Que faut-il faire pour avoir un arrêt maladie?

Vos relations avec la Sécurité Sociale et les autres organismes de santé.
La Dépression dans le monde du travail et des études.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Avatar du membre
Hoshi
Messages : 41
Enregistré le : mardi 08 janvier 2008 23:34
Localisation : Belgique

Que faut-il faire pour avoir un arrêt maladie?

Message par Hoshi »

Faut-il se mettre à genoux? Faut-il payer deux fois plus son médecin? Faut-il s'ouvrir les veines devant lui? Faut-il avoir fait trois tentatives de suicide? Faut-il se jeter du toit de l'immeuble de son lieu de travail?

QUE FAIRE?

Je n'en peux plus!!!!!! Mon travail me rend malade et tout le monde s'en fout, mon médecin en premier!!!
Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 7036
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Message par claudine »

Bonsoir Hoshi,

Pourquoi ne pas aller consulter un autre médecin ? :pense:

On voit bien que tu n'en peux plus et le médecin devait également s'en rendre compte :console:
Avatar du membre
Hoshi
Messages : 41
Enregistré le : mardi 08 janvier 2008 23:34
Localisation : Belgique

Message par Hoshi »

Mon médecin (qui est une femme) a un assistant, mais je ne sais pas s'il sera toujours là, il va peut-être partir bientôt... Et puis quand on téléphone on tombe sur la femme et pas sur lui... Alors pour avoir un rendez-vous c'est génial... Mais je vais peut-être essayer d'aller à ses consultations à lui... Mais je lui ai déjà dit que je me sentais très mal à mon boulot, que j'avais le coeur qui se serrait et tout ça, mais ça ne l'a pas incité à me mettre en arrêt maladie... Personne ne me comprend, on me prend pour une mauviette
Avatar du membre
louna13
Messages : 97
Enregistré le : mardi 12 février 2008 16:32
Localisation : marseille

Message par louna13 »

C'est un médecin généraliste ou un psy que tu vois ?
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18192
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Message par Archaos »

Hoshi a écrit :Mais je lui ai déjà dit que je me sentais très mal à mon boulot, que j'avais le coeur qui se serrait et tout ça, mais ça ne l'a pas incité à me mettre en arrêt maladie... Personne ne me comprend, on me prend pour une mauviette
Il faut que tu lui dises absolument tout :wink2: idées suicidaires....
Normalement il(elle) devrait comprendre :smile: sinon oui il faut changer.
Avatar du membre
lauguy
Messages : 44
Enregistré le : mercredi 05 décembre 2007 21:20

Message par lauguy »

comme archaos, je pense que si tu te sens incompris, et que tu ne te sens pas bien avec ton médcin, il vaut mieux en changer.


mais c'est un medecin generaliste ou psy?
Avatar du membre
Hoshi
Messages : 41
Enregistré le : mardi 08 janvier 2008 23:34
Localisation : Belgique

Message par Hoshi »

Un médecin généraliste. Un psy ne peut pas prescrire d'arrêt maladie, si?
Avatar du membre
lilith
Messages : 3060
Enregistré le : jeudi 13 décembre 2007 16:30

Message par lilith »

bonjour !

moi c un psychiatre qui m'a mis en arret maladie !! (mais bon mon généraliste était d'acc quand je luia it dit que j'en voulais un ...)

déjà as-tu dit à ton génbéraliste clairement que tu n'en pouvais plus et que tu avais besoin d'un break ???? si oui qu'a-t-il répondu ???

sinon donc les psychiatres sont des medecins et peuvent donc prescrire des arrêts maladie (dont le motifs reste masqué à l'employeur...) et des médicaments !!

et si tu souffre cette interlocuteur et aussi là pour t'écouter et t'aider !!!!

moi j'ai trouvé un dame et je ne vois qu'elle .....


bon courage !!!

ps : tu peux apeller un psy meme sans avis d'un généraliste ... ceci dit c quand meme mieux si ton généraliste est informé....

bon courage !!!!
Avatar du membre
Hoshi
Messages : 41
Enregistré le : mardi 08 janvier 2008 23:34
Localisation : Belgique

Message par Hoshi »

Tout le monde s'en fout que j'aille mal... On ne me prend pas au sérieux... Alors j'arrête d'en parler, ça sert à rien
J'ai pas osé dire à mon médecin que j'avais besoin d'un break, je suis sûre qu'elle m'aurait répondu un truc du genre "Tu n'exagères pas un peu?" En plus elle m'a donné le numéro de tél. d'un psy mais j'ai toujours pas téléphoné, j'arrive pas à me lancer. Je suis prise au piège.
Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 7036
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Message par claudine »

Bonsoir Hoshi,

Pourquoi ne pas aller consulter un autre médecin qui ne te connais pas et avec lequel il te serait peut-être plus facile de te confier :pense:

Je t'assure que nous, nous te prenons au sérieux :console:
Avatar du membre
the_thought
Messages : 20
Enregistré le : mardi 05 février 2008 20:03

Message par the_thought »

tiens tu vraiment à ce boulot??? je ne sais pas si je te donne un bon conseil étant assez jeune, mais pourquoi ne démissionerai tu pas???

sinon un autre médecin en meme temps est une excellente solution.
Avatar du membre
lilith
Messages : 3060
Enregistré le : jeudi 13 décembre 2007 16:30

Message par lilith »

un psychiatre te prendra au sérieux !!!!

je t'assure que la personne que je vois entend mes douleurs que je trouvais bégnines et stupides et m'aide à trouvre les solutions !!!!!

c dur de faire le premier pas, d'apeller ... demande sinon à un ami de le faire avec toi ?

en tout cas tu souffres ! c sérieux !!! tu vas trouver des personnes qui vont t'aider !!! mais va falloir faire encor un pas....

courage ! appelle un medecin !
Muguet76
Messages : 5
Enregistré le : mardi 26 février 2008 23:26

Message par Muguet76 »

Mon médecin m'a arrêtée sans problème pour les mêmes motifs que toi et mon psychiatre m'aide à gérer.Alors voilà je pense que ton médecin n'est pas très psychologue et que tu dois en changer.Mais pour une aide plus efficace, choisis-toi toi même un psychiatre.Ne prends pas forcément celui que ton médecin (incompétent !!) t'a conseillé..Renseigne toi, prends les pages jaunes, appelle et si tu sens que tu accroches avec la personne qui est au bout du fil, fonce!!!
Pour répondre à une autre question:bien sûr que les psy font des arrêts maladies, mais ça dépend de sa spécialité .Un psychanaliste ne le fera surement pas..
Avatar du membre
Hoshi
Messages : 41
Enregistré le : mardi 08 janvier 2008 23:34
Localisation : Belgique

Message par Hoshi »

Merci du fond du coeur pour vos messages. Mes parents voient chacun un psychiatre et ils vont beaucoup mieux, surtout ma mère (mon père vient de faire sa première séance hier). J'aimerais y aller aussi mais c'est loin (c'est à Liège et j'habite près de Charleroi), ou alors je dois trouver un autre psychiatre... J'espère qu'ils sont aussi à l'écoute que les psychologues... Et au moins c'est remboursé parce que je ne roule pas sur l'or...

Merci encore à vous en tous cas, je me sens moins seule
Avatar du membre
lapin
Messages : 66
Enregistré le : vendredi 16 novembre 2007 15:27
Localisation : haute normandie

Message par lapin »

Bonjour, je me permets de reprendre ce thème...car je rencontre la même interrogation à propos des arrêt maladie.

C'est un peu lon mais je vous ai mis l'essentiel en rouge (lol)

J'ai beaucoup d'angoisses par rapport aux boulot et cela devient de plus en plus invivable et surtout c'est le cercle visieux :
je suis jeune pro sur un site de travail à flux constant, ou chacun est débordé, et je vois les dossiers s'accumuler surtout depuis trois semaines, d'ou les angoisses qui me paralysent pour avancer, ...je ne maîtrise plus rien, en ce moment...et plus de motivations.

J"en ai parlé à ma cadre qui comprend ma situation et est très inquiète pour moi et m'a plus ou moins incité à me faire arrêter en m'expliquant qu'il s'agit non plus de fuite mais de survie. Une de mes collègue ainsi que mes parents pensent la même chose.

Seulement voilà je touche mes limites et je suis allé voir deux medecins généralistes en attente du RDV psychiatre car je ne me suis pas senti d'aller au boulot ces deux mercredi derniers.
Tous les deux très préssés, normal ils ont du travail.

Le premier m'a arrêté un jour car il y avait le pont du 1 mai et le deuxième deux jours car idem jours férié. Il a beaucoup relativisé mon "cas" en me disant qu'il n'étais pas inquiet pour moi, que tout le monde passait par là, que je pourrais peut être emmené du travail chez moi ! Il m'a fait une séance d'acupuncture sans me le dire ni me l'expliquer et m'a donné des plantes : millepertuis et homéopathie.
Je lui ai dit que moi j'étais inquiète pour moi car le boulot était devenue une hantisse et que j'ai des idées noires, que cela se répercute sur ma vie perso. Je n'ai évidemment pas pu tout lui dire, manque de temps mais quand même expliqué que j'ai eu un épisode dépressif en Octobre novembre avec arrêt.

Mais arrêt de deux jours, soit au total six jours de repos, certes mais j'espérais beaucoup plus , et me suis sentie imcomprise ...il a voulu me booster seulement ça fait plus de deux semaines que je me fais violence.

Mes parents sont aussi surpris et inquiets. Ma mère voulais que j'aille voir son medecin de campagne qui me connaît bien. Dois je allé voir un troisième généraliste ? pas envie de quémander un arrêt maladie...

Qu'en pensez vous ?


Merci pour vos réponses
Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 7036
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Message par claudine »

Lapin,

Je suis entièrement d'accord avec ta cadre qui pense que tu doit t'arrêter le temps qu'il faut. Tu as vraiment de la chance d'avoir un supérieur aussi compréhensif !

Ces médecins généralistes ne veulent vraisemblablement pas s'impliquer et se contentent de prescrire le minimum (1 jour d'arrêt et des plantes :dub: ).

Tu ne risques rien à consulter le médecin de famille qui te connait bien. Je pense que son avis te sera précieux. Mais, il me semble que pour une véritable prise en charge de ton état d'épuisement, c'est un psychiatre qu'il faut voir :pense:

Bisous et tout plein de courage :bisouss:
Avatar du membre
lapin
Messages : 66
Enregistré le : vendredi 16 novembre 2007 15:27
Localisation : haute normandie

Message par lapin »

Merci Claudine de ta réponse.
Je vais aller voir ce medecin demain avec ma mère s'il ne fais pas le pont.

Je suis en abbération devant le système : au boulot devant certaines collègues ils faudrait avancer sans se plaindre alors que les conditions de travail sont hallucinantes et tout le monde en pati (stress, mal au ventre et même ulcere pour une de mes collègues qui va soit disant "toujours bien"). Plus personne ne veux se battre pour alerter les syndicats car ça fait des années que l'équipe est instable (départs, dépression pour d'autre) et les usagers mal accompagnés et cela n'a jamais changé.

Moi je me refuse d'être esclave de ce système et d'y laisser ma santé. Les medecins ont pour ordre de faire des économies pour la sécurité sociale mais moi je ne veux pas y laisser ma peau !

Je vais me mobiliser pour faire rapidement des candidatures ailleurs car je crois qu'au delà des angoisses je fais de la résistance face au système que je ne supporte plus.

je vais à la mer avec mes soeurs, quelle chance d'être entourée.
Bonne journée Claudine te merci pour tes réponses
Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 7036
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Message par claudine »

Tu as raison lapin de chercher des solutions pour ne pas te laisser prendre au piège de ce travail :up2:

Bonne journée à la mer :fleur: :fleur:
Avatar du membre
zorg
Messages : 119
Enregistré le : vendredi 11 avril 2008 18:05

Message par zorg »

Bonjour lapin,

Comment en es tu sorti? As tu obtenu un arrêt?

:bye:
Avatar du membre
lapin
Messages : 66
Enregistré le : vendredi 16 novembre 2007 15:27
Localisation : haute normandie

Message par lapin »

Coucou,

oui, Zorg, j'ai eu un arrêt d'une semaine et mon medecin de famille m'a prescrit un anti depresseur.

Ca ne va pas terrible, surtout les matins, je me réveille dans le coltard et angoissée et bien que j'ai eu la chance d'être entourée pendant ce pont (famille), j'étais triste comme indifférente à tout ce qui se passe.

Heureusement deux jours à la mer avec mon chéri m'ont évadé ...et puis de retour : ennui et aucune motivations, rien dire...juste plus envie de travailler et pas envie de grand chose.

Je fais des efforts pour mon copain, pour ne as le perdre car pas marrant d'être avec un fantomme.

mais l'avenir je ne le voit pas rose, j'espère reprendre le gout de travailler car c plus de 40 ans de boulot qui m'attendent ...
Répondre