaine sans fin
Courage à toi ma Miet chérie, ou en es tu ?
Je pense souvent à toi et te remercie pour tout, tu es adorable, j ai honte et peur d une nouvelle crise, :newblush: bisous :love1: :bisous1: suis de tout coeur avec toi !

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3584
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par Miet » dimanche 12 novembre 2017 21:00

Malheureusement, les crises sont rarement évitables en cas de privations telles que les tiennes ... Mais tu le sais. La seule solution est d'augmenter son apport calorique journalier. Mais ça, je sais que c'est très dur pour toi.

Moi, mes crises avaient lieu la nuit, alors le soir je prenais un complément hyper protéiné (normalement en complément du repas, mais bon j'avoue que parfois je n'étais pas sérieuse) à 300 kcal pour me "caler". Ça a marché pendant un moment. Et puis après ça n'a plus suffi et j'ai décidé avec mes médecins de passer à la sonde la nuit. Ça, ça m'a bien aidé.

Mais j'étais très bien suivie, psychiatre, psychologue, nutritionniste et diététicien. + mon généraliste pour le suivi hebdomadaire du poids et des bilans sanguins.

Je sais que tu ne veux pas revoir de psy. Mais je crois que ça t'aiderait quand même de te confier à un soignant. Est-ce que tu as une bonne relation avec ton médecin généraliste ? Il pourrait assurer ton suivi, et peut-être t'orienter à un confrère plus spécialisé que lui ?

Je vois que tu coules et ça me fait de la peine. Je sais que l'anorexie n'est pas qu'une question de poids. Pour toi comme pour moi, c'est aussi nier le corps qui a été souillé. Le faire disparaitre ... Il faut que quelqu'un d'autre que toi puisse y mettre un point d'arrêt. Sinon quoi ? Perdre encore du poids, refaire des crises de boulimie, te priver à nouveau pour reperdre. C'est sans fin ... Et ton corps, lui, il existera toujours. Il faut que tu puisses travailler sur tes traumatismes d'enfant, même s'ils sont innommables ...

Mais je suis bien incapable aujourd'hui d'appliquer mes propres conseils. Même si je les ai dans un coin de ma tête et qu'ils sont mes gardes fous ...

J'ai pu freiner un peu les grosses orgies de bouffe (qui ne sont pas des crises de boulimie, elles n'ont rien à voir, ni sur les quantités ingérées, ni sur la durée, et encore moins sur le procédé - mes crises je les fais seule, dans une tenue particulière, et purge ensuite). Ca, c'est juste des gros repas de famille, mais je n'arrivais pas à m'arrêter de manger pour autant.

Hier, dernier repas de famille, j'ai mangé très très modérément, sans être non plus dans la privation. Un juste équilibre.
Mais chez moi, ça sera plus compliquée parce que je serai seule à gérer mes repas le matin et le midi. Donc ils peuvent être inexistants si je ne suis pas sérieuse. Je vise entre 5 et 8 kilos à perdre. Je sais pas en combien de temps. Ma partie malade me dirait "avant noël", mais ma partie modérée me dirait d'ici février. La dernière partie de moi, celle qui donne plein de conseils aux gens, me dirait -8kg sur un an. Mais ça, c'est pas possible pour moi ...

Voilà, je file, je reviendrai te lire ici.
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » mercredi 15 novembre 2017 16:58

Merci de ta réponse ma chérie :love1:

Tout ca pour te dire que sans toi puce, je n aurais pas réalisé ma petite victoire ce midi en allant au Macdo. Petite victoire qui ne durera pas, prise de poids qui nous effraie, un regard sur soi négatif, une perte de confiance depuis fort longtemps, un corps souillé, j ai mal comme toi et n arrive pas à cracher le morceau. Je n en peux plus avec le corps médical, et mon médecin traitant n est pas du tout à l écoute et tellement. Pourtant si je mange toujours aussi peu, je serais obligée un jour de lui en parler, mais j ai tres peur de sa réaction, de son jugement. C est un nouveau médecin qui au final ne sait que peu de choses sur moi au final, et pas du tout sur mes TCA et mon calvaire et mes ts pour tous ces viols.


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message