J'aime une fille dépressive à distance

Impacts dans le couple, les relations familiales et amicales...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
Joyeux98
Messages : 59
Enregistré le : mercredi 21 décembre 2016 11:42

J'aime une fille dépressive à distance

Message par Joyeux98 »

Bonsoir Kolann et à vous les dépressionautes :rire1:

Je vois que ta situation n'a pas beaucoup changé depuis. Je crois effectivement qu'un professionnel t'aidera à prendre rapidement et plus facilement de la distance par rapport à ta situation. Si tu n'arrives pas à te sortir de cette situation, tu vivras des années dans cette boucle infernale.

Cependant, je peux t'assurer que tout a une fin et la vie réserve de nombreuses surprises :). Pas plus tard qu'aujourd'hui, j'ai passé du temps avec mon ex dépressif (je l'ai vu aussi une semaine avant) après 4 ans sans l'avoir vu, sans avoir eu de vrais échanges complices. Malheureusement, je n'ai plus de sentiments pour lui, juste de l'affection, de la tendresse, mais la dépression a renforcé nos liens, nous sommes devenus plus complices qu'avant. Après toutes ces années de souffrance d'incompréhension, quelque chose de bon en est ressorti. Il est toujours dépressif, mais il va mieux et est sur le chemin de la guérison !

Mon secret ? le temps, j'ai laissé le temps au temps et j'ai fais ma vie en parallèle de la sienne. Si une personne tient à toi, elle reviendra sûrement, je sais que c'est difficile mais le seul remède efficace, c'est de prendre de la distance avec ta souffrance et de reprendre ta vie en main. C'est la chose la plus belle que tu puisse offrir à toi-même et aux autres, notamment à ton amie.

J'imagine qu'une épreuve telle que la dépression crée des liens. Je peux t'assurer que même moi qui n'ai plus de sentiments pour mon ex, je garde une petite pensée pour lui de temps en temps donc quoiqu'il arrive, il sera difficile d'oublier ce genre d'épreuve, donc de rompre ce lien qui s'est créé entre vous deux. Peut-être que finalement, tu ressens d'autres sentiments que de l'amour pour elle ^^.

Dans tous les cas, je te souhaite bon courage et j'espère que tu arriveras, même si ça prendra des années, à te détacher de ces souffrances et à vivre en paix avec toi-même.

Un conseil : arrête de te poser des questions, elle est malade. C'est simple comme réponse mais c'est vrai, on n'y peut rien.Tu te fais du mal pour rien.. Parfois, pour résolver des problèmes complexes, il faut parfois y apporter des solutions simples, tellement simple que l'on ne veut pas les mettre en pratique car on a peur que cela ne marche pas, de souffrir de nouveau en cas d'échec.
Avatar du membre
Kolann
Messages : 23
Enregistré le : mercredi 26 avril 2017 14:20
Localisation : Nord

J'aime une fille dépressive à distance

Message par Kolann »

Merci de ton message Joyeux98. Ravi que la situation soit bien avec ton ami ;)

Du coup, je devrais prendre de la distance ? Et laisser faire le temps ? Je dois même arrêter de lui donner des nouvelles du coup :'o De toute manière, je n'en souffre plus du tout. Au lieu de penser à elle tristement, je souris et rigole parfois x)
Je me dis qu'on se rencontrera un jour et ça me motive.

Aussi, j'ai prévu de tout faire pour la rencontrer l'année prochaine. Devrais oublier cela ou pas ? Je voulais aussi lui faire une petite surprise pour son anniversaire cette année.

J'ai appris à vivre sans elle, à attendre et à bosser sur mes projets pendant ce temps. J'en ai de nouveaux qui risquent de me tenir pas mal occupé d'ailleurs x)

Concernant les questions que je me pose, je devrais tout simplement arrêter de me les poser du coup ? Quelles solutions devrais-je employer ?

Merci beaucoup :)
Antonio

J'aime une fille dépressive à distance

Message par Antonio »

Hello here. Je n'ai pas lu les 3 pages, mais les relations à distance sont anxiogènes. On se pose trop de questions. Pourquoi elle fait ci, pourquoi elle ne fait pas ça, que dois-je lui dire, quand va-t-elle me répondre, suis-je trop distant ou trop lèche-bottes, etc.

J'ai quelques bases en psychologie, mais ça reste des bases, alors ne prend pas ma question trop au sérieux, mais la réponse peut être intéressante pour toi. Est-ce que tu aimes cette fille parce qu'elle est dans une situation fragile et que tu voudrais (et pourrais) la réconforter ? La rendre heureuse ? Être son "antidépresseur" naturel ? Cela mérite réflexion.

Dans tous les cas, je souhaite que vous vous rencontriez.

Ce serait une très belle expérience ! :love1:
Avatar du membre
Joyeux98
Messages : 59
Enregistré le : mercredi 21 décembre 2016 11:42

J'aime une fille dépressive à distance

Message par Joyeux98 »

Bonsoir Kolann,

La décision t'appartient, je veux juste m'assurer que tu penses d'abord et en premier lieu à toi.

J'ai un baromètre simple et efficace qui me permet d'évaluer mon degré d'implication dans une relation avec un dépressif. En gros, si je pense trop souvent à cette personne (pas forcément au point que ça en devienne obsessionnel), cela n'augure rien de bon : cela veut dire que je n'ai pas tourné la page, que je ne suis pas prêt à la soutenir ou bien armé pour l'accompagner, je vais donc morfler à tous les coups. Je crois que tu as compris le cas inverse.


Je veux dire par là que la sur-évaluation de mes capacités à soutenir une personne aidante, de ma résistance face à la souffrance m'a beaucoup desservi. Certes c'était assez réconfortant de savoir que je pouvais aider, que je pouvais avoir un pouvoir bénéfique sur mon ami malheureusement, mes actions ne compensaient ni la douleur, ni les souffrances, ni les sacrifices que j'avais faits jusques là...

Ma seul crainte est que tu te mentes à toi-même et que tu n'en souffres davantage qu'avant...

Si mes souvenirs sont bons, tu n'as jamais vu ton amie, il me semble non ? Même dans le cas contraire, excuse-moi de l'expression, mais ton comportement n'est pas un peu dysproportionné par rapport à l'état des choses ? Pour tout te dire, j'ai connu les deux faces des rencontres IRL -> RL, récemment j'avais rencontré deux hommes dont le feeling passait bien en IRL. Ce feeling s'était confirmé en RL mais notre bonne entente ne durait pas longtemps, car plus le temps passait, plus on apprennait à se connaître et plus la déception gagnait de la place. À ce jour, je n'ai plus de contact avec aucun d'entre-eux, l'un est un PN, l'autre m'a ghosté car malheuresement il n'a sans doute pas su gérer ses fantasmes, ses déceptions et la réalité des choses. Je te mets en garde contre les relations factices, tu peux très bien t'entendre avec des gens sur le net ou autre support, c'était le cas d'un de ses hommes qui au niveau caractere, mode de pensée, philosophie de vie me ressemblait beaucoup, cependant dans un contact plus réaliste, plus humain, les gens se dévoilent peu à peu et il est difficile de dissimuler sa vrai nature très longtemps. En soi, peut-être que tu accordes un peu trop d'importance pour une histoire qui ne vaut pas aussi bien que ça ? Tu vas quand même voir un psy à cause plus ou moins de sa dépression et parce que tu éprouves en conséquence de tout cela, des souffrances réelles qui t'empêchent de vivre. Peut-être tes difficultés à maintenir le cap viennent d'un mal-être profond et ancien dont la dépression est une des nombreuses clés qui a permis l'ouverture de la boîte de Pandore ?

Je ne suis pas toi, je ne suis pas elle, je ne sais pas ce qui serait le mieux pour votre relation car chaque relation ne se ressemble pas. Cependant, si tu as l'habitude de la solliciter souvent et que tu la sollicites encore pour faire une sortie, il y a des chance qu'elle y soit peu receptive : elle a beau être malade mais ça reste un être humain, elle a besoin de R.E.S.P.I.R.E.R

Concernant les questions et je vais être intransigeant voire autoritaire : JE T INVITE VIVEMENT D'ARRETER DE TE POSER DES QUESTIONS CONCERNANT CES FAITS ET GESTES ILLOGIQUES. TOUT EST DANS LE "ILLOGIQUE".
Te rends tu bien comptes que tu te ruines ta santé pour des sottises qui ne vont pas remplir ton assiette ? Te rends tu comptes que tu accordes de l'importance à des futilités ? Qu'elle se connecte ou non sur Skype et qu'elle ne te réponde pas, qu'est ce que ça change ? Moi je me connecte réguilièrement sur fb sans pour autant explorer le site car j'ouvre l'appli par habitude. Il y a millr et une explication derriere le geste de chacun mais que y gagnes à savoir à tout prix ce qu'elle fait et pense ? Pour souffrir de la sorte, c'est que tu dois avoir une importante blessure psy, morale ou du moins un vrai manque de confiance en soi. Faut bien se rend compte que des scènes simples qui font parties de notre quotidien, tu arrives à leur de la complexité. C'est peut être comme ça que tu conçois la dépression : vu que c'est une maladie complexe, tu y rajoutes peut-être une autre couche de complexité en plus pour te rassurer de tes propres "faiblesses" et te dire que si tu ne comprends rien, ça ne peut être que la faute de la maladie. Personne n'a dit que la dépression était une maladie simple, au contraire ! Mais ne tente pas d'y rajouter plus de complexité qu'il n'y en a déjà. Essaie de raisonner simplement face à cette maladie. Dis-toi que la personne qui est en face de toi est malade, qu'elle a un comportement imprévisible, que tout le mal qu'elle pourra dire à ton encontre est faux ou du moins ne t'est pas destiné car c'est la maladie qui parle pour elle. Tu comptes pour elle et si ce n'était pas le cas, tu aurais été vite évincé de la partie.

Elle tient à toi et tout ce qu'elle veut, ce que tu vives heureux avec ou sans elle. Ne reste pas pour elle par politesse ou bien pour lui prouver le contraire, c'est-à-dire que vous pouvez vivre heureux, c'est faux car tant qu'elle aura cette foutue saleté et qu'elle ne maitrise pas sa maladie; jamais tu ne seras heureux..

Tu dois avoir entre 16 et 18 ans maintenant, il s'est écoulé un an depuis notre première discussion et où en es tu aujourd'hui ? A peu près à la case départ... Tu vas finir comme moi, tu vas patoger pendant des années jusqu'à ce que tu aies la force de t'avouer que tu ne peux plus vivre comme ça, que tu mérites de vivre autrement meme si ça peut paraître égoïste.

Elle ne t'en voudra pas si tu décidais enfin de souffler et dans le cas contraire, ce ne serait pas une personne faite pour toi car au fond, une personne qui ne veut que ton bien, accepte de sacrifier ses propres désirs au profil du bonheur des autres :).

Les questions faisaient aussi parti de mon baromètre. Dans la mesure où on se pose des questions simples dont on arrive pas à y répondre, je considère que l'on est effectivement pas prêt à suivre une expérience périlleuse connue sous le nom de dépression.
Avatar du membre
Kolann
Messages : 23
Enregistré le : mercredi 26 avril 2017 14:20
Localisation : Nord

J'aime une fille dépressive à distance

Message par Kolann »

Salutations ! merci de vos deux messages. Tout d'abord, Antonio, merci de ton soutien. Cette question est fort intéressante et je peux y répondre simplement: non. Je l'aimais avant même d'apprendre qu'elle avait une dépression (je l'ai appris deux semaines plus tard il me semble). Cependant, lorsque je l'ai appris, ça a pas mal influencé ce que je ressentais dans le sens où je voulais la rencontrer pour la prendre dans mes bras (chose impossible pour le moment) et à la place je lui ai montré mon soutien dès qu'on se parlait.

Je te remercie, Joyeux98, de ton message qui a eu l'effet d'une petite claque dont j'avais besoin. Je peux te l'assurer, sincèrement, que je vais beaucoup mieux et que je pense en premier lieu à moi. Mon amie n'est plus l'obsession d'avant. Je pense à elle parfois dans la journée, et à chaque fois j'ai la pêche pour accomplir mes objectifs.

Avant, je ne faisais pas de sport. Maintenant, je fais du yoga, du taï-chi, des étirements et je pratique même la méditation. Tout cela m'a fait et me fait un bien fou. Avant, je lisais peu. Maintenant, je me retrouve à lire beaucoup tous les jours et j'ai des listes de livres à acheter x)

J'ai fait de ma santé et de mon bonheur une priorité, c'est d'ailleurs pour ça que, depuis des années, je me retrouve enfin à être heureux sans raison, à me lever le matin avec la pêche et à m'amuser tout en accomplissant mes rêves et mes objectifs.Je comprends à peu près ce que tu m'expliques, et je te remercie de m'aider autant depuis plusieurs mois déjà.

En effet, on ne s'est jamais rencontré, mais c'était en projet jusqu'à ce qu'elle prenne ses distances. Je vais voir un psy en partie pour ça, mais aussi et surtout car, quand j'étais plus jeune, j'ai beaucoup souffert du divorce de mes parents et de ses conséquences. Le but est d'en finir, disons, en en parlant à un professionnel. Sa dépression m'en a fait prendre conscience. J'ai pris conscience que j'allais mal avant, et que ça empirait à cause de ce que je faisais pour elle. Je m'en suis rendu compte et j'ai fait le nécessaire (notamment ce que j'ai écrit plus haut) pour que ça aille mieux et que je pense à moi tout en ne l'oubliant pas, elle, sans pour autant en être obssédé. Je la sollicite rarement (une fois par mois, lorsque je lui donne de mes nouvelles).

Tu as raison... va falloir que j'arrête de me poser des questions. Je suis désolé x) Tu as raison. Tu viens de me remettre en place comme j'en avais besoin. Je comprends. J'ai désormais 16 ans et demi et ça me rassure ce que tu dis. Si elle me garde en contact, c'est qu'elle tient à moi. Je vais arrêter de me poser ces questions.
Timetraveller

J'aime une fille dépressive à distance

Message par Timetraveller »

Antonio a écrit : lundi 19 février 2018 21:13 Hello here. Je n'ai pas lu les 3 pages, mais les relations à distance sont anxiogènes. On se pose trop de questions. Pourquoi elle fait ci, pourquoi elle ne fait pas ça, que dois-je lui dire, quand va-t-elle me répondre, suis-je trop distant ou trop lèche-bottes, etc.
Tout à fait d'accord.
Je ne crois pas que les relations à distance soient adaptées aux gens hypersensibles ou anxieux.
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

J'aime une fille dépressive à distance

Message par LAYAON »

Bonjour à tous, je suis nouveau sur le site :) J'ai lu toute l'histoire et je vis une histoire assez proche. Cela fait un bout de temps que l'on a plus de nouvelles sur ce foruml... Personnellement cela fait 3ans que j'aime une fille à distance, j'ai 18ans et elle un an de moins. Je veux bien communiquer un peu sur ma situation si ça peut nous entraider :D Ce que tu as vécu m'a aider à réfléchir et je te remercie de l'avoir partagé, quand on a des situations proches c'est peut être plus simple de se comprendre !
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

J'aime une fille dépressive à distance

Message par LAYAON »

Ma foi, comme on dit, c'est fini.
Avatar du membre
redblackrose
Messages : 4764
Enregistré le : vendredi 30 décembre 2016 8:34

J'aime une fille dépressive à distance

Message par redblackrose »

Ma foi, comme on dit, c'est fini.

Slt je suis passée dans ta galerie et je suis désolée que ton histoire se termine comme ça , je comprends ta déception et ta tristesse tu t ' es tellement investi ...
Courage
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

J'aime une fille dépressive à distance

Message par LAYAON »

Un grand merci pour ton message de soutien :zenzen: Je ne parle presque jamais de mes nombreuses difficultés morales de cette dernière année, j'ai l'habitude de tout intérioriser. Vraiment merci
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

J'aime une fille dépressive à distance

Message par LAYAON »

Hello mon ptit Kolann.

Je souhaites encore que tu ailles bien. Je suppose aussi que plus jamais tu ne viendras sur le forum, de même pour Joyeux98. Pour ma part cette histoire n'est toujours pas derrière moi, pas comme je le voudrais. Les choses se sont passées, mais elle sont là et restent collées à moi, ou plutôt je continue à m'y coller, car je relie des discussions que j'ai pu avoir avec mon ex dans le temps.

C'est peut etre dommage que l'on ait jamais discuté, mais c'est comme ca mon vieux. Aujourd'hui, ne revient pas si tu t'es libéré de tout ça, pas la peine de te rembourber dans ton passé, qui est de toutes manières passé.

Des personnes très bienveillantes sont venues m'accompagner, même ponctuellement dans mon salon. Qu'ils et elles en soient remercié(e)s. J'ai commencé aussi à chercher un peu de soutien, ou plutôt celui ci est venu à moi, en dehors du forum. Mais je ne peux pas trop en parler, soucis d'anonymat.

Certes mon histoires a duré beaucoup plus longtemps que la tienne. Meme qu'elle n'est pas complètement coupée encore. Pour autant on ne peut pas dire que l'on a des discussions, on en est bien loin. Je dis ça car je suppose que tu es passé à autre chose. Mais je ne sais rien.

Beaucoup beaucoup d'autres pensées que je n'arrive pas à formuler sous forme de mots. Je vais donc m'arrêter là. En attendant c'est déjà bien car parler de moi m'est difficile, et pour ce qui est de me soigner c'est encore pire.

Big up
Avatar du membre
Lisaa
Messages : 17
Enregistré le : jeudi 04 juin 2020 20:49

Ma petite histoire

Message par Lisaa »

Salut, je m'appelle Lisa, j'ai 17 ans et je me reconnais beaucoup dans cette histoire. Je suis dépressive depuis maintenant 4 ans et j'ai été diagnostiquée hypersensible il y a 1 an. Pour en revenir a ton histoire, j'ai vécu a peu près la même chose. Tout d'abord faut savoir que l'amour c'est pas vraiment mon meilleur ami… l'amour me fait vraiment peur. Donc j'ai rencontrée un garçon a qui je tenais énormément, ça ne m'étais JAMAIS arrivée. On parlait beaucoup, toute la nuit, le matin, le midi à ma pause déjeunée et le soir quand je rentrais. Avec lui les heures défilées tellement vite. Il était toujours là pour moi. Jusqu'au jour où tout c'est écroulé, j'ai été diagnostiquée dépressive et hypersensible. Dans ma vie à ce moment là, il y avait qu'une seule personne dans ma vie qui me comprenais et c'était lui. Je vivais une romance et en parallèle je vivais un début de dépression qui me détruisais de jour en jour. Jusqu'au jour où j'ai dit STOP. Je lui ai dit toute mes pensées comme quoi je pouvais plus continuer a lui parler et que je le rendrais malheureux pour seule raison cette fichu maladie qui m'empoisonnée. Alors sous le coup de l'émotion j'ai supprimé son numéro et effacée tout ce qui me faisait penser à lui. Une des plus grandes erreurs de ma vie, puisque je le regrette encore deux ans après. J'ai pleurée, beaucoup pleurée et j'ai aussi tentée le pire. Il n'y a pas un jour où je ne pense pas a lui et au moment que l'on partagés ensembles. Chaque jour de mon anniversaire je rêve qu'il m'envoie un message pour me le souhaiter. Chaque noël je rêve qu'il me souhaite "Joyeux Noël" mais jamais ça n'arrive, alors je perd espoir et je me remet a pleurée. Depuis l'amour me dégoûte, l'amour me fait peur et l'amour m'angoisse et me fait pleurer. Heureusement je suis aidés et épaulés mais pas soignée et qui sais si un jour je le saurais. Ma dépression ne viens pas de là mais en fait peut-être un peu parti… Je n'ai pas tout racontée je l'avoue mais je me vois pas déballer ma vie a des inconnus aussi facilement (sauf si je me trouve un ami), juste je voulais en quelque sorte apaiser un peu ma conscience. Je suis pas très bonnes pour les fins, en tout cas je voulais te faire partager un petit bout de mon histoire. Si tu ou vous avez besoin de parler sachez que je suis là et que je peux aider. A bientôt peut-être.
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

Ma petite histoire

Message par LAYAON »

Lisaa a écrit : vendredi 05 juin 2020 9:33 Chaque noël je rêve qu'il me souhaite "Joyeux Noël" mais jamais ça n'arrive, alors je perd espoir et je me remet a pleurée. Depuis l'amour me dégoûte, l'amour me fait peur et l'amour m'angoisse et me fait pleurer. Heureusement je suis aidés et épaulés mais pas soignée et qui sais si un jour je le saurais. Ma dépression ne viens pas de là mais en fait peut-être un peu parti… Je n'ai pas tout racontée je l'avoue mais je me vois pas déballer ma vie a des inconnus aussi facilement (sauf si je me trouve un ami)
Salut, c'est une coincidence que je repasse sur ce site peu de temps après que tu aie posté car ça fait une éternité que je n'y aie pas mis les pieds.
Comme je te comprends. Je ne suis toujours pas tiré d'affaire après des années, ma situation ne s'est pas améliorée, donc si tu peux ne pas faire comme moi...
Par contre c'est malheureux, mais les messages privés n'existent plus depuis longtemps et c'étit déjà le cas quand je suis arrivé, donc si tu trouves des personnes sympas ici, tu ne pourras tout de même que poster publiquement sauf si tu crées ton propre salon et que tu y limite l'accès.
Dans tous les cas je te souhaite beaucoup de courage et je me retrouve aussi dans ton récit.

Je me demande toujours ce qui a bien pu arriver à Kolann... La seule solution que je peux te donner, c'est d'essayer d'aller draguer d'autres personne et de faire basculer ton amour d'une relation à l'autre. Tu peux essayer autre chose, mais personnelement je n'ai jamais réussi à effacer cet amour, je n'ai jamais réussi à le basculer complètement pour qui que ce soit, car j'ai échoué à chaque fois pour diverses raisons (manque de sex appeal ou elles étaient en couple ça dépendait )

Vivement qu'on sorte de ce pétrain. Je repasserai prochainement si je peux t'aider pour quoi que se soit... Après normalement ce topic est réservé plus ou moins à l'histoire de Kolann mais peut être peut-il être généralisé à toutes les histoires de ce type?

Courage... :/ C'est possible de se sortir de notre situation, je le sais je l'ai entraperçue cette sortie. Mais le temps et les éléments extérieur jouent contre nous. Moi j'ai 20 piges et ça commence à être vachement critique pour mon avenir, donc faut pas trainer...
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

J'aime une fille dépressive à distance

Message par LAYAON »

Je repassais ici en lisant des bribes de texte ici et là, et je viens de me dire, au final, comment va Kolann, oui, mais comment va la néerlandaise pour qui il a des sentiments ? Kolann semblait si attaché, que si il est arrivé malheur à celle qu'il aime... Ouais, c'est pas fou fou...

Si je peux te résumer ma situation :
Octobre 2018 : Je redéclare mes sentiments environ 2 ans et demi après notre "séparation", elle me dit qu'elle ne ressent rien pour moi et qu'elle serait incapable de ressentir de l'amour, elle décidera de couper contact avec moi le temps que je perde mes sentiments

Janvier 2019 : Je lui écrit un beau texte lui montrant que je faisais de gros efforts pour rester fort en disant à la fin que je l'aime toujours (en vrai je chialais ptn ce sous homme, mais je faisais vraiment de mon mieux), et elle me répond qu'elle est en couple, le reste j'ai oublié. J'arrête définitivement la muscu (et ma santé se dégradera énormément depuis je passe les détails), je ne vais presque plus en cours, et je vis principalement la nuit sans sortir de chez moi
Mars 2019 : Je lui souhaite son anniversaire, mais elle ne me le souhaite pas
Juin 2019 : Forcé de rentrer à la maison pour les vacances (je fais mes études assez loin), j'apprends que je n'ai pas validé mon année et je décide de doubler. Je n'ai validé que le premier semestre

Janvier 2020 : Je fais ma rentrée pour le second semestre que je dois repasser, entre temps j'ai passé la grande majorité de mes journées dans ma chambre allongé sur mon lit. J'aurai fait des d'efforts pour ce semestre, me forçant à aller en cours (j'en ai pas trop trop ratés ça va), puis viendra le confinement, mais au final, j'ai été quasiment incapable de travailler, malgré vraiment m'être poussé à le faire. Vers le tout début du confinement, mon tel rend l'âme, je n'ai donc plus aucun moyen de la contacter
Mars 2020 : Je lui souhaite son anniversaire, ce qu'elle fera en retour (c'était juste avant le confinement)
On est maintenant en juin 2020, je n'ai toujours pas de téléphone, je n'ai aucune idée de comment elle va, de si par miracle elle m'a envoyé qqchose... Je pense avoir vu les notes de mon semestre et si c'est bien ça, c'est à peine mieux que l'année dernière et je suis trèèès loin de la moyenne. Je ne suis pas heureux du tout dans cette université, je pense vouloir aller autre part, mais je n'ai aucune idée de où.
C'est très résumé et je n'ai pas tout dit, mais c'est bien mon but. Je me sens vide, détaché et sans issue, à attendre et repousser l'inévitable, fuyant la réalité.
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

J'aime une fille dépressive à distance

Message par LAYAON »

Nouveau résumé et probablement le dernier :

Juillet 2020 : Je lui demande de me bloquer car je suis devenu un poids pour elle et elle pourra vivre la conscience tranquille seulement si elle n'entends plus parler de moi. Je suis un frein à son bonheur. Elle accepte et je ne peux plus la contacter.
Août 2020 : Je vais en Haute-Savoie fêter l'anniversaire d'une amie pas loin de là où elle habite. Je vois sa ville à l'horizon. Je ne veux pas partir.
Septembre 2020 : Je rate les rattrapages et pour la deuxième fois mon année de Licence, je suis totalement desco. Je frôle la tentative de suicide depuis un précipice mais je suis retenu par un maigre espoir.
Octobre 2020 : Je fugue et fait une tentative de suicide. J'échoue et je n'ai pas de plan de secours en cas d'échec car je me suis trop précipité. Je ne mange pas pendant plus de 8 jours avant de revenir sur mes pas et d'être interné à mon insu en hôpital psychiatrique.
Novembre 2020 : Je fais une nouvelle ts en me charcutant le coup avec une fourchette dans ma chambre d'hôpital. Cela ne fonctionne pas et je vais en chambre d'isolement.
Décembre 2020 : Après 2 mois d'hospit' je sors enfin allant mieux. Les premiers jours suite à ma sortie se passent plutôt bien. Je passe des examens pour mes dystonies et paralysies.
Janvier 2021 : Mon état se dégrade et je repense de plus en plus à la mort. Si je rate mes candidatures j'en viendrai probablement au couteau. Au moins j'aurai pas de doutes.
Avatar du membre
redblackrose
Messages : 4764
Enregistré le : vendredi 30 décembre 2016 8:34

J'aime une fille dépressive à distance

Message par redblackrose »

Je suis désolée que tu te sentes si mal :/
Avatar du membre
redblackrose
Messages : 4764
Enregistré le : vendredi 30 décembre 2016 8:34

J'aime une fille dépressive à distance

Message par redblackrose »

Comment vas-tu depuis ton dernier message ?
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

J'aime une fille dépressive à distance

Message par LAYAON »

Merci ça va beaucoup mieux, j'ai bien repris du poil de la bête, j'ai mes projets et pour le moment tout roule. Et puis je ne pense quasiment plus à elle. :)
Avatar du membre
redblackrose
Messages : 4764
Enregistré le : vendredi 30 décembre 2016 8:34

J'aime une fille dépressive à distance

Message par redblackrose »

:bye:
Je suis contente pour toi tu reviens de loin, j'espère que le meilleur est à venir.
Douceur pour toi
:fleur:
Répondre