Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
nico75
Messages : 21
Enregistré le : lundi 13 août 2018 17:19

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par nico75 »

Ostinato a écrit : dimanche 26 août 2018 20:37
Pose lui la question sur la Depakine et le Depakote. Pourquoi les deux ?
C'est Depakote le matin, et Depakine le soir...

Mais de toute manière, je ne ressens aucun bénéfice, avec n'importe quel traitement.
Avatar du membre
Ostinato
Messages : 6892
Enregistré le : mardi 10 novembre 2015 19:00

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Ostinato »

nico75 a écrit :
Mais de toute manière, je ne ressens aucun bénéfice, avec n'importe quel traitement.
Il faut chercher, chercher encore, avec l'aide de ton psy.
Avatar du membre
nico75
Messages : 21
Enregistré le : lundi 13 août 2018 17:19

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par nico75 »

ça fait 20 ans que je cherche, des psys j'en ai vu, j'ai eu des hospitalisations aussi, des électrochocs, j'ai fait du yoga, de l'hypnose, j'ai bouffé des quantités d'antidépresseurs, de régulateurs, d'anxiolytiques, mais je rechute toujours.

J'ai de grands moments de désespoir car j'en arrive à ne plus faire confiance en quelque traitement que ce soit...
Avatar du membre
Ostinato
Messages : 6892
Enregistré le : mardi 10 novembre 2015 19:00

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Ostinato »

ça semble sévère. Les électrochocs c'est un peu quand rien d'autre ne fait d'effet je crois. Il y a aussi le packing, une enveloppe tactile (les linges mouillés et serrés qui collent à la peau tout entière). Tu dois être au courant. Là je n'y connais rien. Je ne sais pas si c'est bien.
Avatar du membre
nico75
Messages : 21
Enregistré le : lundi 13 août 2018 17:19

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par nico75 »

On va bien voir pour un nouveau traitement, début septembre, je sais qu'il y aura l'abilfy entre autres, à voir...

Mais si en plus des dépressions j'ai des problèmes de libido, on ne s'en sort plus...

On verra bien...
Avatar du membre
Ostinato
Messages : 6892
Enregistré le : mardi 10 novembre 2015 19:00

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Ostinato »

nico75 a écrit :
Mais si en plus des dépressions j'ai des problèmes de libido, on ne s'en sort plus...
ça c'est provisoire. Ne t'inquiète pas.
Avatar du membre
Ender
Messages : 137
Enregistré le : mercredi 18 avril 2018 15:13

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Ender »

Bonjour

Voici mon expérience personelle :
- ZOLOFT : grosse baisse de Libido et problèmes érectile + d'autres symptômes, j'ai du arrêter après une semaine car je ne l'ai pas supporté
- NORSET : là c'était miraculeux, aucun problème de libido, aucun problème érectile, par contre j'ai du l'arreter après 4 mois car même en ayant doubler la dose à 30mg, aucune amélioration de mon état dépressif
- PROZAC : je viens de commencer, depuis 1 semaine, là par contre baisse de libido importante, pas de problème éréctile mais très peu de sensation et de plaisir pendant l'acte, impression d'avoir le sexe anésthésié, j'espère que cette effet secondaire va partir rapidement car c'est énérvant...
Avatar du membre
ami1
Messages : 1571
Enregistré le : jeudi 08 mars 2012 9:43

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par ami1 »

Salut Ender,

c'est un point qui paraît complètement secondaire quand on est au fond du trou mais qui devient important quand ça va mieux. Je suis sous lithium et paroxétine et pour moi (je précise et j'insiste), ce n'est pas la libido qui déconne mais l'érection et l'éjaculation. C'est la M.... pour moi.
Je veux dire que j'ai toujours envie et j'aime le sexe mais quand je passe à l'action c'est la misère et j'arrive à me mettre la pression à force...

Mais la fatigue doit aussi jouer puisque ces médocs nous fatiguent, en plus de notre état.

En conclusion, c'est un problème à aborder avec son psy et peut-être un sexologue car ce n'est pas un petit problème.
Avatar du membre
Somebody59
Miss Toutankh
Messages : 1680
Enregistré le : dimanche 02 septembre 2018 14:02

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Somebody59 »

Je suis sous seroplex depuis 7 mois, libido toujours pas revenu, sécheresse vaginal, anorgasmie, j'en ai marre. Ma psy me dit de faire passer cela au second plan, comme lad semble fonctionnait pas trop mal sur mon trouble mais j'ai peur qu'à force cela joue sur mon moral ou mon couple
talou
Messages : 1
Enregistré le : vendredi 24 mai 2019 21:52

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par talou »

Bonjour tout le monde, je suis nouvelle ici
Je souffre de dépression depuis deux ans et demi, ça n'avance pas alors.... en fait.... je me suis inscrite ici parce que peut-être une personne saura me répondre. Je ne peux pas poser cette question à mon généraliste (encore moins à mon psychiatre!). Cela fera un mois dans deux jours que j'ai arrêté tout traitement (sans diminuer progressivement et seule évidemment). Ma question c'est : quelqu'un sait-il au bout de combien de temps peut-on parler de sevrage??? Hors de question de faire marche arrière bien sûr. Enfin voilà quoi, je sais que beaucoup me diront qu'il ne faut pas faire ça mais ma vie m'appartient et les médocs ne font que couvrir les problèmes! Ca vous endort, vous trompe et ça ne solutionne rien au fond.
J'adorerais lire vos réponses telles qu'elles soient alors par avance un grand MERCI. Bonne journée à vous tous. Bises
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 5309
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Antonio »

Hello. Si c'était un neuroleptique, il n'y a pas de sevrage. Si c'était un antidépresseur, il n'y a généralement pas de sevrage (plutôt une réapparition des symptômes dépressifs, mais pas de sevrage). Pour les benzodiazépines, tu aurais senti le manque en moins de 48 heures.

Comme cela fait 4 semaines, tu n'as pas à t'inquiéter, mais reste prudente avec l'automédication et les arrêts sans avis médical.
Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 6314
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Miet »

Antonio a écrit : samedi 25 mai 2019 11:23
Si c'était un antidépresseur, il n'y a généralement pas de sevrage (plutôt une réapparition des symptômes dépressifs, mais pas de sevrage)
Pas d'accord , J'ai eu un sevrage terrible avec le seroplex, décharges électriques dans la tête et les lèvres, et je l'ai revécu avec un autre AD après mais je me souviens plus lequel, même si je sautais une seule prise j'avais ces effets là.

Talou, est-ce que tu ressens des effets négatifs depuis l'arrêt du traitement, sur l'humeur mais aussi physiquement ?
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 5309
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Antonio »

Oui, c'est pour cela que j'ai précisé qu'il n'y a généralement pas de sevrage.

Je t'avoue que c'est la première fois que je lis, vois ou entends quelqu'un dire qu'il y a un sevrage avec le Seroplex. Cependant, je te crois. Il me semblait que seul l'Effexor pouvait occasionner ce que tu as vécu, mais c'est relativement rare, dans tous les cas.

Petite anectode, j'avais également des chocs électriques (brain zaps), mais pas en sevrage. C'était en prenant du Prozac et de la nicotine. Plus le tabac était chargé, plus les chocs étaient violents. C'est un peu ce genre de situations qui m'ont fait dégoûter les cigarettes... et les AD.

Comme quoi, les effets secondaires sont toujours très particuliers...
Avatar du membre
Cactus92
Messages : 83
Enregistré le : mardi 04 décembre 2018 21:22

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Cactus92 »

Bonjour,
Je prends du Seroplex 15mg/jour qui a un effet désastreux sur ma libido et sur mon orgasme (j'arrive péniblement a l'atteindre et je ne ressens rien dans mon cerveau (comme si ca bloquait)). C'est dû au traitement (jai bien senti la différence) et c'est vraiment perturbant... Est ce que c'est arrivé a d'autres personnes et cela a t il disparu après arrêt du traitement ?

De plus, j'ai lu sur Wiki que des effets permanents de disfonctionnements sexuels pouvaient survenir après l'arrêt d'un traitement par ISRS. L'auteur de l'article Wiki cite un avis d'un laboratoire hollandais qui a effectivement rapporté 19 cas de séquelles permanentes. Est ce deja arrivé a qq sur ce forum ? La probabilite a l'air très faible (j'ai effectivement retrouvé la source) mais ca fait flipper....

Merci!
Avatar du membre
Ender
Messages : 137
Enregistré le : mercredi 18 avril 2018 15:13

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Ender »

Bonjour

Oui effectivement j'ai lu cet article aussi. Je ne sais pas trop quoi en penser. Est ce que c'est tellement rare que les psychiatres n'en parlent même pas car cela touche que 0,0001% des patients ou alors est ce plus répandu mais les laboratoires essaient de camoufler l'affaire pour ne pas perdre de part de marché... c'est difficile de savoir....

En tout cas moi c'est ce qui m'a fait choisir le NORSET car ce n'est pas un ISRS. Par contre il est moyennement efficace sur moi donc je ne suis pas vraiment satisfait.
Avatar du membre
Cactus92
Messages : 83
Enregistré le : mardi 04 décembre 2018 21:22

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Cactus92 »

Après plusieurs semaines maintenant sous Seroplex, je suis satisfait du médicament concernant la dépression car j'ai senti une amélioration surtout sur les migraines, l'anxiété, le sommeil et les humeurs dépressives. Maintenant, les effets secondaires liés à la libido sont toujours présents et j'ai toujours du mal à atteindre l'orgasme ce qui est handicapant bien que secondaire par rapport à la dépression. Il est possible que ça passe au bout d'un certain temps de traitement car le corps devrait s'habituer.

Par ailleurs, concernant mes craintes sur un trouble permanent de la libido après l'arrêt du traitement, je pense que ce que j'ai vu sur Wiki est alarmant mais ne repose sur rien d'autres que des peurs exagérées. Mon médecin m'a dit que tout revenait à la normale une fois la dépression guérie et le médicament arrêté. On se rassure comme on peut
Avatar du membre
Hakim
Messages : 15
Enregistré le : lundi 23 septembre 2019 19:39

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Hakim »

Cactus;

J etais sous déroxat 20 mg et je le suis de nouveau (10mg) :/
J ai connu cette effet de retard d ejaculations et en passant à 10mg tout c est arrangé et une fois traitement arrêter retour à la normale et tu retrouveras ton timing d avant. 👌🏼😎😉
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 5309
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Antonio »

Qu'importe le type de médicament (antidépresseur, neuroleptique, benzodiazépine), ils affectent tous la libido, mais c'est réversible.

La libido finira par revenir après quelques semaines d'arrêt total (de tous les médicaments affectant la libido).

Bon courage.
Avatar du membre
Hakim
Messages : 15
Enregistré le : lundi 23 septembre 2019 19:39

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Hakim »

C'est exactement ça Antonio je suis d accord.
Et pour mettre un peu de fun ds cette conversation, c est peut-être l occase de tester de nouvelles zones érogène pour stimuler ton orgasme.. 🙈😅
Cam2020
Messages : 4
Enregistré le : mardi 04 février 2020 10:35

Traitements (Antidépresseurs, anxiolytiques...) et Libido

Message par Cam2020 »

Mon expérience personnelle, j'ai pris Paroxetine (20mg) 3 semaines puis suis passé à Venlafaxine (75mg) depuis une semaine:

Avec Paroxetine (Deroxat): Libido bof bof, érections correctes, impossibilité d'éjaculation.
Avec Venlafaxine (Effexor): Libido carrément basse, érections bonnes en se forçant un peu, éjaculation retardée mais possible.

Bref pour l'instant Effexor "moins pire" que Paroxetine pour moi, car avoir envie et ne pas y arriver il n'y a rien de pire!
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message